Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | ADP Enseignes : des protections ludiques pour respecter les gestes barrières

Visières de sécurité pour enfant

ADP Enseignes est née sur les bords de la Garonne dans la capitale girondine en 1984. Depuis 2015, c’est Cédric Nanglard qui en est le gérant. Fabricant français de signalétiques et d'enseignes, ce spécialiste de la découpe numérique est leader sur le marché girondin. Avec la crise du Covid-19, l’entreprise a dû s’adapter aux nouveaux besoins de sa clientèle en créant des plexiglas de protections pour les commerçants, entreprises de nettoyage et grands groupes de BTP ainsi que des marquages au sol ludiques pour les écoles maternelles et primaires et des visières de sécurité …

« Nos clients nous ont fait sortir de chez nous ! » Cédric Nanglard est le gérant d’ADP Enseignes, une société bordelaise qui emploie 30 salariés. Si durant les deux premières semaines du confinement l’entreprise a dû fermer ses portes, au fil des semaines, les salariés sont revenus travailler pour répondre aux besoins de leur clientèle. En effet, « très rapidement nous avons créé des plexiglas de protections pour les commerçants, les entreprises de nettoyage et les grands groupes de BTP ». La force de cette petite PME bordelaise est de posséder son propre outil de production. « Nous ne sommes pas en rupture de plexiglas et nous avons nos propres machines au sein de notre entreprise. Les frontières n’arrêtent pas notre activité ! » Grâce à cette donnée, l’entreprise a répondu à des demandes de professionnels des quatre coins de l’hexagone et a fait grossir sa clientèle. « Aussi, grâce à l’agilité de mon équipe d’infographistes, nous avons su nous adapter à la demande, créer de nouveaux produits sur de nouveaux formats ».

Univers ludiques


Des univers pour respecter la distanciation sociale
Autre clientèle, les écoles. « Nous souhaitions véritablement proposer des protections ludiques - marquages au sol ou visières – afin de rendre moins stressantes les conditions de reprises dans les écoles. » En plus d’être le gérant d’ADP Enseignes, Cédric Nanglard est le papa de deux petites filles âgées de deux et cinq ans. Lorsqu’il prit connaissance des mesures de protection et de prévention qui allaient être mises en place dans les écoles afin que les enfants reprennent le chemin de la classe, ce dernier s’est attelé à la tâche afin de créer des signalétiques « ludiques et rigolotes ». C’est ainsi que des patchs au sol de 1,5 mètre de diamètre sur 15 univers différents (plage, galaxie, ferme...) sont nés pour les élèves de maternelle et primaire. « Le but de ces univers est vraiment d’apprendre à respecter la distanciation sociale de manière ludique ». L'école de Quinsac est la première à avoir été convaincue par ce concept.

Des visières ludiques pour se protéger
Autre moyen de protection créé par l’entreprise : la visière de sécurité. Cette visière est développée avec l'entreprise PSD spécialiste de la transformation mousse. Elle est composée de mousse en polyéthylène et d'un support en PET, tous deux 100% recyclables. De normes AFNOR, elle est de fabrication française, ajustable adulte / enfant et ultra légère. Aussi, « l’enseignante d’anglais d’une de mes filles m’a téléphoné pour me demander de concevoir une visière spéciale pour les enfants. Nous avons donc travaillé ensemble à la réalisation d’un support ludique et facile d’usage. » Aujourd’hui, six visuels différents prennent vie sur ces visières qui seront bientôt commercialisées chez Orchestra, Cultura et la Grande Distribution.
Si le confinement a fait baisser de moitié le chiffre d’affaires d’ADP Enseignes grâce à ces nouveaux produits, l’entreprise a quelque peu compensé cette perte.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : ADP Enseignes

Publié sur aqui.fr le 25/05/2020