Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Limoges : dix ans pour renouveler les quartiers Beaubreuil et Val de L’Aurence sud

Des partenaires unis pour lancer ce programme de renouvellement urbain.

Il faudra une décennie pour mener à bien le renouvellement urbain des quartiers de Beaubreuil et du Val de L’Aurence sud. Les partenaires du projet « Quartiers en mieux » estimé à 240 millions d’euros ont signé, le 3 juin, la déclaration d’engagement.

L’acte 1 de ce programme de renouvellement urbain a été paraphé par l’ensemble des partenaires qui ont débloqué 240 millions pour ces deux quartiers d’intérêt national. Le bailleur social Limoges Habitat s’est engagé à hauteur de 130 millions, la Communauté urbaine Limoges Métropole apportera 70 millions, la Ville de Limoges 55 millions et Noalis 9 millions . Ces investissements seront soutenus par près de 80 millions d’aide et de prêts mobilisés par la Banque des Territoires ainsi que 82 millions de l’ANRU et ses partenaires. Ces deux quartiers concentrent 15 000 personnes, environ 1 100 logements seront rénovés avec plus de 500 rénovations lourdes et 900 démolis. L’acte 2 visera, avant la fin d’année, à accompagner les locataires concernés par un relogement tout en poursuivant la concertation avec les habitants, les associations et autres partenaires. Les premières rénovations sont attendues dès 2021, les démolitions débuteront en septembre 2021 et les travaux de construction en 2023. Pour apporter de la mixité sociale et donner une physionomie nouvelle à ces quartiers, des résidences sortiront de terre, de même que de petits immeubles et des maisons. Une cinquantaine de logements neufs en accession à la propriété sont envisagés. De nouveaux équipements collectifs seront mis en place à savoir, des jardins et espaces verts partagés, des places et des parkings. Quinze parcs seront aménagés avec de nombreux arbres et équipés d’aires de jeux. Pour faciliter la mobilité et une jonction rapide avec le centre-ville, deux lignes de BHNS (Bus à haut niveau de service) desserviront ces quartiers.

Une image à changer

A Beaubreuil, le projet s’articulera autour de l’Avenue de Beaubreuil qui coupe le quartier avec notamment la démolition de quatre tours, la création d’une place, d’un mail piéton et d’une promenade sur l’avenue afin de réunifier le quartier, de le désenclaver et de changer son image. Au Val de L’Aurence, porte d’entrée de la ville en venant d’Angoulême, trois résidences seront détruites, une place sera créée et la RD 941 aménagée en boulevard. Une nouvelle voie d’entrée dans le quartier sera tracée et un bâtiment érigé pour accueillir un hôtel d’entreprises, un Fab lab et la maison des services municipaux.

Le préfet du département s’est félicité du lancement de ce projet attendu depuis près de trente ans. « Nous allons surmonter les obstacles pour en faire des endroits durables de vie quotidienne et non des quartiers dortoirs » assure Seymour Morsi. Pour Jean-Paul Duret, président de Limoges Métropole, « ce programme Quartiers en mieux n’est pas une simple communication mais un signal positif qui unifie tous les acteurs sous une même bannière. » Enfin pour Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges, « il est anormal que dans cette ville des gens aient été oubliés et repoussés dans un coin, nous devons offrir à chacun la reconnaissance que nous devons à tout être humain dans une société dite évoluée. »

Corinne Merigaud
Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Publié sur aqui.fr le 03/06/2020