Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | A l'exception de Pau, le 2nd tour des municipales signe l'alternance en Béarn

Mairie de Pau

Malgré la levée du confinement, la participation au second tour des élections municipales dans les Pyrénées-Atlantiques est restée particulièrement faible, à 45% (à 17h), contre 52,17% à la même heure au 1er tour. En Béarn ce second tour concernait principalement, des petits villages mais aussi Lescar, Arthez, Oloron, Pau et Salies, seules communes de plus de 1000 habitants sur les 29 appelées à revoter ce 28 juin. Et un constat à tirer du vote sur ces 5 communes est que les Béarnais appellent à l'alternance. Exception faite de Lescar où la nouvelle Maire, Véronique Revel, marque en réalité la continuité avec l'équipe précédente, et de Pau, où François Bayrou est réélu avec près de 56% des voix.

A Pau, l'alliance des gauches n'y aura rien fait. François Bayrou, qui a raté de peu sa réélection dès le premier tour, conserve son fauteuil de maire jusqu'en 2026. Face à Jérôme Marbot (Union des gauche), qui a su rallier à sa cause Jean-François Blanco (EELV), troisième candidat rescapé du 1er tour, et Patrice Bartolomeo, chef de file de la liste citoyenne, le Président du Modem peut se prévaloir du soutien de plus de 55% des votants dans ce second tour. Un score « extrêmement émouvant » selon l'intéressé loin tout de même des 63% réunis en 2014 face au candidat socialiste David Habib. Jérôme Marbot d'ailleurs, tout en félicitant son adversaire le souligne: « Nous avons porté un espoir de changement et notre score de 45% doit être pris en compte. Un scrutin est un scrutin ; à la fois pour la majorité mais aussi pour l'opposition ».

Dans l'agglo de Pau, les habitants de Lescar avaient aussi à décider de leur future équipe municipale ce dimanche. Résultat : c'est la gauche qui remporte confortablement ce tour, et conserve ainsi la mairie avec la victoire de Valérie Revel (adoubée par le maire sortant Christian Laine) et les 51,6% des voix obtenus. Frédéric Lavigne (Divers Droite) est deuxième avec 25,64% et Jérôme Mange (LREM), arrive en troisième position avec 22,75% des voix.

Au sein de l'agglo de Pau, au total des deux tours de l'élection, les équilibres resteront globalement les même à l'issue de ce second tour. Une intercommunalité dont le président sortant, François Bayrou, précisait d'ailleurs au micro de France bleue Béarn le choix fait « à la grande majorité de ses membres, de ne pas politiser le débat au sein de l'agglo », et de confirmer « son intention de ne rien changer » en la matière au risque de mettre en cause une « ambiance de travail chaleureuse, et créatrice de lien et de richesse » entre ses membres .


Oloron, Arthez et Salies de Béarn : nouvelles têtes et nouvelles directions

Autre point chaud de ces élections municipales en Béarn : Oloron Sainte-Marie qui avait vu à l'issue du premier tour le maintien des quatre listes candidates à l'élection, à savoir dans l'ordre d'arrivée : Bernard Utthury, ancien maire d'Oloron et sa liste divers gauche, le maire sortant Hervé Lucbereilh (Union des droites), suivi de son premier adjoint Daniel Lacrampe (Union du centre) et Nathalie Pastor et son collectif écolo-citoyen. Faute d'accord entre les candidats, Bernard Utthury arrive à nouveau en tête de cette quadrangulaire ce dimanche soir avec 44% des voix. Il retrouvera ainsi le fauteuil de maire perdu en 2014 face à Hervé Lucbéreilh lors du prochain Conseil municipal. « C'est la victoire d'une équipe qui travaille d'arrache pied depuis un an », commente le premier quand le second en colère pointe la responsabilité de la défaite sur le candidat Daniel Lacrampe qui n'a pas accepté l'accord proposé par le maire sortant entre les deux tours. Hervé Lucbéreilh a obtenu 34% des voix et Daniel Lacrampe 12%. La liste de Nathalie Pastor réunit quant à elle 10% du scrutin.

Nouvelle tête , et nouvelle direction aussi pour Arthez de Béarn où le maire sortant Philippe Garcia ( divers gauche), en place depuis 3 mandats a été battu à quelques voix près par l'opposant Jean-Philippe Escouteloupe. L'occasion pour le premier de décider d'arrêter sa carrière politique., il ne siègera pas au Conseil municipale , "il faut laisser la place aux jeunes".

Enfin à Salies de Béarn, l'heure est aussi à l'alternance. A 5 voix près, le maire sortant Laurent Sainte-Cluque est battu par l'opposant Thierry Cabanne (45,1% des voix). Le troisième homme de cette élection Nicolas Bénégui obtient 10 % des suffrages.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Google street view

Publié sur aqui.fr le 29/06/2020