Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | La gendarmerie et le Département de la Dordogne misent sur la sécurité des aînés

Les premiers sets de table rappelant les consignes de sécurité ont été distribués lundi à Périgueux

La Gendarmerie et le Conseil Départemental ont lancé ce matin une action de prévention en direction des aînés, sous forme de sets de table, dans le cadre de l’opération nationale #Répondreprésent. 25.000 exemplaires de ce set de table ludique et pédagogique ont été édités. Imprimé recto-verso, celui-ci comporte des conseils, les numéros d'urgence et le numéro vert mis en place pour la COVID-19 : le 0 800 130 000. L'opération a débuté à Périgueux, puis ces sets seront distribués progressivement, d'abord par les gendarmes au cours de leurs patrouilles, puis à terme, aux seniors se faisant livrer les repas à domicile.

La gendarmerie, le Conseil départemental de la Dordogne et la Ville de Périgueux ont lancé une opération de prévention des vols et des escroqueries dont sont victimes les personnes âgées. Le support de communication retenu, ce sont des sets de table. Cette initiative locale s'intègre dans le cadre de l’opération de la gendarmerie nationale #Répondreprésent. Le groupement de gendarmerie de la Dordogne a souhaité mener des actions en direction des personnes âgées : les plus de 75 ans représentent 13,84 % de la population.
25.000 exemplaires de ce set de table ludique et pédagogique ont été édités. Imprimé recto-verso, chaque exemplaire comporte des conseils essentiels : ne pas rester seul(e), signaler des faits suspects, éviter de détenir trop d’espèces, ne jamais communiquer ses données bancaires par e-mail sur internet, protéger son domicile, ne pas ouvrir sa porte à un inconnu, être vigilant au distributeur automatique de billets. Il est également rappelé tous les numéros d'urgence 17, 112, 114 (pour les sourds et malentendants) et le numéro vert mis en place pour la Covid 19, le 0 800 130 000. Ce set sera progressivement distribué à l'ensemble des personnes âgées du département via les patrouilles de gendarmerie ou les structures d'hébergement et celles distribuant les repas à domicile et notamment les 13 000 allocataires de l'allocation personnalisée d'autonomie. Pour le lieutenant-colonel Serge Rayne, du groupement de la gendarmeirie de la Dordogne, il s'agit d'une opération de proximité au plus près des territoires ruraux. 

1000 bénéficiaires à Périgueux

Les premiers de ces 25 000 exemplaires ont été présentés lundi 24 août à la résidence Wilson à Périgueux, en présence du lieutenant-colonel Serge Rayne, commandant en second du groupement de gendarmerie de la Dordogne, accompagné de représentants d’associations de retraités de la gendarmerie, de la vice-présidente du Conseil départemental Mireille Bordes, du premier adjoint au maire de Périgueux Emeric Lavitola, et de Martin Lesage, secrétaire général de la préfecture, tous partenaires de cette opération. Mireille Bordes, vice-président du Département a mis l'accent sur l'aide apportée aux personnes âgées de plus de 60 ans, à travers l'APA. Cette aide permet de financer une partie des aides pour favoriser le maintien à domicile et la collectivité participe à l'opération à hauteur de 2 000 euros. Deux résidents de la résidence Wilson ont reçu ce matin les premiers sets avec toutes les informations : ils étaient plutôt ravis de l'initiative. Sur la ville de Périgueux, un millier de bénéficiaires, ceux vivant dans les résidences pour personnes âgées et ceux qui ont la livraison des repas à domicile devraient recevoir ces sets. Ils permettent aux gens âgés sous forme de jeux de se rappeler des conseils à suivre. Tous les partenaires ont rappelé l’importance de garder du lien social en dépit de l’épidémie de coronavirus et de renforcer sa vigilance. Les arnaques et malveillances vis à vis de la population âgée ont eu tendance à se multiplier ces derniers mois, notamment à l'issue de la période de confinement. 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Publié sur aqui.fr le 24/08/2020