Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Rentrée 2020 : l'Académie de Bordeaux lutte contre "l'écrasement"

rentrée scolaire

Une rentrée très surveillée, qui inquiète, mais un discours rassurant. Ce jeudi 27 août, à quelques jours de la rentrée scolaire prévue le mardi 1er septembre pour 500 037 élèves étudiant dans l'Académie de Bordeaux (269 751 dans le premier degré et 230 286 dans le second) et les 67 996 enseignants, la rectrice d'académie, Anne Bisagni-Faure, a fait un point rapide sur les consignes pédagogiques et le déroulement de l'enseignement dans les semaines à venir. On revient sur l'essentiel.

"Notre objectif majeur est de faire de ces sept premières semaines avant les vacances d'automne une période utile pour la maîtrise de la langue et les mathématiques. C'est là-dessus que nous allons concentrer nos efforts pour ne pas laisser de côté des élèves qui ne maîtriseraient pas les fondamentaux. Ensuite, nous aborderons d'autres sujets, comme les stages de troisième, par exemple", a répété ce matin la rectrice de l'Académie de Bordeaux, Anne Bisagni-Faure. Pour ce qui est des effectifs, dévoilés en janvier dernier, on compte 88 postes d'enseignants supplémentaires pour le premier degré, concentrés sur la Gironde et en baisse partout ailleurs (-8 en Dordogne, -7 dans les Landes, -2 en Lot-et-Garonne). Même chose pour les collèges avec le chiffre lissé de 29 postes de plus (-18 en Dordogne, -13 dans les Pyrénées-Atlantiques, -2 dans les Landes et -7 en Lot-et-Garonne mais +8 en remplacement). L'académie note enfin 459 AESH (accompagnants d'élèves en situation de handicap) supplémentaires pour cette rentrée.

Masques et continuité

On l'a vu lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi par le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, le protocole sanitaire ne diffère pas beaucoup de celui du mois de juillet, hormis évidemment des précisions supplémentaires sur l'obligation du port du masque dans les collèges et lycées pour les élèves comme pour les professeurs, une "fourniture comme une autre" dont beaucoup ces derniers jours ont demandé la gratuité, solution qui n'a donc pas été choisie par le gouvernement. En Nouvelle-Aquitaine, certains conseils départementaux ont déjà pris les devants : les deux Charentes ont annoncé la distribution de masques à tous les collégiens tout comme en Dordogne (35 000 masques) et en Gironde (79 000, soit le nombre de collégiens qui feront leur rentrée 2020 dans le département).

Côté lycées, la région assure que les stocks sont déjà là avec la livraison, au printemps, de 4000 masques dans 295 établissements. Les familles en difficulté seront les principales cibles de la collectivité ("environ 30% des effectifs", a assuré Jean-Louis Nembrini dans La République des Pyrénées), chaque jeune recevra une dotation de cinq masques en tissu, sans compter les masques déjà stockés à l'hôtel de région. La rectrice, elle, prend acte et l'assure : "nous avons un stock prudentiel. Dans chaque école et chaque établissement, il y a des masques pour ceux qui l'auraient oublié. Il n'est pas question que les élèves n'entrent pas : s'ils n'en ont pas, on va leur en donner un. Nous sommes aussi prêts à équiper des élèves qui sont en difficulté sociale pour l'achat de masques. Les apports des conseils départementaux seront des compléments". 

"C'est une rentrée préparée pour ne laisser personne en situation d'exclusion et veiller à la protection des élèves et des personnels. Nous souhaitons que l'épidémie n'écrase pas nos missions d'éducation", a ajouté la responsable, qui effectue cette année sa deuxième rentrée dans l'académie de Bordeaux et fait actuellement le tour de la région pour évoquer l'encadrement pédagogique". Dans son bilan de rentrée sont ainsi évoqués quelques chiffres. Pour ce qui est des fameuses "vacances apprenantes", ils sont encore provisoires : 3000 élèves auraient ainsi participé aux stages de réussite scolaire (qui se terminent cette semaine et reprendront pendant les vacances d'automne). 97 projets labellisés "vacances apprenantes" ont été menés dans l'académie de Bordeaux, bénéficiant à "près de 5000 élèves". 

Dédoublements et questions

Pour ce qui est des premières semaines, consacrées on l'a vu à la révision des fondamentaux, la campagne d'évaluation en classe de CP et CE1 aura lieu de 14 au 25 septembre, jusqu'au 2 octobre pour les collégiens, lycéens et CAP. En termes d'effectifs, ils sont en baisse dans le premier degré (-1502) et en hausse dans le second (+2394). L'objectif du dédoublement des classes est, lui, toujours d'actualité, notamment en passant la totalité des classes de grande section à 24 élèves (plus de 90% actuellement). 671 classes seront ainsi dédoublées à la rentrée 2020 dont 72 en REP+ (CP et CE1). Pour autant, des questions restent en suspens. Pour la secrétaire générale du syndicat Snes-FSU, Frédérique Rolet, "nombre de recommandations sont laissées à l’interprétation en fonction des moyens localement disponibles".

rentrée scolaire

À Bordeaux, les affiches sur la distanciation sociale et les mesures barrières sont prêtes pour le 1er septembre.

Si le protocole sanitaire a été jugé "aussi simple, clair et facile à partager qu'au mois de juillet" par la rectrice d'académie, qui a assuré qu'un document d'information aux parents serait envoyé au moment de la rentrée, les règles précises pour la pratique sportive ne sont, par exemple, "pas encore arrêtées". Des doutes subsistent également, dans le cas d'une pandémie accrue, sur l'éventuelle fermeture des établissements scolaires. "Notre plan de continuité pédagogique prévoit depuis juillet différents scénarios. Si des mesures étaient nécessaires, elles seront forcément ciblées. Pour l'instant ce n'est pas d'actualité, tout le monde va en classe". À voir si cette recommandation sera suivie d'effets : selon un sondage Elabe pour BFMTV paru mercredi et même s'ils sont favorables à 73% à un maintien de la rentrée le 1er septembre, 60% des parents se disaient inquiets à l'idée de laisser leurs enfants retourner à l'école. 

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Publié sur aqui.fr le 27/08/2020