Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Sportech : l’incubateur cherche ses nouvelles pépites

La Maison Régionale des Sports de Talence

Déjà un an que la Maison des Sports de Talence héberge les entrepreneurs de l’incubateur Sportech ! Les cinq start-ups – La Boîte à Sports, Maracuja, MinPulse, Nove Perform et SportNovae –, rejointes par Cycloptim, Rematch et Yoga & Me en cours d’année quitteront l’incubateur cet automne, avant l’entrée de la deuxième promotion, prévue en décembre. L’appel à candidatures, lancé le 28 août, se clôture le 31 octobre prochain.

En juillet 2019, le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine a émis l’idée de lier le tissu entrepreneurial régional au mouvement sportif. Deux mois plus tard, l’incubateur Sportech voyait le jour, piloté par la Région, Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS). « Nous voulions animer la Maison des Sports de Talence, qui héberge une quarantaine de ligues sportives, en créant du lien entre les associations et les entreprises, raconte Philippe Saïd, Président du CROS. En tant que mouvement sportif nous avons tout intérêt à nous développer et aider le tissu entrepreneurial régional, déjà riche ». Pour Maël Le Borgne, coordinateur de l’incubateur Sportech, « la dynamique autour du sport est forte, notamment grâce à l’échéance Paris 2024. C’est un plaisir pour nous d’aider ces start-ups à se lancer en leur mettant à disposition un réseau comme le mouvement sportif ».

Les huit start-ups de la promotion 2019 ont évolué à des rythmes différents, à l’image de Cycloptim, qui commercialisera sa pédale de vélo connectée destinée à l’analyser l’effort produit par les cyclistes courant 2021 , SportNovae a par ailleurs lancé son application mobile de reprise du sport en février. Enfin Maracuja a mobilisé plusieurs dizaines de milliers de participants à ses challenges en ligne pendant le confinement et au cours du mois de juillet. « Concernant Maracuja, nous sommes en train de discuter avec le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif) pour voir comment la start-up pourrait collaborer encore plus avec le mouvement sportif ».

Déjà sept candidatures éligibles

Si la première promotion quittera l’incubateur à l’automne, l’appel à candidatures concernant la promotion 2020 a ouvert fin août et ce jusqu’au 31 octobre. « Nous avons reçu pas mal de candidatures en une semaine, déclare Maël Le Borgne. Tout ce que je peux vous dire, c’est que parmi les candidats, sept remplissent déjà tous les critères pour intégrer l’incubateur ». Pour éclairer les candidats potentiels, Philippe Saïd glisse une volonté personnelle : « La thématique Sport Santé Bien-être est présente dans l’appel à projets. Le sport santé prend de plus en plus de place de nos jours, notamment grâce au sport sur ordonnance, je trouverais intéressant de mettre des porteurs de projets sur le sport santé en lien avec des associations ». Le nom des start-ups retenues pour intégrer l’incubateur Sportech promotion 2020 sera dévoilé en décembre, et Maël Le Borgne précise que le nombre de projets lauréats sera sensiblement le même que celui de la première promotion.

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Publié sur aqui.fr le 05/09/2020