Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Ca tourne toujours pour le Bureau d'accueil des tournages de la Dordogne

L'équipe du bureau des tournages au côté de Régine Anglard conseillère départementale

Moah, série télévisée en dix épisodes entièrement tournée en Dordogne, qui sera diffusée à partir du 1er octobre sur la plate-forme OCS, est projetée en avant-première au Cinéroc de Terrasson le mercredi 23 septembre à 21 h. Le public pourra voir gratuitement les quatre premiers épisodes sur réservation. La présentation de cette série TV, particulière dans son concept, a été l'occasion pour le bureau d'accueil des tournages de la Dordogne et de Ciné passion de faire le point sur cette année particulière, sur le soutien du Département à la production cinématographique et audiovisuelle.

Moah, signée par la société Empreinte Digitale (Lazy Company, Les Grands) du réalisateur Benjamin Rocher, est annoncée comme un véritable ovni télévisuel à découvrir le 1er octobre prochain sur la plateforme OCS. Déclinée en dix épisodes de 26 minutes, cette nouvelle série originale, en prise de vues réelles sans dialogue et sans musique, installe son intrigue dans la préhistoire. Elle a été entièrement tournée à l'automne 2019 en Dordogne, su la vallée de l'Auvézère et dans la vallée de la Vézère, sur les communes de Saint-Cybranet, Valojux, Plazac, les Eyzies de-Tayac. Le public périgourdin pourra découvrir les quatre premiers épisodes le mercredi 23 septembre au Cinéroc de Terrasson en présence du réalisateur et des acteurs principaux. Moah a bénéficié des fonds de soutien à la production cinématographique et audiovisuelle de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Département de la Dordogne, (à hauteur de 50 000 euros). La sortie de Moah a été l'occasion faire un point sur les actions et projets en cours autour du septième art. Le fonds de soutien à la production cinématographique du Conseil départemental a par exemple contribué à hauteur de 400 000 euros sur l'année 2020 pour 13 dossiers : la réalisation de documentaires, des séries TV, des courts-métrages, trois dossiers ont concerné l'écriture de projets. Thierry Bordes, directeur adjoint de Ciné passion a rappelé qu'un euro déboursé par la collectivité générait 7 à 10 euros de retombées économiques sur le territoire.

Rendre les tournages moins polluants 
Le bureau d'accueil des tournages de la Dordogne (attaché à Ciné passion) travaille aussi à rendre l'art cinématographique moins polluant : "C'est la pratique culturelle la plus polluante et lors du tournage de Moah, nous nous sommes efforcés de changer les choses en travaillant avec les services de l'environnement du Conseil départemental. Nous avons notamment tourné sur l'Auvézère qui est un lieu préservé avec une faune et une flore importantes. Le but est à la fois de réduire les déchets, l'impact carbone, préserver les milieux de la rivière. Nous avons par exemple travaillé avec des matériaux uniquement en bois, " insiste Thierry Bordes, le directeur adjoint du bureau d'accueil des tournages. Ciné passion en Périgord s'inscrit désormais dans cette démarche, qui est accompagnée par le Ministère de la culture et son bras armé constitué par le CNC (centre national du cinéma) avec de possibles soutiens financiers. Après une année particulière marquée par deux mois et demi d'inactivité, les tournages sont repartis en extérieur et en studio. L'équipe de Ciné passion a reçu de nombreuses sollicitations, y compris au plus fort de la pandémie, pour monter des projets audiovisuels en Nouvelle-Aquitaine et en Dordogne. " Notre département, moins touché par la crise sanitaire, attire producteurs et réalisateurs et la Nouvelle-Aquitaine est la deuxième région française qui aide le septième art. Nous pouvons annoncer un tournage d'un court métrage début octobre dans la région de Bergerac, et d'une série télévisée pour M6 en décembre", ajoute Thierry Bordes. Une partie du tournage de cette série s’effectuera à Périgueux, ainsi qu’au château de Commarque à Sireuil.

 La sortie du film "The Last Duel" de Ridley Scott pour fin 2021

Walt Disney Studios a programmé la sortie de "The Last Duel" de Ridley Scott sur les écrans de cinéma pour la fin de l'année de 2021. Un véritable soulagement pour l’équipe de Ciné Passion, une partie du tournage s’étant déroulée dans le Sarladais. L'équipe de Ciné passion en Périgord, l'a confirmé à l'occasion de la présentation de Moah : "C'est une vraie bonne nouvelle et un soulagement. Le bureau d'accueil des tournages de la Dordogne redoutait l'abandon pur et simple de cette super production à l'américaine en raison du contexte sanitaire. Ce sont des groupes financiers qui s'occupent de ces énormes productions. Nous attendions avec impatience leur décision", souligne Thierry Bordes, directeur adjoint.
Toute l'équipe de Ciné passion et du bureau d'accueil était tenue au silence sur ce tournage qui a réuni en janvier et février Matt Damon, Adam Driver ou Ben Affleck. L'équipe du film s’était ensuite rendue à Narbonne et en Bourgogne, avant de devoir stopper les prises de vues à cause de la Covid 19. Le tournage a repris en Irlande depuis peu.  Si le Département de la Dordogne n'a pas participé financièrement à ce projet cinématographique à travers son fonds d'aide, les retombées économiques d'un tel tournage se font déjà sentir. " Le tournage a déjà  eu un bel impact économique : les restaurants et les hôtels qui sont restés ouverts ont déjà enregistré une hausse de 60 % d'augmentation sur les mois de janvier et de février, les commerces ont observé une hausse de fréquentation. Ce tournage a déjà représenté 7000 nuitées en hôtellerie traditionnelle et 2500 en Arbnb, pour une équipe technique de 500 personnes et de 800 figurants. Avec la  sortie du film d'ici un peu plus d'un an, on peut espérer des gains de notoriété en termes d'images pour la Dordogne et de nouveaux touristes," poursuit Thierry Bordes.

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 22/09/2020