Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Environnement | Crues : les Landes en vigilance orange

Innondations à Dax

Après l'Adour Moyen, ce sont la Midouze et l'Adour Maritime qui ont été placées sous haute surveillance car les fronts pluvieux successifs font déborder les cours d'eau. Le maximum à Dax n'est pas attendu avant dimanche. A cause des inondations, une vingtaine de routes sont déjà fermées sur l'ensemble du département et autant sont scrutées de très près par les autorités.

On est encore heureusement bien loin des 6,80m de 1770 marqués pour l'histoire sur le vieux pont de la cité thermale ; aussi des 6,52m observés par les Dacquois en 1952 ou des 5,97m il y a juste 6 ans quand le fleuve avait inondé trois rues de la ville du fait d'une brèche dans un hôtel provoquant l'effondrement d'un mur... mais l'Adour monte. Ce vendredi, la cote a atteint 4,82m. Les accès aux Barthes, archi-pleines et qui ne peuvent plus absorber l'eau comme elles le font d'ordinaire, sont donc interdits, tout comme le bois de Boulogne, tandis que plusieurs barrages ont été installés en centre-ville, boulevard Carnot, rue de la Marine et rue Levannier, comme c'est souvent le cas lors de crues.

Centre équestre et camping évacuésD'autres axes pourront être fermés si besoin, prévient l'agglomération qui s'attend à voir monter le niveau tout le week-end. Par anticipation, le centre équestre, l'accueil de loisirs du bois de Boulogne, ainsi qu'un camping sur site sont évacués. Et plusieurs routes autour de Dax et ailleurs dans le département, sont désormais inaccessibles.

A Pontonx, si le niveau s'est stabilisé autour de 4,50m ce vendredi matin, il repartira à la hausse progressivement sous l'effet des nouvelles pluies attendues et des crues qui se forment plus en amont, sur l'Arros et l'Adour, vers le tronçon Riscle (Gers) - Aire-sur l'Adour (Landes), indique Vigicrues
Vers l'ouest, sur l'Adour Maritime, « la propagation des crues en formation sur le gave d'Oloron et du gave de Pau associée au phénomène de surcote sur la façade atlantique va générer des débordements importants lors des prochaines marées hautes », essentiellement sur Saint-Laurent-de-Gosse, précise le service d'information des crues.
En remontant côté nord-est, la Midouze et ses affluents ont aussi réagi aux vagues pluvieuses successives de la semaine, dans une moindre mesure. A Mont-de-Marsan, entre 3,40m et 4,60m sont prévus la nuit prochaine. A Tartas, on table sur 2,60m à 2,90m pour samedi après-midi. Mercredi matin, c'est dans cette commune, en bordure d'un chemin de halage, qu'un octogénaire qui avait chaviré de sa barque à moteur a pu être sauvé de la noyade par un voisin.
Prudence et vigilance donc.

Julie Ducourau
Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Publié sur aqui.fr le 11/12/2020