Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Rien n'arrête le Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes

L'usine Toray Carbon Fibers et le site de Total à Lacq - photo aqui.fr

Fin février, le Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes organisait un webinaire permettant de dresser un point d'étape et de dessiner les perspectives de cette démarche territoriale et partenariale rassemblant dans un même élan 10 intercommunalités de Béarn et de Bigorre, 2 régions, 7 filières structurantes et 350 personnalités associées. Objectif : accompagner la structuration des filières existantes ou d’avenir en facilitant les recherches de financements, avec l'ambition finale que ces structurations autour de projets économiques et industriels concrets permettent de réduire la fracture territoriale et de créer des emplois. Mais à l'heure du Covid et du plan de relance, qu'en est-il de cette dynamique ?

Malgré le contexte économique a priori difficile, l'heure est résolument à l'optimisme au sein du comité local du Territoire d'industrie. Dans cette instance politique de validation de l’ensemble des projets menés sur le Territoire d’industrie Lacq-Pau-Tarbes siègent les représentants des élus, des industriels, des Régions et de l'Etat.

" C'est phénoménal, énorme ! "
Parmi eux, Gérard Trémège, Président de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées souligne l'efficacité et le bel élan impulsés par le dispositif : « La signature du 15 juillet 2019 de la convention portant création du Territoire d'industrie a permis en très peu de temps de faire émerger une ambition partagée inimaginable à l'époque. Et ça se manifeste aujourd'hui par 53 projets concrets qui ont mobilisé des centaines de personnes pour les élaborer et les mettre en forme. Nous avons là une mobilisation des énergies incroyable que le contexte calamiteux n'a pas altéré ! » . Et pour cause, sur les 53 projets incrits au titre de ce Projet de Territoire, 11% sont déjà financés, 31% sont en cours et 31% sont à un stade avancés des études de faisabilité, détaille-t-il. « C'est phénoménal, énorme, poursuit-il avec enthousiasme. Cette dynamique territoriale permet à des entreprises de se développer et de se moderniser sur des techniques nouvelles ; cela ouvre de grands espoirs pour créer à terme davantage d'emplois ! ».

Un caractère innovant intrinsèque à la démarche et à la nature des projets qu'elle porte. Patrice Laurent, vice président du pôle métropolitain Pays de Béarn chargé du développement industriel, le confirme en soulignant pour sa part que « 14 projets de notre Territoire d'industrie sont lauréats du Plan de relance de l'Etat qui vient particulièrement en appui des projets innovants ». 14 projets qui bénéficient ainsi de soutiens supplémentaires dans leur développement. Pour l'heure l'ensemble des projets représentent un investissement prévu de 287 M€ sur le territoire, dont 22 millions de subventions publiques ont déjà été obtenues...

Structurer la filière hydrogène
Pour Daniel Mockly, le PDG Terega et référent industriel Nouvelle-Aquitaine aussi, le Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes est un « formidable accélérateur, avec un très beau collectif ». D'autant plus pour l'entreprise gestionnaire de réseau de gaz que l'une des thématiques principales de travail est axée sur la transition énergétique, et notamment sur la filière hydrogène.
En effet, une étude technico-économique a d'ores et déjà été menée en 2020 dans le cadre du Territoire d'industrie pour identifier toutes les composantes de l’écosystème hydrogène sur le territoire. Objectif : structurer cette filière déjà bien ancrée, notamment autour du Bassin de Lacq, de Pau via le bus à hydrogène Febus et de Tarbes avec le projet HYPORT. Si l'enjeu est d'importance sur le territoire, les ambitions des acteurs dépassent déjà les frontières ; l'objet aussi est de réfléchir aux liens à créer avec la filière hydrogène espagnole en Aragon dans une approche transfrontalière ambitieuse.

Transition energétique, numérique, usine du futur se concrétisent
Mais le Territoire d'industrie c'est aussi la valorisation d'autres projets concrets tels que HYGEO, Lacq Hydrogène ou IMPULSE 2025 portés par Terega, et dont le dernier vise à soutenir l’innovation pour unifier les systèmes énergétiques. Sur le thème de la transition énergétique, le bassin de Lacq impulse aussi une transition forte avec la production de biogaz et de digestat sur le site de Mourenx, la capture et le stockage géologique du gaz carbonique ou la transformation des friches industrielles. Autre exemple de projet révélant tout l'enjeu de cette thématique pour le territoire : la biométhanisation des boues par Cap Ecologica sur le territoire de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Au-delà de la transition énergétique, le numérique, l'industrie du futur, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales sur les métiers du futur ou encore l'attractivité du territoire sont d'autres axes de travail et de développement de projets entrant dans le cadre bienveillant de l'écosystème suscité par le Territoire d'industrie. Citons alors pour le côté Occitanie cette fois les projets de développement des usines 4.0 pour le pôle céramique de Bazet, le pôle entrepreneurial autour de la filière eau à Bagnères de Bigorre, l’avion décarbonné AKOYA ou enfin, la création d’un hub industriel autour de la maintenance aéronautique en lien avec TARMAC AEROSAVE.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 12/03/2021