Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Saveur | Oscars des Bordeaux de l’été : une finale de plus pour La Mothe du Barry

1

C’est une vitrine incontournable des vins d’été à Bordeaux, organisée par le Syndicat des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur. La quatorzième édition des Oscars des Bordeaux de l’été a dévoilé fin avril les 24 vins finalistes, répartis en quatre catégories : Bordeaux blanc, Bordeaux rosé, Bordeaux clairet et Crémant de Bordeaux. A la fin du mois de mai, le public élira son vigneron coup de cœur dans chacune des catégories. C’est l’occasion de vous présenter un des six finalistes en catégorie clairet – le Château La Mothe du Barry, à Moulon – en compagnie de Sandrine Duffau.

« Nous y participons tous les ans. C’est toujours le même plaisir de mettre en valeur ces vins ». Avec le sourire, Sandrine Duffau revient sur les « nombreuses » – elle ne saurait dire combien – participations du Château La Mothe du Barry aux Oscars des Bordeaux de l'été. L’exploitation bio d’une trentaine d’hectares a été fondée en 1985 par son époux Joël Duffau, neuvième génération de vignerons de sa famille.
Si elle a une préférence pour sa cuvée, elle loue quand même les qualités de la vingtaine d’autres finalistes des Oscars des Bordeaux. « Nous sommes tous un peu ambassadeurs de notre territoire, il y a beaucoup de visibilité et de communication liées aux Oscars, ça nous fait des histoires à raconter », ajoute Sandrine Duffau. Pour les Oscars de l’été 2021 six vins sont sélectionnés parmi les quatre appellations de Bordeaux blanc, clairet, rosé et Crémant de Bordeaux. Sur un peu plus de 300 échantillons, 24 ont été sélectionnés pour la finale et seuls quatre – un par appellation – remporteront l’Oscar des Bordeaux de l’été, organisé par le Syndicat des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur.

« French Kiss, c’est notre histoire »

La Cuvée French Kiss, le clairet des moulonnais, a donc réussi à se faire une place parmi les six finalistes, après avoir remporté l’édition 2017 des Oscars des Bordeaux de l’été. « Nous sommes heureux parce que le clairet est un vin à la fois très intéressant et méconnu. C’est un vin chargé d’histoire, hérité d’Aliénor d’Aquitaine ». En effet, les premiers « Clarets » comme les appelaient les anglais sont apparus au XIIIème siècle. Outre sa valeur historique, le clairet de La Mothe du Barry a une valeur sentimentale pour Joël et Sandrine Duffau. « French Kiss c’est un peu notre histoire, avec Joël. Ce sont mes lèvres qui apparaissent sur l’étiquette », poursuit-elle.

Pour les Duffau, les Oscars de l’été sont une manière de mettre le clairet sur le devant de la scène. « Peu de monde en fait, on parle peu des clairets, alors qu’il y aurait tellement de choses à dire et expliquer. C’est un peu le parent pauvre des vins. C’est un vin qui marche bien au local mais s’exporte peu comparé à des rosés classiques ou de Provence, par exemple », reprend Sandrine Duffau. Du côté des autres vins, le Château La Mothe du Barry a profité de la crise sanitaire pour innover et créer trois cuvées. Ils en ont déjà dévoilée une : S3NS (ou SENS), réalisée à partir de trois cépages (merlot, cabernet franc et malbec).

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : YD

Publié sur aqui.fr le 14/05/2021