Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Libourne : le centre aquatique ouvre ses portes... aux enfants !

1

Le chantier du centre aquatique du Libournais, baptisé « La Calinésie », est achevé depuis le mois de février dernier. Le complexe de 35 000 mètres carrés situé au bord du Lac des Dagueys, a dû attendre le 19 mai pour recevoir ses premiers visiteurs. Pour l’heure, seuls les scolaires, périscolaires ou les personnes pratiquant le sport sur ordonnance peuvent y accéder. L’ouverture au grand public est prévue le 9 juin. En attendant, on vous montre « La Calinésie », en compagnie de Philippe Buisson, Président de la Cali et Jean-Louis Arcaraz, adjoints aux sports de Libourne.

Le centre aquatique a bien changé depuis notre dernière visite, en septembre 2019. Le chantier de deux ans et demi, marqué notamment par l’arrêt des travaux lié à la faillite du carreleur Mignola, et repoussé par la pandémie de coronavirus s’est achevé en février dernier. Ce mercredi 19 mai, jour d’allègement des mesures sanitaires, « La Calinésie » ouvre enfin ses portes. Les scolaires et enfants de centres de loisirs du territoire sont les premiers privilégiés à profiter du complexe, pour leur plus grand plaisir.

Pour l’heure, seuls les bassins intérieurs sont accessibles, du fait des mesures sanitaires. Cela n’empêche pas les plus jeunes de faire, pour certains, leurs premières brasses. Ils ont le sourire en sortant, quand ils sont accueillis par le maire de Libourne et l’adjoint aux sports pour recevoir un diplôme de premiers visiteurs. « Vous êtes des privilégiés, j’espère que ça vous aura plu et que vous reviendrez ! » lance Philippe Buisson au groupe d’enfants. Le « oui » général qui retentit laisse peu de place au doute.

Les premiers visiteurs de La Calinésie sont les enfants des centres de loisirsPhilippe Buisson et Jean-Louis Arcaraz remettent un diplôme aux jeunes visiteurs du centre. ©YD

Ouverture progressive jusqu’au 21 juin

Pour les élus, l’ouverture de La Calinésie est une satisfaction. « C’est une des belles aventures de la Cali, un projet structurant pour le territoire. Nous avons tant fait ensemble depuis sept ans », souligne Philippe Buisson. Si les 120 enfants présents ce mercredi matin et quelques personnes pratiquant le sport sur ordonnance sont les seuls à pouvoir profiter du centre aquatique pour le moment, cela devrait rapidement changer.
« La Calinésie » ouvrira ses bassins intérieurs au grand public, en jauge réduite, le 9 juin. L’ouverture totale du complexe est prévue à partir du 21 juin. « La jauge sera fixée lors du conseil communautaire du 2 juin, mais on tablerait plutôt sur 200 personnes toutes les deux heures », reprend le Maire de Libourne.

L’élu voit le centre aquatique comme un outil multifonction au service du rayonnement du territoire. « On a ici une dimension de loisirs, évidemment, mais également sportive », reprend-il. En effet, l’établissement pourrait accueillir des compétitions nationales de natation en petit bassin (25 mètres de longueur) dès l’année prochaine. L’adjoint aux sports, Jean-Louis Arcaraz, nous murmure même que la Ligue Européenne de Natation lorgne sur le complexe pour accueillir des Championnats d’Europe…
Dernière fonction de « La Calinésie », et pas des moindres pour la Cali : le service public. « La présence de ces enfants, à quelques semaines de l’été est un beau symbole. Le centre servira aussi pour apprendre à nager aux habitants de notre territoire », raconte Philippe Buisson.

Des installations innovantes

Les cuves de traitement de l'eau du lac des Dagueys installées sous La CalinésieLes cuves qui récupèrent et traitent l'eau du Lac des Dagueys pour les bassins du centre aquatique. ©YD

Quittons quelques instants la surface, pour nous engouffrer dans les profondeurs du centre aquatique. C’est Jean-Louis Arcaraz, qui nous fait visiter les installations, pour certaines pionnières au niveau national. En termes de consommation d’énergie, le centre produit 10% de sa consommation d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques installés sur le toit, représentant une économie de 35 000 euros à l’année. En ce qui concerne le chauffage, le centre aquatique est équipé d’une chaudière biomasse, qui couvre 84% de ses besoins de chaleur. « Peu de centres aquatiques sont équipés de ce type de chaudière », souligne Jean-Louis Arcaraz.

L’adjoint aux sports nous montre ensuite le système de filtration et de traitement de l’eau. Pour rappel, tous les bassins du centre aquatique, sont remplis avec l’eau du lac des Dagueys. Cette dernière passe à travers différentes cuves de traitement pour être transformée en eau potable, avant d’être filtrée et désinfectée à l’ozone puis d’être injectée dans les bassins. Grâce à cette installation unique en France, « La Calinésie » couvre les 40 000 mètres cubes d’eau nécessaires au fonctionnement de ses bassins. « Ce système est un prototype que nous avons réussi à financer avec le soutien de l’ADEME et de l’Europe », précise Jean-Louis Arcaraz.

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : YD

Publié sur aqui.fr le 20/05/2021