Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole

En ligne depuis le 1er juin, le nouveau site Internet de Limoges Métropole est plus interactif et enrichi de nouvelles fonctionnalités pour faciliter la vie des 208 000 habitants de la communauté urbaine. Il répond aux usages d'aujourd'hui et de demain avec une interface plus intuitive et plus réactive ainsi que des fonctionnalités améliorées. Ce nouveau site s'adapte à tous les supports de lecture que ce soit sur PC, tablette ou smartphone mais sa conception est basée en "mobile first", privilégiant la consultation sur smartphone en priorité à l'heure où 82% des Français de connectent à Internet depuis leur mobile.

Avec ce nouveau site Internet accessible depuis le 1er juin, Limoges Métropole propose une nouvelle vitrine pour présenter ses réalisations et ses projets tout en offrant des nouvelles fonctionnalités aux habitants des vingt communes de ce territoire. Plus intuitif et plus interactif, ce site tranche avec l'ergonomie de son prédécesseur qui avait été amélioré voilà près de dix ans... Une éternité dans ce secteur en évolution permanente. Pour coller aux nouvelles attentes, le site a été entièrement revu grâce à l'accompagnement de l'agence Stratis, spécialisée dans le secteur public. Sa conception a été pensée d'abord pour la consultation sur smartphone. Son design « responsive » s’adapte également aux PC et tablettes.

Sur la page d'accueil ont été conservés les services les plus consultés sur l'ancienne version que ce soit les horaires de collecte des déchets, l'adresse de la déchetterie la plus proche de chez soi, les circuits des transports scolaires et urbains, la location des vélos V'LIM, la réservation de créneaux au vélodrome de Bonnac-la-Cote, les enquêtes publiques en cours et les offres d'emplois proposées. "Il s’agit de permettre à tous les citoyens de simplifier leurs démarches en ligne, de pouvoir naviguer facilement depuis leur smartphone et de trouver chaque service en un clic avec le contact correspondant à leur demande, explique Guillaume Guérin, président de la communauté urbaine. Il était indispensable de répondre plus largement à leurs attentes, d’assurer une plus grande transparence des actions menées et des grands projets portés par Limoges Métropole, mais aussi, de produire un site attractif et modernisé qui donne envie."

Une vitrine pour les vingt communes du territoire

Sur la page d'accueil, l'internaute peut désormais effectuer ses démarches en ligne grâce aux différents documents mis à disposition par chaque service. Il est également possible de postuler en ligne aux offres d'emplois. On retrouve également les principales actualités, un agenda des événements festifs, les dates des prochains conseils communautaires avec les ordres du jour et les décisions prises lors des précédents. Le magazine "Le Métropol" peut également être téléchargé ou feuilleté grâce à la liseuse Calaméo. En outre, une carte interactive offre une vitrine aux vingt communes du territoire. Chacune présente son histoire et ses atouts, complétés par des photos, des vidéos et toutes les informations pratiques (localisation de la mairie, coordonnées, horaires d’ouverture, présentation du maire…). Un lien est proposé via Google Maps pour trouver l'itinéraire le plus rapide pour s'y rendre, une fonction bien utile smartphone en main. Si vous avez manqué la séance du dernier conseil communautaire, elle peut être revue en "replay". Des liens donnent également accès aux réseaux sociaux sur lesquels Limoges Métropole communique que ce soit facebook, twitter, youtube et prochainement Linkedin. Il est aussi possible de se connecter aux autres sites Internet qu'elle gère comme, par exemple, la plateforme "je donne-je vends", "mobilités", "balades et vous", le guichet habitat énergie, la station d'épuration...

 Le nouveau site internet de Limoges Métropole

 

Des services à la loupe en un clic

En tête de la page d'accueil, quatre onglets "Limoges Métropole", "territoire attractif", "entreprendre" et "services" invitent l'internaute à naviguer sur le site. "L'onglet entreprendre est dédié aux entreprises avec les offres foncières et immobilières disponibles sur les parcs d'activités du territoire, précise Pierre Turbelin, chargé de la communication digitale, les porteurs de projets peuvent aussi consulter l'offre en matière d'accompagnement financier et prendre connaissance des différentes aides accordées ainsi que l'ingénierie d'accompagnement."

Une large partie est réservée aux missions qui incombent à la communauté urbaine avec une présentation détaillée qui concernent les mobilités, la gestion des déchets, de l'eau et de l'assainissement, les transports, l'emploi et l'insertion, l'habitat, la politique de la ville et l'environnement. Les cartes interactives sont très utiles au quotidien. "Pour les déchets recyclables, une carte du territoire géolocalise les points d'apport volontaire les plus proches de son domicile pour déposer du textile, des piles, des biodéchets mais aussi le verre dans les colonnes Cliiink ajoute-t-il. Une carte interactive permet de visualiser les arrêts de transports scolaires les plus proches de chez soi après avoir indiqué son adresse."

Pour les internautes, il n'aura jamais été aussi facile d'effectuer ses démarches en ligne avec le bouton « Démarches en ligne » présent durant toute la navigation sur l'ensemble des pages du site, ce qui évite un retour à la page d’accueil. Ils peuvent obtenir les formulaires pour leurs démarches auprès des différents services de Limoges Métropole, que ce soit notamment pour demander une carte de déchetterie, des bacs roulants ou pour installer un dispositif d'assainissement non collectif. Si la version précédente du site enregistrait 250 000 connexions par an, celle-ci devrait booster la fréquentation grâce à une ergonomie facilitée et une interactivité omniprésente.

Corinne Mérigaud
Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Publié sur aqui.fr le 03/06/2021