Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | En Haute-Vienne la majorité sortante de gauche conforte ses positions

1

En Haute-Vienne, l'union de la gauche progresse en remportant 17 cantons sur 21 à l'élection départementale. Elle est largement majoritaire à Limoges avec désormais 7 cantons détenus contre cinq auparavant. La droite et le centre qui détenaient six cantons en remportent quatre à l'issue de ce second tour. Elle fait basculer Panazol-Feytiat avec la victoire d'Isabelle Négrier et Couzeix avec celle de Sébastien Larcher, le premier magistrat de la commune. Elle perd deux cantons sur les quatre qu'elle détenait à Limoges.

Comme au niveau national, l'abstention est à nouveau la grande gagnante de ce second tour en Haute-Vienne avec 64,79 % des électeurs qui ne se sont pas déplacés aux urnes. Avec un taux de participation de 35,21 %, la progression est minime, en hausse d'à peine 1,5 point puisqu'il s'élevait à 33,87 % le 20 juin.
Avant cette élection, les partis de gauche détenaient quinze cantons tandis que la droite et le centre en avaient six. Les forces de gauche sortent confortées de ce second tour avec deux cantons supplémentaires soit 17 sur 21, dont 7 sur 9 à Limoges. Le canton de Limoges 1 tombe dans l'escarcelle de la gauche avec l'élection de Véronique Guilhat-Barret et de l'ancien joueur du CSP Stéphane Ostrowski (56,99%) face à la sortante Nathalie Mézille (LR). Candidat malheureux de la gauche aux municipales de 2020, Thierry Miguel crée la surprise en remportant le canton de Limoges 7 avec Cécile Bourdeau (UG) avec 52,11 % face aux sortants Nadine Rivet et Rémy Viroulaud (UCD) avec 107 voix de plus. "Nous avons mené un travail de terrain depuis des mois, c'était un pari de reprendre un canton à la droite qui l'avait remporté de 29 voix en 2015 déclare Thierry Miguel, il n'y a pas eu la prime aux sortants. Nous avons beaucoup de projets pour revitaliser le lien social."

Autre belle prise pour l'union de la gauche qui fait basculer Châteauponsac. Le binôme Alain Jouanny et Amandine Sellès (DVG) s'impose avec seulement 41 voix d'avance (50,44 %) sur le maire divers droite Gérard Rumeau (49,56 %).

Le choix historique de la majorité sortante de s'associer, dès le premier tour, avec le Parti Radical de Gauche, le Parti Communiste, Alternative Démocratie Socialiste et Place Publique a été payant comme le fait remarquer Jean-Claude Leblois, le président sortant. "Nous savions, dès octobre, qu'une victoire passait par une gauche unie et des accords avec le maximum de partenaires. Nous voyons que les Haut-Viennois étaient dans cette attente là, nous obtenons des résultats en ville comme en milieu rural." La gauche n'a pas pu conserver le canton de Panazol-Feytiat, la première adjointe au maire Isabelle Négrier (divers centre) en poste depuis un an devance Gaston Chassain, le maire socialiste de Feytiat. "Je regrette surtout pour les Panazolais qui ne sont plus dans la majorité départementale, ajoute-t-il, j'aurais souhaité que ce canton y demeure, nous aurons bien entendu des actions pour toutes les communes." Il déplore cependant le manque de mobilisation des citoyens, les deux tiers n'ayant pas voté. "il faut qu'on puisse réfléchir sur cette participation pour préparer les prochains scrutins, on doit intéresser les gens à la vie politique, la politique n'est pas un gros mot."

La droite et le centre progressent en périphérie de Limoges

Pour la droite et le centre, le second tour des départementales se solde par la victoire dans quatre cantons et la perte de trois à savoir Limoges 1 Landouge, Limoges 7 (les ponts) et Châteauponsac. Des résultats attendus par Guillaume Guérin, le président des Républicains en Haute-Vienne. "Nous avons une défaite politique assez logique sur le canton des ponts que nous avions gagné d'une courte tête en 2015, ce canton était à gauche depuis toujours, on le perd de très peu. A Landouge, c'est une défaite plus technique et regrettable sur ce canton gagné en 2015 à cause d'une division de nos amis politiques. C'est une faute de la part des élus sortants, quand la droite se divise, elle meurt. Nous n'aurions pas dû perdre." Il est très satisfait que la droite conserve ses deux bastions historiques à savoir les Emailleurs et Limoges Centre et il se félicite des deux cantons gagnés hors Limoges à savoir Couzeix et Panazol-Feytiat. " On gagne haut la main à Couzeix face à deux jeunes pousses du PS, Julie Lenfant et Jean-Yves Rigout, et malgré les embûches tendues. Quant au basculement de Panazol-Feytiat, c'est une très grosse satisfaction. Sur l'ère urbaine, hors Limoges, la droite et le centre progressent." La prime aux sortants a fonctionné sur Limoges 6 avec la réélection de Sarah Gentil et Michel Cubertafond (57,66 %). Même constat à Limoges 8 avec la réélection de Jean-Marie Bost et d'Isabelle Debourg (DVD) 53,78 %.

Le RN n'a pas réussi à faire élire ses deux binômes encore en lice. Dans la sous-préfecture de Bellac, la gauche l'emporte largement avec 71,65 % des voix pour le binôme Patricia Marcoux-Lestieux et Stéphane Veyriras soit 3 439 voix face au binôme RN Philippe Dutertre - Nathalie Gérard (28,35 %) soit 1361 voix. Il est aussi battu par la gauche sur le canton de Limoges 4 avec la victoire de Marlène Laloge et Pascal Pironneau (63,35 %).La séance d’installation du nouveau Conseil départemental se déroulera le 1er juillet à 9h.

 

Résultats par cantons

Aixe-sur-Vienne

Sylvie Achard- Philippe Barry (UGE) 67,48 %

Jean du Boucheron - Marie-Pervenche Ruiz (DVD) 32,52 %

Ambazac

Alain Auzeméry - Brigitte Lardy (SOC) 60,79 %

Gilles Edme - Claire Gavinet (UGE) 39,21 %

 Bellac

Patricia Marcoux-Lestieux - Stéphane Veyriras (UG) 71,65 %

Philippe Dutertre - Nathalie Gérard (RN) 28,35 %

 Châteauponsac

Alain Jouanny - Amandine Sellès (DVG) 50,44 %

Gérard Rumeau - Marie-Paule Willems (DVD) 49,56 %

 Condat-sur-Vienne

Annick Morizio - Jean-Louis Nouhaud (SOC) 67,83 %

Christelle Arico - Cédric Enguehard (DVC) 32,17 %

 Couzeix

Sébastien Larcher - Lydie Manus (DVC) 52,68 %

Julie Lenfant - Jean-Yves Rigout (UG) 47,32 %

Eymoutiers

Jacqueline Lhomme Léoment - Patrick Malet (UG) 55,67 %

Alain Debrosse - Emilie Pons de Launay (DVD) 44,33 %

Limoges 1

Véronique Guilhat-Barret - Stéphane Ostrowski (UG) 56,99%

Stéphane Authiat - Nathalie Mézille (LR) 43,01

 Limoges 2

Fabrice Escure- Chérifa Tlemsani (SOC) 52,72 %

Pierre Lefort- Patricia Rebeyrole (DIV) 47,28 %

 Limoges 3

Stéphane Destruhaut - Sandrine Rotzler (SOC) 64,22 %

Omar Diawara - Muriel Laskar (UCG) 35,78 %

 Limoges 4

Marlène Laloge - Pascal Pironneau (UG) 63,35 %

Christiane Gédoux - Cyril Louic (RN) 36,65 %

 Limoges 5

Ludovic Géraudie - Valérie Paulet (UG) 63,05 %

Bruno Baron - Géraldine Bélézy (LR) 36,95 %

 Limoges 6

Michel Cubertafond - Sarah GENTIL (LR) 57,66 %

Bruno Bancaud - Karine Renard-Gibaud (DVG) 42,34 %

Limoges 7

Cécile Bourdeau - Thierry Miguel (UG) 52,11 %

Nadine Rivet- Rémy Viroulaud (UCD) 47,89 %

 Limoges 8

Jean-Marie Bost - Isabelle Debourg (DVD) 53,78 %

Romain Batissou - Corinne Pago (SOC) 46,22 %

Limoges 9

Gilles Bégout - Gülsen Yildirim (UG) 68,63 %

Jacques Grandjean - Nezha Najim (UC) 31,37 %

 Panazol-Feytiat

Pascal Bussière - Isabelle Négrier (DVC) 57,29 %

Gaston Chassain - Valérie Millon (UG) 42,71 %

Rochechouart

Anne-Marie Almoster Rodrigues - Yves Raymondaud (SOC) 67,35 %

Vanessa Lannette - Jean-Philippe Verne (DVD) 32,65 %

Saint-Junien

Pierre Allard - Sylvie Tuyeras (UG) 65,22 %

Line Coltel - Frédéric Dauvergne (ECO) 34,78 %

Saint-Léonard de Noblat

Christelle Aupetit-Berthelemot - Jean-Claude Leblois (UG) 61,87 %

Carole Pagès - Jean Valière-Vialeix (UCD) 38,13 %

Saint-Yrieix-la-Perche

Stéphane Delautrette - Monique Plazzi (SOC) 65,98 %

Gilles Trébier - Sylvie Vallade (DVC) 34,02 %

Les sigles des partis et alliances politiques :  DIV : Divers, DVC : Divers Centre, DVD : Divers Droite, DVG : Divers Gauche, ECO : Écologistes, LR : Les Républicains, RN : Rassemblement national, SOC : Parti Socialiste, UCD : Union du Centre de de la Droite, UG : Union de la Gauche, UGE : Union de la Gauche et des Écologistes.

Corinne Mérigaud
Corinne Mérigaud

Crédit Photo : 4111111111111111

Publié sur aqui.fr le 28/06/2021