Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Arte Flamenco 2021 : "Les dés sont jetés !"

1

Un brin de pluie, un coup de vent un peu plus fort que les autres. « Ce n'est rien ! » réplique comme un réflexe Sandrine Rabassa, directrice artistique du Festival. « Ce n'est rien, ça va aller... c'est mon mantra pour cette semaine !», avoue-t-elle. Il faut dire que pour ce mardi matin, qui marque le grand retour du festival flamenco dans la cité montoise, la météo est un peu chancelante, entre averses et rayons de soleil. Les premiers festivaliers avaient de quoi hésiter entre lunettes de soleil et parapluie. Mais finalement la première « Rencontre avec », organisée sur la nouvelle scène de la Bodega, en guise d'inauguration officielle du festival 2021 a pu bel et bien se tenir, presque au sec !

Voilà près de 2 ans que le Flamenco manquait à Mont-de-Marsan. Alors, ce n'est pas quelques petites gouttes de pluie qui vont amoindrir l'enthousiasme des organisateurs. D'autant que chacun tour à tour le promet, ce soir pour le spectacle de Rafaela Carrasco en ouverture il n'y aura pas de pluie. Pas plus, avant elle, pour le spectacle gratuit de l'artiste français El Moreno sur la scène de la Bodega. De cette météo, Charles Dayot, le maire de Mont-de-Marsan, préfère en rire, « Nous avons pris un arrêté municipal pour qu'il ny ait pas de pluie cette semaine ». Les dieux et déesses du flamenco sont priés de le faire respecter, car après l'annulation de la manifestation en 2020, et des différents Rendez-vous qui avaient été imaginés sur 2020 et 2021, la tenue du festival 2021, pour sa 32ème édition, est précieuse.

"Lâcher prise !"
D'autant plus précieuse qu'elle est le résultat d'un travail très important pour les équipes. De la direction artistique, à l'organisation en passant par les équipes techniques qui, pour la première fois, vont devoir, notamment, « apprivoiser » les Arènes du Plumaçon comme nouveau lieu de spectacle de la programmation. Précieux aussi bien sûr pour les artistes. Le tout bien évidemment dans le respect des normes sanitaires du moment. Mais désormais, « les dés sont jetés », reprend la directrice artistique : « tout le monde a travaillé très dur pour que le festival ait bien lieu, tout le monde est là... Il n'y a plus qu'à lâcher prise ! », invite-t-elle.
Et dès ce matin, le bruit des talons des stagiaires, et la voix dynamique de leur professeur, elles aussi en extérieur à proximité des Arênes, mettaient un peu de baume au cœur, comme un encouragement à ne pas se résigner à ces quelques averses matinales. « Les cinq jours de chant, de danse et d'émotion peuvent démarrer », a ainsi souligné le maire de la ville rappelant que « le succès de la billetterie est bien la preuve que les gens attendaient ce rendez-vous avec impatience ! ».
Même enthousiasme du côté de Rachel Durquety, vice présidente du Festival arte Flamenco, et vice présidente à la culture du Conseil départemental des Landes, reconnaissante elle aussi du travail fourni pour relever le défi de l'organisation. « Tout le monde a travaillé d'arrache-pied toute l'année, sans rien sacrifier à la qualité et à l'esprit puro du festival » appuie-t-elle.

Première

Nouvelle structuration
Une édition 2021 qui sera d'ailleurs la première à exister dans le cadre de la nouvelle structuration du festival. Mise en oeuvre, en réalité depuis l'an dernier, le Covid en a rendu les résultats assez peu visibles. Mais cette nouvelle organisation permet à Arte Flamenco, « jusque-là chouchouté en interne par le Conseil départemental » selon les mots de Rachel Durquety, de mettre en valeur le partenariat existant avec l'Agglomération du Marsan et la Ville de Mont-de-Marsan. François Boisdron, co-directeur d'Arte Flamenco précise : « La structure qui porte désormais le festival est autonome. Toujours proche du Département, mais assez autonome pour pouvoir trouver du développement et des partenariats, et notamment sur le territoire. La nouvelle grande orientation sera en effet de proposer des spectacles à l'année sur l'ensemble du territoire ». Autres dimensions recherchées par ce qui augure de nouveaux développements au festival : des partenariats à l'international et un partenariat à la création, « visible dès 2022 », promet-il. « Tout est prêt pour l'an prochain ! » assure-t-il.

Mais avant 2022, commençons déjà par profiter dès ce soir du 32ème Festival avec pour mémoire à 18h30, le spectacle « Transparente » de Yacine Daoudi, dit El Moreno sur la scène de la Bodega (gratuit) suivi à 21h30 du spectacle de Rafaela Carrasco « Ariadna, Al hilo del mito » aux Arênes du Plumaçon. Les premières et quelques notes de guitares entendues à l'issue de ce rendez-vous matinal avec les organisateurs et l'artiste El Moreno, ne laissant place qu'à l'impatience grandissante de voir, entendre et vivre ces premiers spectacles.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 29/06/2021