Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Germinal Peiro, réélu à la tête du Département de la Dordogne

1

Germinal Peiro, le président socialiste sortant était le seul candidat à sa propre succession. Il a été facilement réélu ce jeudi matin à la tête de la nouvelle assemblée départementale de la Dordogne, qui compte un peu plus de la moitié de nouveaux venus, avec une moyenne d'âge de 58 ans Germinal Peiro a obtenu 36 voix sur les 50 votes. 14 conseillers départementaux ont voté blanc. Il est élu pour sept ans, jusqu'au printemps 2028, le mandat est rallongé d'une année pour ne pas interférer avec le scrutin présidentiel de 2027.

Il régnait une ambiance de rentrée des classes ce jeudi matin au Conseil départemental de la Dordogne. Parmi les 50 conseillers départementaux, 25 hommes, 25 femmes, on compte 26 nouveaux venus. Seuls huit binômes ont été reconduits à l'identique. Au niveau des forces politiques en présence, on peut parler de stabilité politique, avec 34 conseillers classés à gauche dont 3 élus communistes, 6 élus du groupe Renouveau Dordogne, 2 non inscrits, Pascal Delteil et Raphaëlle Lafaye élus sur le canton du Pays de la Force, et 8 élus des Républicains et de la Droite
La nouvelle assemblée a procédé ce jeudi matin à l'élection de son président. Sans surprise, le socialiste Germinal Peiro, seul candidat,  a été réélu par 36 voix et 14 bulletins blanc. Dans son allocution, Germinal Peiro, est revenu sur la désaffection des électeurs, il a invité l'opposition à être constructive et à faire des propositions sérieuses. " Ce sera la continuité sur la méthode avec la volonté de servir tout le département. Je souhaite que toute la Dordogne se développe. Mon ambition vise à améliorer la vie des Périgourdins."
La nouvelle majorité départementale s'inscrit dans un projet sur le socle du travail accompli depuis 2015, sur les axes suivants : le soutien aux territoires qu'ils soient urbains ou ruraux, contribuer à créer de l'emploi, de l'habitat, des sports, de l'excellence environnementale. "Nous tiendrons parole dans tous les domaines, a indiqué le président réélu, sur le désenclavement routier, sur le terrain des solidarités, sur le plan de l'aménagement du territoire, le développement touristique et la promotion de la Dordogne". Plusieurs gros chantiers attendent les conseillers départementaux, parmi lesquels : Beynac, la reprise de l'abattoir de Ribérac, la foncière commerciale avec la Caisse des dépôts, le plan départemental piscines et la poursuite du développement de la fibre. 

Les 15 vice-présidents

15 vice-présidents ont été désignés : Bruno Lamonerie (administration générale), Christelle Boucaud (Jeunesse et des sports), Benoît Secrestat (attractivité économique), Sylvie Chevallier ( Tourisme et promotion du territoire), Didier Bazinet ( agriculture et forêt), Marie-Lise Marsat (Solidarité, personnes en situation de handicap), Michel Lajugie (solidarité Personnes âgées), Mireille Volpato (Solidarité, enfance et famille), Frédéric Delmarès ( santé et démographie médicale), Régine Anglard (Culture, langue et culture occitane), Christian Teillac (Education), Cécile Labathe (solidarités territoriales et développement local), Jean-Michel Magne (routes et mobilités), Juliette Nevers (Habitat), Pascal Bourdeau (transition écologique)

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Publié sur aqui.fr le 01/07/2021