Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | Aérocampus Junior : ou quand les jeunes partent à la découverte de l'aéronautique

Aérocampus Junior

Situé au cœur d'Aérocampus Aquitaine à Latresne, Aérocampus Junior accueille depuis 2018 un public essentiellement composé de jeunes souhaitant se renseigner sur le monde de l'aéronautique ; un univers qui pour beaucoup, les fait rêver. Après une période de suspension de ses activités en raison du Covid, ce site unique en Europe retrouve peu à peu un rythme normal et propose à nouveau nombre d'activités susceptibles de susciter des vocations.

Ils étaient trois, en ce samedi à participer à un « parcours Aéro » sur le site de Latresne. Trois jeunes âgés de 12 à 14 ans, venus découvrir le monde de l'aéronautique... visiblement pour leur plus grand plaisir. Au programme : entraînement sur simulateur de vol, fabrication d'avions en papier, briefing sur la météo et les différents types de nuages et bien sûr, découverte des métiers de l'aéronautique. Une journée enrichissante comme en témoigne Louison, 13 ans : « Même avec de petites expériences de débutant, j'ai beaucoup appris alors que c'est rien à côté des professionnels ». Des jeunes qui envisagent tous les trois une carrière dans ce secteur avec une prédilection marquée pour le transport aérien et tout ce qui a trait aux drones.

Un secteur accessible et des débouchés professionnels

Permettre aux jeunes de découvrir ce domaine d'activité et leur montrer que, s'ils le souhaitent, ils ont la possibilité de l'intégrer est d'ailleurs un des objectifs affichés du centre. Des opportunités d'autant plus réelles que le secteur manque cruellement de main d’œuvre. « Les débouchés sont nombreux et le travail toujours présent: même cloués au sol comme cela a été le cas récemment (en raison du Covid, NDLR), les avions ont besoin de travaux de maintenance. Quant aux ingénieurs, ils innovent sans cesse pour rendre l'aéronautique plus performante et plus écologique », précise Aliénor Geoffroy, animatrice coordinatrice à Aérocampus Aquitaine. Ces journées découvertes Aérocampus Junior constituent donc parfois pour ces jeunes une première étape vers leur future carrière. « Après cette première immersion, il n'est pas rare qu'ils intègrent le campus dont les formations vont du BAC professionnel au BTS. Ils n'ont ensuite aucun mal à trouver du travail », poursuit la jeune femme.

aérocampus junior

En finir avec les préjugés

Et pourtant, le secteur peine à recruter. Jugés salissants, masculins et élitistes, les métiers de l'aéronautique souffrent d'une image qui les dessert. Des arguments qu'Aliénor Geoffroy balaie d'un revers de la main : « Il n'est pas forcément nécessaire d'avoir fait de grandes études. On peut trouver du travail, comme mécanicien par exemple, avec un simple Bac ». Quant au fait que le secteur reste l'apanage des hommes, c'est une idée préconçue qui a visiblement la vie dure. Des démarches sont d'ailleurs entreprises telles que des salons féminins ou des échanges entre des entreprises comme Dassault et des collégiennes et lycéennes pour leur rendre la filière plus attractive.

Né du désir de faire découvrir aux jeunes générations les métiers de l’aéronautique, Aérocampus Junior accueille donc tout au long de l'année des jeunes âgés de 7 à 17 ans pour des animations ludiques à des fins de médiation scientifique. Au programme, de nombreuses activités adaptées à chaque tranche d'âge et axées sur la manipulation et l'expérimentation avec, en prime, pour les plus grands, la possibilité de visiter des entreprises, rencontrer des professionnels et se constituer un réseau.

Détails sur le site et inscriptions à l'adresse junior@aerocampus-aquitaine.com

 

Cet article fait partie de notre édition spéciale " Aérocampus Aquitaine les 10 ans "

Emmanuelle Diaz
Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : ED

Publié sur aqui.fr le 23/07/2021