Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Saveur | Du Gouda girondin comme aux Pays-Bas !

Installé à Gironde-sur-Dropt, Jan Spoorenberg est le seul producteur de Gouda du département (Gironde)

Jan Spoorenberg est le seul producteur de Gouda de la région. Arrivé en France avec sa femme en 2010, l'ancien responsable qualité dans l'agroalimentaire décide de se lancer dans une nouvelle aventure : celle du fromage. Voilà que sept ans plus tard, il produit chaque année 18 tonnes de tommes, avec le savoir-faire et les méthodes utilisées aux Pays-Bas. Un savoir faire récompensé avec un troisième prix "Les Talents de l'Artisanat by CMA" en juillet dernier. Avec ses deux collègues, ils façonnent et bichonnent des fromages au lait de chèvre, brebis et vache. Qui s'affinent entre trois semaines et cinq mois sur des étagères d'épicéa.

Aqui s’est rendu à Gironde-sur-Dropt, à la fromagerie Beauséjour. Jan Spoorenberg est le seul producteur de Gouda de la région. Installé depuis la fin de l’année 2013, c’est en juin 2014 que la production des tommes débute. Jan travaille essentiellement avec du lait cru de vache, de chèvre et de brebis. Il rachète le lait à des producteurs présents en Gironde (33), Lot-et-Garonne (47) et Aveyron (12). 

Après l’enfilage de surchaussures, direction la cuve où les fromages sont produits en suivant les méthodes artisanales utilisées aux Pays-Bas. Une fois le lait arrivé à la température de 39 degrés, qu’il est caillé, il est tranché. Et le caillé est moulé à la main par l’équipe de la fromagerie. Puis direction une autre pièce dans laquelle le fromage passera entre trois semaines et cinq mois, afin de s’affiner sur des planches d’épicéa. Lorsque les températures extérieures sont élevées, des ventilateurs rafraîchissent la pièce. 

Cuve

Fromages et cochons

Sur chacun des fromages, une fine couche de plastique alimentaire protège les produits. Cette dernière permet de garder à l’intérieur du fromage une texture souple et onctueuse. Pour les fromages au lait de vache, plusieurs saveurs sont disponibles : cumin, fenugrec, mélilot, moutarde, piment d’Espelette, piment d’Espelette et poivre vert, basilic et poivre, orties et enfin tomates et truffe ! Au total, ce sont 18 tonnes de fromage qui sont produites chaque année. Ils sont vendu à plus de 85% par des revendeurs bordelais, le reste en vente directe à la boutique ou par internet

Sur ces sept hectares et demi, Jan Spoorenberg élève également une centaine de cochons roses en bande de cinquante, sur paille. Ils sont nourris avec le petit lait de la fromagerie ainsi qu’avec un aliment à base de maïs du Sud-Ouest. L’abattage a lieu tous les trois mois et la viande est mise sous vide et disponible en caissettes d’environ 5 ou 10 kg. Filet mignon, boudin noir, saucisse sèche, pâté, rillettes, sont également mis en vente.

Site internet : www.fromageriebeausejour.fr

Mélanie Philips
Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 19/08/2021