Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Rentrée en Gironde : le plan collège ambition dévoile ses premières réalisations

1

Fin août 2017, Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde annonçait le lancement d'un vaste plan « collège ambition 2024 », voté quelques jours plus tard en assemblée départementale. Au programme : la construction de 12 nouveaux collèges (auquel s'est entre-temps ajouté la programmation d'un treizième) et la réhabilitation de 10 autres, sur l'ensemble du territoire du département. Quatre ans plus tard, dans les délais impartis, le plan démarre sa phase de livraison. Pour cette rentrée 2021, les élèves de 5 collèges vont en effet découvrir des établissements flambants neuf.

640 millions d'euros d'investissement sur la période 2018-2024. Voilà l'enveloppe globale du plan collège ambition 2024 porté par le département de la Gironde. En d'autres termes, le plan collège le plus important de France sur cette période. Il faut dire que la pression démographique est bel et bien là en Gironde, et que la collectivité départementale compétente en la matière n'a guère le choix que d'y répondre pour maintenir un accueil de qualité aux futurs collégiens. Comparé à 2017, ils seront en effet près de 13 000 élèves de plus à fréquenter les collèges girondins à l'horizon 2024...

Une première rentrée pour le nouveau collège de Marsas
Un plan collège ambitieux donc mais qui se déroule à bon rythme, avec déjà un certain nombre de poses de première pierres, qu'elles soient de reconstruction ou réhabilitation de collèges existants ou bien de construction de nouveaux collèges, tels celui du quartier Ginko de Bordeaux ou de Marsas dans le nord Gironde.

Un collège rural qui est, dès cette rentrée 2021, le premier des nouveaux collèges à sortir de terre. Mais aussi le plus gros des chantiers envisagés par le plan départemental pesant près de 30 millions d'euros sur l'enveloppe globale des 640 millions. Grâce à ses 10 211 m² de superficie bâtie, il peut ainsi accueillir 800 élèves, dans un cadre de haute qualité environnementale avec des équipements de géothermie, des panneaux photovoltaïques ou encore l'utilisation maximale de la lumière naturelle dans les bâtiments...

Par ailleurs, dans le droit fil du plan collège ambition, une partie de ses équipements tels sa salle de sport, son mur d'escalade ou encore sa salle de musique pourront être mutualisés hors temps scolaires au profit d'activités sportives ou associatives, en appoint des équipements locaux. Un nouveau collège dont les élèves ce jeudi 2 septembre seront accueillis par Jean-Luc Gleyze en visite de rentrée dans l'établissement.

Mais au nombre des établissements scolaires réhabilités et livrés dès demain aux collégiens de Gironde, les collèges Jean Jaurès à Cenon, Jules Ferry, désormais Gisèle Halimi, à Mérignac, et Edouard Vaillant et Jacques Ellul à Bordeaux. Même si pour certains, les travaux se poursuivront au fil de l'année.

Le collège Jean Jaurès de Cenon entièrement refait
A Cenon, les élèves du collège Jean Jaurés, retrouveront ainsi, un établissement entièrement refait pour un montant de 20,6 millions d'euros. Là aussi des dispositifs innovants ont été mis en place pour assurer la qualité de vie dans l'établissement tout en réduisant la consommation d'énergie : radiateurs numériques Q RAD, qui alimentent les centres informatiques par leur puissance de calcul, panneaux photovoltaïques, ou encore un système de renouvellement d’air naturel s’appuyant sur l’utilisation des vents dominants couplé au phénomène naturel de renouvellement d’air par ascension de l’air chaud vicié...

A Bordeaux, le collège Edouard Vaillant voit aussi une réhabilitation bien avancée : les bâtiments administratifs et 75% des locaux d'enseignement ouvrent, mais pour cette rentrée, ce qui modifie totalement l'aspect du collège c'est désormais son accès par le cours Louis Fargues. Il faudra attendre février pour que l'intégralité des salles de classe soient livrées, tandis que les logements du personnel et la salle de gymnastique devraient ouvrir leurs portes après les vacances de printemps. Enfin pour cette rentrée, les équipements sportifs du collège Jacques Ellul, transféré sur le site Mayaudon, sont désormais accessibles. Ils sont également mutualisés et à disposition de la ville de Bordeaux pour ses associations. L'entrée dans les nouveaux locaux devrait se faire à la rentrée de janvier.

Mérignac: des nouveautés et un peu de patience
Du côté de Mérignac et du collège Jules Ferry, les nouveautés sont nombreuses pour cette rentrée : d'abord et conformément au vote en conseil d'administration, le collège ne s'appelle plus Jules Ferry, mais Gisèle Halimi. Ensuite côté chantier, c'est par un nouveau parvis donnant sur le nouveau bâtiment que les élèves rentreront désormais, au 1 rue Frédéric Joliot Curie. Le bâtiment administratif et la moitié des salles d'enseignement sont aussi désormais accessibles. Pour autant, il faudra encore un peu de patience pour mesurer la qualité de l'ensemble : le reste des salles d'enseignement ainsi que la demi-pension rénovée ouvriront à la rentrée 2022 et les équipements sportifs en mars 2023.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 01/09/2021