Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Saveur | Les Etoilés Michelin scintillent dans le ciel de Cognac

Aurélien Largeau chef du restaurant La Rotonde Hotel du Palais à Biarritz, nouvel étoilé du guide Michelin 2022

Plusieurs jeunes chefs de Nouvelle-Aquitaine accèdent au club fermé des chefs étoilés. Aucun nouveau trois étoiles, aux côtés des indétrônables Christopher Coutanceau à La Rochelle (17) et Michel Guérard d'Eugénie les Bains (40). Une belle montée en division deux étoiles pour Jérôme Schilling de la maison Lalique à Bommes (33).

Le guide rouge avait annoncé dès 2019 son projet de quitter Paris pour la cérémonie de ses fameuses étoiles. Mais le Covid 19 a contrarié ses projets à deux reprises. Enfin, ce sera donc 2022 l'année charnière dans la vie du guide rouge. Référence depuis 1900, il formalise, avec cette décentralisation à Cognac en Charente, ses retrouvailles avec «l’hospitalité et les produits de la région Nouvelle-Aquitaine pour un millésime qui témoigne de la pugnacité et de l’inventivité des chefs installés en France ».

Le directeur Gwendall Poullennec l’assure : « déplacer les équipes du Guide Michelin à Cognac, c’est rappeler aux gourmets du monde entier l’abondance de talents prêts à leur faire vivre des instants mémorables sur tout le territoire français.»

Il a aussi trouvé, en franchissant le périphérique parisien, de nombreux concours financiers publics régionaux pour l’organisation de cette journée. Au moins 300 000 euros ont été injectés par le Conseil départemental de Charente, l’agglomération de Grand-Cognac, l’agence Charentes-Tourisme, le Conseil départemental de Charente-Maritime et le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Côté gastronomie, 41 nouveaux restaurants rejoignent avec un macaron la famille des chefs étoilés. On retrouve parmi les signatures du Sud-Ouest:

-Aurélien Largeau, de La Rotonde-hotel du Palais à Biarritz (64),

-Philippe Etchebeste pour sa nouvelle adresse,  Maison Nouvelle à Bordeaux (33),

-Guillaume Roget,de l'Ekaitza à Ciboure (64),

-Pascal Lombard du 1862 Les Glycines aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil (24)

De son côté, David Charrier Les Belles Perdrix de Troplong Mondot de Saint-Emilion (33) obtient l'étoile verte.

Parmi les six tables qui accèdent à une deuxième étoile c'est Lalique de Bommes (33) qui porte les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine, avec son chef Jérôme Schilling, au solide parcours (Guy Lassausaie, Château de Cordeillan-Bages, Joël Robuchon, Roger Vergé…) qui construit ses plats autour de la richesse aromatique du Sauternes.

Cyrille Pitois
Cyrille Pitois

Crédit Photo : CP

Publié sur aqui.fr le 22/03/2022