Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | A Lormont, les bénévoles de la Protection Civile centralisent les dons girondins pour l’Ukraine

Des dons girondins à destination de l'Ukraine, préparés au transport par la Protection Civile.

L’antenne lormontaise de la Protection Civile récupère des dons collectés dans toute la Gironde et les prépare pour leur départ vers l’Ukraine. Issue d’un partenariat à l’échelle nationale, entre l’Association des Maires de France (AMF) et la Protection Civile, cette mobilisation est un maillon d’une chaîne solidaire envers l'Ukraine. Dans le cadre de ce partenariat, des points de collecte ont été mis en place dans tout le département.

Dans le local de 500m2, les cartons s’empilent. C’est Romuald Philippe, président de l’antenne locale de Lormont, qui a réussi en lien avec sa municipalité à trouver un point logistique suffisamment grand. La mairie de Lormont a négocié le prêt du local avec le bailleur social Domofrance. Des montagnes de dons, d’aliments et de matériel d’hygiène, entre autres, occupent l’espace. Dans un placard, on peut voir des vêtements et des couvertures entassés du sol au plafond. Il faut parfois enjamber pour se frayer un chemin parmi les cartons.

Les bénévoles s’affairent en musique. Ce mercredi matin ils sont quatre, mais cela fluctue : Chacun fait en fonction de son emploi du temps. Les membres de la Protection Civile occupent le local du lundi au vendredi, de 9h à 17h. « Au plus fort de la mobilisation, nous étions une vingtaine, pour la mise en place » affirme Lucas Legaillard, bénévole à la Protection civile de Gironde, chargé de la communication.

Lucas Legaillard, chargé de la communication de la Protection Civile de Gironde, et Cédric Cessateur, secrétaire-général départemental de l'association.

"Les besoins évoluent"

Chaque jour de la semaine, les volontaires trient, organisent et conditionnent les dons. Ces derniers, une fois rangés par catégories bien identifiées, sont empilés sur des palettes. « Je joue à Tétris, » plaisante un bénévole. Les palettes seront ensuite envoyées jusqu’à la plate-forme nationale, à Strasbourg, puis en Pologne. Là-bas, la Protection Civile passe le relais à des associations polonaises certifiées qui acheminent les dons jusqu’en Ukraine.

Le 13 mars, la Protection Civile de Gironde a mis fin à la collecte de dons matériels. « Les besoins évoluent », explique Lucas Legaillard. « Sur place, ils ont besoin de matériel parfois lourd comme des groupes électrogène à grande puissance, des respirateurs, du matériel médical spécifique… Cela nécessite un financement. Pour cette raison, aujourd’hui, nous appelons plutôt les donateurs à faire des dons financiers. » Grâce aux collectes, plus de 250 palettes ont été récoltées en Gironde.

Nolwenn Tournoux
Nolwenn Tournoux

Crédit Photo : Nolwenn Tournoux

Publié sur aqui.fr le 25/03/2022