Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Recrutement des cadres: entre sortie de crise et impacts de la guerre en Ukraine

Danielle Sancier, déléguée régionale Apec Nouvelle-Aquitaine.

La dynamique de recrutement des cadres en Nouvelle-Aquitaine, soutenue en 2021, semble marquer le pas en 2022. Avec 12 790 recrutements de cadres réalisés en 2021, le marché avait quasiment retrouvé son niveau d’avant-crise (13 180 réalisés en 2019) et enregistre une hausse de + 14 % par rapport à 2020.

Après les impacts de la crise sanitaire qui semblaient s’éloigner, voici que les incertitudes issues de la guerre en Ukraine viennent semer le doute sur le recrutement des cadres. En 2022, la Nouvelle-Aquitaine devrait recruter 13 400 cadres soit davantage qu’en 2019, année de forte croissance pour l’emploi cadre. « Après une dynamique très positive dans la région en 2021, les prévisions de 2022 restent bien orientées mais sont d’ores et déjà infléchies par les conséquences de la crise internationale » prévoit Danielle Sancier, déléguée régionale Apec Nouvelle-Aquitaine.

La région Nouvelle-Aquitaine se situe au 6e rang des recrutements de cadres pour 2021, derrière l’Occitanie, devant Les Pays de La Loire et progresse de +14% par rapport à 2020. En comparaison, 269 100 recrutements ont été réalisés au niveau national, soit une hausse de 18 % par rapport à 2020, et un quasi-retour au niveau d’avant-crise.

Ce sont les secteurs des services et de l’industrie qui concentrent dans la région, la plus grande part des embauches de cadres, avec respectivement 56% et 21% des recrutements. Les cadres relevant des fonctions commerciales, études-R&D et production industrielle et de chantier restent les plus recherchés par les entreprises du territoire.

30% des entreprises ont recruté un cadre de moins de 5 ans d’expérience en 2021 et 17 % des embauches ont concerné les moins de un an d’expérience. Des signaux encourageants alors même que les jeunes diplômé·e·s retrouvent enfin des niveaux d’insertion identiques à l’avant-crise.

Enfin, 7 recrutements sur 10 ont été réalisés par des PME contre 3 recrutements sur 10 par des ETI et grandes entreprises. Fin 2021 le nombre de cadres est en progression de 2% en Nouvelle-Aquitaine pour atteindre 244 670 emplois. Soit une création nette d’emploi cadre de 4700.

Les intentions de recrutement en retrait de 6 points

En Nouvelle-Aquitaine, le nombre d’offres d’emploi au premier trimestre 2022, enregistre une progression de 26 % par rapport à la même période de 2019, avec une prépondérance pour les métiers du développement informatique qui concentrent le plus d’offres d’emploi, suivis des métiers de la comptabilité et de l’audit et expertise comptable. Le secteur des activités informatiques reste le plus gros pourvoyeur d’emploi cadre pour la région.

Le premier signe de l’impact de la crise ukrainienne se lit dans les intentions de recrutement en retrait de 6 points sur le trimestre précédent. Seulement 72 % des entreprises ont l’intention de recruter au moins un cadre au 2e trimestre 2022. En Nouvelle-Aquitaine, comme dans de nombreux territoires, les compétences cadres à forte expertise technique sont très recherchées et soumises à de fortes tensions, notamment en recherche & développement, dans l’ingénierie, la sphère industrielle ou la comptabilité.

Selon Danielle Sancier, « pour vaincre les difficultés de recrutement, il faudra jouer sur plusieurs terrains à la fois : la formation, la mobilité, l’attractivité… mais aussi changer de regard et adapter des pratiques de recrutement parfois trop « formatées » et pas assez inclusives, alors que beaucoup de compétences demeurent sous-employées chez les plus anciens comme chez les plus jeunes »,

Dans le contexte de tension sur les recrutements, les cadres sont toujours plus nombreux à concevoir la mobilité externe comme une opportunité (56 % ; + 3 pts) et sont de plus en plus à l’écoute du marché : 45 % se déclarent en veille (+ 3 pts).

Cyrille Pitois
Cyrille Pitois

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 06/05/2022