Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Environnement | Plan Climat de la CUB : chacun à son mot à dire !

Usine

A quinze jours du Sommet international de Copenhague sur le Climat, la Communauté Urbaine de Bordeaux, se saisit, à son niveau, de la question du réchauffement climatique. Après un premier temps d'évaluation du bilan énergétique du territoire de l'agglomération bordelaise, le Plan Climat de la CUB, entame sa seconde phase: celle de la concertation avec l'ensemble des acteurs du territoire. Bruno Rebelle, directeur général de Synergence et Pierre Radanne, dirigeant de Futur Facteur 4, ancien président de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, en seront les animateurs experts.

Après la Région, le Conseil Général, la Ville de Bordeaux ou encore très récemment celle Bègles, c'est donc à la CUB de « monter » son Plan Climat. Là où certains pourraient considérer comme peu originale l'initiative communautaire, Laure Curvale, vice-présidente de la CUB en charge du Plan Climat au contraire s'en félicite : « c'est très bien que ce ne soit pas original, cela veut dire qu'il y a une réelle prise de conscience du problème non seulement par les individus mais aussi par les collectivités. C'est grâce à ça que l'on parviendra à sortir des discours culpabilisants et proposer, avec les communes, des leviers concrets ».

"Un large champ d'application et un fort caractère participatif"
Pour autant, selon Vincent Feltesse, Président de la CUB, Bruno Rebelle et Pierre Radanne, ce Plan Climat de la CUB se différencie des plans élaborés par les autres collectivités. Tout d'abord par « son large champ d'application, ensuite, par son fort caractère participatif ». En effet, les thématiques abordées par chaque groupe de travail, entre décembre 2009 et février 2010, concerneront tant l'optimisation de la mobilité que la consommation des ménages, l'habitat et le tertiaire, l'aménagement du territoire ou encore le développement des énergies renouvelables. Puis en février et mars 2010, une dizaine de réunions territoriales seront également ouvertes au grand public. Ce sont elles qui achèveront la phase de concertation pour qu'un plan d'action soit validé à l'été 2010.
A ceux qui souhaiteraient participer à cette réflexion sans bouger de chez eux, la CUB a mis en place un site internet dédié (planclimat.lacub.fr) permettant de poster ses messages, commentaires ou propositions sur les différents thèmes abordés lors de la concertation. Mais ce site s'avèrera également être un outil utile pour avoir accès aux comptes rendus d'ateliers, au programme des concertations ou encore aux lieux des réunions publiques.

Solène Méric

Crédit photo: LLudo

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : LLudo

Publié sur aqui.fr le 23/11/2009