Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | « Toute la ville utopiste » ? Impossible... mais pas Blanquefortais !

Le dôme utopiste, installé sur un rond-point de Blanquefort

Et si, en ces temps de crise, une ville toute entière se laissait aller à ses utopies ? C'est le pari un peu fou que la ville de Blanquefort est en train de réaliser. Dans le cadre de son concept culturel « Toute la ville », Blanquefort sort des clous et du prévisible pour laisser la place à l'imaginaire de ses habitants... pendant un an ! Mois après mois, des utopies scientifiques aux utopies voyageuses, les Blanquefortais sont invités à libérer leur esprits pour que tout deviennent possible, y compris et surtout, l'impossible.

« Toute la ville utopiste », c'est à la fois une programmation de débats, de spectacles, de projections de film, bref d'événements culturels en tout genre dans la ville mais c'est aussi l'envie que les habitants s'approprie l'évènement et se mettent eux aussi à « utopiser ». Pour cela, Stéphane Duprat et Benjamin Chambelland, paysagistes et « uto-artisans » de ce projet de rêves ont conçu une programmation bâtie avec les habitants et le monde associatif afin de parvenir à « créer une effervescence autour du thème ». L'idée est que les habitants entrent dans le jeu en se laissant aller au grè de leur fantaisie.

Discuter utopies au milieu d'un rond-point
Mais l'imagination a parfois besoin d'être titillée. Pour cela, les deux « uto-artisans » ont créé des « uto-outils ». Parmi eux, la « machine à utopies », le « dôme utopique » ou encore, « l'archipel utopique de Blanquefort ». Sorte de photomaton ambulant, la machine à utopie permet à une personne de s'y installer et de se projeter dans le futur en imaginant le Blanquefort de demain. Une fois votre souhait murmuré dans le micro de cette machine magique, celui-ci se transforme en image, entre virtualité et réalité. Pour avoir une idée du rendu, rendez-vous sur le blog http://infos.blanquefort.net/tlvu/ . Le « dôme utopique » est, selon ses créateurs, une véritable « bulle à débats » nomade, qui accueillera tout au long de cette année un peu folle, conférences et rencontres dans des endroits inattendus et insolites. Pourquoi ne pas discuter utopies au milieu d'un rond-point ou au sommet d'une butte ?

Utopies d'aujourd'hui, réalités de demain?
Concernant le calendrier utopique de Blanquefort, chaque mois révèle une catégorie d'utopies particulières et tente de réaliser des évènements utopistes en fonction. Le mois de mars portera par exemple sur les utopies égalitaires. Durant ce mois, Blanquefort tentera d'inverser les tendances entre hommes et femmes, dominants et dominés... à commencer par la Mairie. Vincent Feltesse proposera en effet au Conseil Municipal de se mettre, pour un temps, en mode inversé, le Maire devenant chef de file de l'opposition et le chef de file de l'opposition prenant la place du Maire... Durant cette année, seront également explorées les utopies amoureuses, scientifiques, urbaines, etc... Un autre des grands projets de la ville durant cette année : transformer les gravières en baïnes... Après tout, la plupart de ce qui fait notre quotidien d'aujourd'hui, n'était-il pas qu'utopie, il y a quelques années encore?

Solène Méric

Plus d'infos sur « Toute la ville utopise » sur le blog qui y est consacré http://infos.blanquefort.net/tlvu/

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : Mairie de Blanquefort

Publié sur aqui.fr le 22/01/2010