Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | La solidarité internationale comme sortie de crise ?

Pessac accueille l'Université d'été de la Solidarité Internationale

Cette question sera posée du 7 au 10 juillet 2010 à l'occasion de l'Université d'été de la Solidarité Internationale, qui aura lieu à Pessac sur le campus de l'Université de Bordeaux III. Le thème de cette édition, « Ecologie, social, liberté : la solidarité internationale comme sortie de crise », vise à instaurer une réflexion autour du rôle que peut jouer la solidarité face à la crise globale, en perspective du Forum Social Mondial de Dakar et du G20 qui aura lieu en France en 2011.

 A l'initiative du Centre de Recherche et d'Information pour le Développement (CRID), les Universités d'été de la Solidarité Internationale ont débuté en 2000 à Chamrousse, et sont organisées tous les deux ans, autour d'un thème précis en lien avec l'économie, le social, la culture, l'environnement, et surtout la solidarité. La cinquième édition s'installera donc à Pessac pour ses dix ans, et sera un temps privilégié pour les militants, salariés, bénévoles, de diverses organisations, de s'informer, se former, partager et débattre de leurs actions dans le champ de la solidarité internationale. Le comité de pilotage, composé de la CRID et de neuf autres associations (dont Les Amis de la Terre, Le Mouvement de la Paix, France Libertés, Peuple Solidaire,...) a prévu de proposer aux 850 participants attendus, des modules de formation dans des domaines très variés ( l'information comme vecteur de changement social, les migrations comme ressource durable pour le développement des territoires, Droits de l'Homme et dignité,...), des ateliers, des débats, ainsi que des conférences et des diffusions de films. Plus de quarante partenaires internationaux viendront représenter les organisations de sociétés civiles de trente pays, issus d'Europe, d'Afrique, d'Amérique latine, du Moyen Orient, et d'Asie, et qui sont toutes partenaires d'organisations de solidarité internationale françaises qui co-organisent cette université d'été. L'enjeu est également d'inscrire cette manifestation dans la durée, afin de l'intégrer aux dimensions économiques, sociales, culturelles, et environnementales du développement durable. Les relations de l'Homme à son environnement et les enjeux sociaux liés à la crise écologique et économique seront au coeur des débats.

Un fort ancrage territorial
Cependant, ces universités permettent aussi de mettre en lumière les différentes dynamiques de solidarité internationale dans les Régions de France, et c'est donc l'Aquitaine qui sera à l'honneur cette année. D'une part, un comité de pilotage régional a été élaboré pour inscrire cet événement au niveau local et permettre la mobilisation des acteurs des associations liées à la solidarité internationale, aux Droits de l'Homme, et à l'environnement, issus des cinq départements de la Région. Ce comité, composé de vingt cinq associations aquitaines, est coordonné par le Réseau Aquitain pour le Développement et la Solidarité Internationale (RADSI). Celui-ci qui rassemble soixante trois associations de solidarité internationale et antennes locales d'ONG nationales membres du CRID; il travaille en étroite collaboration avec les collectivités territoriales qui soutiennent, aujourd'hui, l'Université d'été. D'autre part, la ville de Pessac s'investit dans le projet en mettant à disposition différents lieux, et en impliquant les habitants dans cette dynamique collective. Enfin des concerts, des représentations théâtrales, des visites de la ville et de la Région seront organisés autour d'initiatives et d'actions culturelles locales, qui participeront aux temps de partage et de convivialité durant l'Université d'été. Vous pourrez retrouver l'ensemble des participants dès la conférence d'ouverture le Mercredi 7 juillet, autour d'une table ronde qui réunira notamment Edgar Morin, Leila Shahid (Palestine), Vinod Raina (Inde), Madjilène Cissé (Sénégal), Camila Moreno (Brésil), et Hervé Kempf (France).

Benoît Tamisier

Tamisier Benoit
Tamisier Benoit

Crédit Photo : Ville de Pessac

Publié sur aqui.fr le 04/06/2010