Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Michèle Delaunay annonce sa candidature aux prochaines cantonales

Michèle Delaunay

Ce vendredi 17 septembre, la socialiste Michèle Delaunay a déclaré lors de son point presse de rentrée qu'elle briguait un nouveau mandat de conseiller général. Si elle a hésité à se représenter, en raison du cumul des mandats, l'élue estime que c'est un devoir, au regard de la politique menée par le gouvernement actuel, de repartir en campagne pour dénoncer "un pouvoir qui vacille".

"Quand je vois ce que le gouvernement fait aux Roms, la loi Besson, la violation de la protection des sources (affaire Le Monde-L'Elysée concernant le dossier Woerth, ndlr), une loi que nous avons renforcée à l'Assemblée, je me dis que l'on ne peut pas rester sans rien faire", lance Michèle Delaunay. "Nous devons protéger les valeurs de la République", poursuit-elle. La politique menée par Nicolas Sarkozy envers les Roms a soulevé ces dernières semaines un vent de contestation. Aujourd'hui, par exemple, des groupes de jeûneurs, de toutes opinions, de tous horizons campent devant l'Assemblée nationale pour protester. Pour la socialiste, "tout ceci démontre un basculement de l'opinion. "Il y a une prise de conscience politique et éthique", se réjouit-elle.

 "J'attends une sanction claire envers le gouvernement"

Compte tenu de ce contexte, elle attend « une sanction claire envers le gouvernement », à l'occasion des élections cantonales, en mars prochain. "Je ne ferai pas campagne sur des problèmes locaux, mais sur la solidarité et le social, car c'est dans ce domaine que les gens souffrent aujourd'hui", explique Michèle Delaunay. Elle sait que la bataille sera rude, car Alain Juppé et l'UMP espèrent bien récupérer des cantons et notamment le sien, le deuxième canton, où l'électorat est "traditionnellement" à droite. Mais, par le passé, en battant Alain Juppé aux législatives, Michèle Delaunay a montré qu'elle savait faire de belles campagnes.

Nicolas César

Nicolas César
Nicolas César

Crédit Photo : DR

Publié sur aqui.fr le 17/09/2010