Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Alain Rousset : "Le gel des dotations de l'Etat aux collectivités locales est stupide"

Alain Rousset

Le ministre du Budget, François Baroin, a annoncé le 28 septembre le gel sur trois ans des dotations de l'État aux collectivités locales, ainsi qu'un système global de péréquation à la suite de la réforme de la taxe professionnelle. Ce gel de 50,4 milliards d'euros entre dans le cadre de la loi de programmation des finances publiques 2011-2013 qui a été présentée aujourd'hui en conseil des ministres, en même temps que le projet de loi de finances 2011. Une annonce, qui fait vivement réagir les présidents de Régions, au premier rang desquels, Alain Rousset.

"C'est stupide", s'insurge Alain Rousset, le président PS de l'Association des Régions de France (ARF). "Tous nos investissements vont être gelés alors que nous sommes dans une période de sortie de crise où il faut retrouver la croissance, et singulièrement la croissance sur les technologies vertes", a-t-il déclaré aujourd'hui sur France Info. "On étrangle toutes les collectivités locales en général et ces investissements d'avenir seront repoussés", a-t-il déploré. "Dans la région Aquitaine que je préside, a-t-il dit, je vais être obligé de retarder la modernisation des équipements pour les lycées, de retarder les investissements pour les industriels, ceux destinés à la formation professionnelle", a expliqué l'élu. En réponse à l'Etat, il a prévenu que "les Régions vont refuser ou arrêter de financer des opérations que l'Etat nous demande hors compétence. Nous allons supprimer aussi beaucoup d'opérations sur nos territoires pour revenir à nos compétences propres", a-t-il dit, en évoquant les investissements routiers ou les interventions sur les universités. "Plus grave, nous allons être obligés de retarder notre participation aux projets d'investissements des communes. C'est un château de cartes qui s'effondre", s'inquiète-t-il.

"Nicolas Sarkozy veut mettre les collectivités locales à genoux"

Pour le président PS de la région Bourgogne François Patriat, la stratégie de l'Etat est claire : "le président de la République et le gouvernement veulent mettre les collectivités locales à genoux. C'est de la basse vengeance politicienne d'un gouvernement aux abois après la succession de ses déroutes dans les élections locales", écrit-il dans un communiqué. "C'est une mise sous tutelle des régions", estime, pour sa part Martin Malvy (PS), porte-parole de l'Association des Régions de France (ARF). Pour rappel, ce gel pour 2011 avait été annoncé par Nicolas Sarkozy le 21 mai. Les régions ont décidé mercredi de déposer prochainement un recours devant les juridictions administratives contre ce gel pour trois ans des dotations de l'Etat aux collectivités locales, a annoncé l'Association des régions de France dans un communiqué. "Les dotations de l'Etat sont la contrepartie, déjà insuffisante, des compétences transférées par l'Etat aux collectivités au fil des lois de décentralisation. La décision unilatérale de les geler lèse les collectivités, mais surtout les citoyens et les usagers des services publics", écrivent les présidents de Régions.

Nicolas César

Nicolas César
Nicolas César

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 29/09/2010