Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Neurobiologie et toxicomanie: l'élite scientifique mondiale en conférence à Arcachon (12-15/10/2010)

Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine et Pier-Vincenzo Piazza, directeur du Neurocentre Magendie de l'INSERM - Université Bordeaux 2

Du 12 au 15 octobre, à l'occasion de la deuxième édition des Aquitaine conférences sur les Neurosciences, Arcachon accueillera les plus grands chercheurs internationaux spécialisés dans « la neurobiologie de l'addiction ». Sous la présidence de Pier-Vincenzo Piazza, directeur du Neurocentre Magendie de l'INSERM à l'Université de Bordeaux 2, cette manifestation sera l'occasion de riches échanges sur les dernières découvertes scientifiques, mais aussi d'une conférence grand public sur le thème : « Addiction : vice ou maladie ? »

Selon Per-Vincenzo Piazza, « tous les conférenciers invités ont accepté parce que Bordeaux est un pôle de neuroscience extrêmement visible et fort au niveau mondial. » Ce sont donc les meilleurs neurobiologistes mondiaux qui seront présents à Arcachon pour présenter leurs travaux de recherche. Certaines hypothèses sur la toxicomanie étant à ce jour encore divergentes, cet « excellent comité scientifique » sera amené à débattre autour de concepts tels que «la prise de drogue : le stress de la décision ou la décision du stress », «la rechute : la force gravitationnelle des drogues » ou encore « le traitement : y a-t-il un espoir ? ».

Dialoguer avec le grand public
En tout état de cause si ces journées de conférences, organisées à l'initiative de la région, ont pour objectif selon Alain Rousset, de « mettre en lumière les forces scientifiques d'Aquitaine » et d'en « améliorer l'image internationale », elles ont, aussi, la particularité d'ouvrir le dialogue entre communauté scientifique et grand public. Un aspect dont Pier-Vincenzo Piazza se félicite. « Le problème de la communauté scientifique est de ne pas avoir su communiquer aux autres ce qu'on sait ». Or pour lui, il est temps que ça se sache, « les addictions ne sont pas un vice mais une maladie du cerveau » pour laquelle l'université de Bordeaux a récemment contribué à « de grosses avancées dans la compréhension des bases neurobiologiques » de cette maladie.

Question de science et de société
C'est justement cet aspect « addiction - maladie » que le chercheur mettra en valeur lors de la conférence grand public, organisée le jeudi 14 octobre. Une différence de concept qui, si elle était assimilée par tous, devrait avoir son importance quant à la prise en considération de la toxicomanie par la société. En effet, on ne traite pas un malade comme on traite un délinquant. Face à cela Pier-Vincenso Piazza s'interroge : «Si la toxicomanie est une maladie, fait-on bien de mettre 90% du budget de la lutte contre la toxicomanie dans des mesures de répression policière ? » En bref, une conférence scientifique qui sous tend une vraie question de société mais aussi un espoir : celui d'un éventuel traitement.

Solène Méric

Conférence grand public: "Addiction: vice ou maladie ?"
le jeudi 14 octobre à 18h au Palais des Congrès d'Arcachon

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 09/10/2010