Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Découverte : la grotte de Cussac en Dordogne a dix ans

Mammouth de la grotte de Cussac

Dix ans après sa découverte, la grotte ornée et sépulcrale de Cussac reste un terrain exceptionnel pour la recherche préhistorique, en raison du caractère monumental des gravures préhistoriques qui s'y trouvent et de la présence de restes humains, déposés dans des bauges d'ours. Elle a été découverte le 30 septembre 2000 par Marc Delluc, spéléologue. Jeudi 16 décembre à 18h30 à l'auditorium du Centre d'accueil du Pôle International de Préhistoire, aux Eyzies de Tayac, une conférence sera proposée au public, sur réservation, pour fêter les 10 ans de sa découverte.

La grotte de Cussac est attribuée au Gravettien, culture du Paléolithique supérieur, autour de 25 000 ans, donc antérieur à l'âge supposé de Lascaux (18-20 000 ans avant le présent) et postérieur à la grotte Chauvet-Pont d'Arc en Ardèche (32 000 ans). Autant dire que sa découverte est exceptionnelle. Depuis 10 ans, un travail de fond, a été mené par les services de l'État en charge de la conservation du site sur plusieurs plans : protection, aménagements ponctuels du site, développement d'études à portée environnementale et conservatoire, mise en place de protection réglementaire, enfin développement d'une politique d'acquisition à l'amiable avec les propriétaires. Cette première phase permet aujourd'hui d'envisager le développement d'une recherche scientifique. Courant 2008, un collectif de chercheurs comprenant une trentaine de spécialistes s'est mis en place sous la responsabilité de Jacques Jaubert, professeur de préhistoire à l'Université Bordeaux 1 et directeur du laboratoire PACEA. Le projet scientifique, validé et financé par le Ministère de la Culture en 2009 est articulé autour de thèmes ou disciplines complémentaires appréhendant l'ensemble du site : géologie, anthropologie, génétique (ADN), art pariétal, datations, archéologie et mode de fréquentation de la grotte par les hommes ou par les animaux, notamment l'Ours des cavernes. C'est l'ensemble du projet, l'équipe scientifique et les premiers résultats des deux premières campagnes qui seront présentés lors de la conférence jeudi 16 décembre. Des images inédites extraites de l'archivage audio-visuel mis en place depuis la découverte de la Grotte seront également projetées. Cette soirée sera l'occasion de rappeler que si Lascaux est connu dans le monde entier, la Dordogne regorge de sites préhistoriques de très grande qualité.

Crédit photo : Nicolas César

Nicolas César

Nicolas César
Nicolas César

Crédit Photo : Nicolas César

Publié sur aqui.fr le 15/12/2010