Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Entre évolutions de la zone commerciale et nouvelles implantations, Mérignac mise sur le développement économique

Marie Recalde, Adjointe au Maire déléguée aux relations avec les entreprises et au développement durable

Mérignac, avec ses 4000 acteurs économiques et ses 40 000 emplois privés, est un véritable « vivier d'entreprises » selon Marie Recalde, Adjointe au Maire déléguée aux relations avec les entreprises et au développement durable. Un développement économique important, source de nombreux projets pour la commune. Lors d'un point presse organisé ce 15 décembre, l'élue, évoquait notamment l'évolution de la zone commerciale, de nouvelles implantations économiques ou encore l'ouverture du capital de la société aéroportuaire.

De quatre chemins à la rocade, en passant par chemin long et la zone de l'Hippodrome, la zone commerciale de Mérignac, est une des premières de l'agglomération bordelaise. Selon les services de la Mairie, sa fréquentation peut être estimée comme étant largement «supérieure à 100 000 personnes par jour ». Mais, au-delà de la seule dimension économique de la zone, Marie Recalde souligne que l'enjeu pour la ville de Mérignac est de « faire évoluer cette zone commerciale dans le sens de la charte d'urbanisme commerciale lancée par Bordeaux, pour en faire un lieu de vie au plus près des habitants ». L'objectif ici : « aller vers une plus grande mixité fonctionnelle et sociétale, sans pour autant remettre en question les fonctions commerciales » insiste-elle. Elément facilitateur de la démarche, « le foncier résiduel est énorme : seulement 20% de l'emprise du terrain est bâti. » De quoi pouvoir intégrer bureaux et habitats, dans un environnement réaménagé, et une logique des déplacements reconfigurée afin de permettre une meilleure accessibilité aux vélos et aux piétons. Du point de vue des transports sont par ailleurs prévus, dès le premier semestre 2011 des travaux sur l'avenue Kennedy ainsi que la mise en place d'un transport collectif en site propre (mais « pas de tram pour l'instant ») de quatre chemins jusqu'à l'aéroport.

Garder la maîtrise publique de l'aéroport 
L'adjointe au Maire, est d'ailleurs revenue sur le sujet de l'ouverture du capital de la société aéroportuaire, rappelant la souhait de l'ensemble des collectivités locales que l'aéroport Bordeaux Mérignac, reste, malgré le désengagement programmé de l'Etat, « un outil de développement et d'aménagement du territoire, donc un outil au service de l'intérêt général ». Elle a également signalé qu'une étude est en cours pour envisager les différents scénarii possibles permettant de garder la maîtrise publique de l'infrastructure. Cela dit, quelle que soit l'option choisie, le résultat final dépendra beaucoup du niveau, encore inconnu, de la valorisation des actions demandées par l'Etat. Plus les actions seront chères, moins les collectivités locales pourront garder la main.

De nouvelles implantations d'entreprises
Enfin, et toujours en lien avec l'actualité économique de la ville, Marie Recalde a annoncé un certain nombre de nouvelles implantations dont celle de la société Dolist.net, qui gère les relations clients par Internet. Jusque-là installée à Pessac avec 45 salariés, elle s'apprête à déménager à Mérignac, dans des locaux pouvant accueillir jusqu'à 80 salariés. "Des négociations sont également en cours avec trois entreprises importantes de l'aéronautique" a précisé l'adjointe au Maire. Des implantations d'entreprises qui viendront remplir les pages du futur annuaire des entreprises de la ville, diffusé à partir de février 2011, à l'ensemble des acteurs économiques de la ville et investisseurs.

Solène Méric

Photo: aqui.fr

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 15/12/2010