Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Choix d'Aqui ! : L'Enfer et le Paradis arrivent sur Terre

Un paradis d'Enfer contre l'Hémophilie

Il existe différents théâtres : le théâtre de boulevard, la tragédie, le contemporain, la farce... Et il existe le théâtre engagé. Le 20 avril, dans le cadre de la journée mondiale de l'hémophilie, venez assister au spectacle Un Paradis d'Enfer, mélange de théâtre et de danse, qui veut apporter ce métissage d'arts au Grand Public. Un enchaînement d'histoires les unes après les autres dont l'amour, la mort, l'espoir, les sentiments sont les mots clefs d'une porte ouverte sur un spectacle résolument contemporain. Le club Théâtre de l'ENSEIRB-Matmeca dirigé par Txomin Olazabal entouré d'une dizaine d'étudiants ont décidé dès novembre de signer pour cette aventure solidaire qu'est Un Paradis d'Enfer en faveur de cette maladie trop méconnue: l'hémophilie.

Un spectacle pour combattre une maladie. Le théâtre n'est pas que divertissement, il est aussi là pour dénoncer, et permettre à des causes de se faire connaître. L'hémophilie est une maladie hémorragique héréditaire qui compte environ 5000 hémophiles en France. Peu de gens sont en mesure de connaître cette maladie et Un Paradis d'Enfer a été crée dans le but d'apporter sa pierre à l'édifice pour lutter contre sa progression. Même si le spectacle ne parle pas d'hémophilie, une exposition sur ce sujet est visible avant la représentation. Un moyen de se documenter un sujet peu connu tout en passant un agréable moment en compagnie d'une équipe d'artistes entre comédiens, danseurs, musiciens, plasticiens, tous réunis en une même cause. Les Enfoirés sont au Resto du Cœur ce que les étudiants de l'ENSEIRB-Matmeca sont à la recherche sur l'hémophilie. On compte sur vous...

Journée mondiale de L'hémophilie : le 17 avril
Paradis d'Enfer :
- le 20 avril à la maison des Arts de Bordeaux3 à Pessac
- le 5 mai à l'école ENSEIRB-Matmeca à Talence
Tout en Tarif Libre.

Photo : Un Paradis d'Enfer

Damien Gouiffes

Damien Gouiffes
Damien Gouiffes

Crédit Photo : Un Paradis d'Enfer

Publié sur aqui.fr le 06/04/2011