Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | L'Evento 2011 se dévoile à Bordeaux

Michelangelo Pistoletto, directeur artistique d'Evento 2011

Après une première édition en 2009 qui mettait en avant « l'intime collectif », la biennale artistique bordelaise revient. Placée sous le signe de la « ré-évolution urbaine » la manifestation se déroulera principalement du 6 au 16 octobre. Succédant à Didier Fiuza Faustino, c'est l'artiste italien Michelangelo Pistoletto qui a été chargé de composer son équipe et de mettre en place l'identité artistique de cet Evento. Si le premier avait été jugé trop élitiste et pas assez ouvert au grand public, la participation semble être l'un des maitres mots de l'Evento deuxième du nom, autant par souci de correction que du fait de la philosophie créatrice de Michelangelo Pistoletto. Présent ce lundi 6 juin au CAPC avec toute sa direction artistique, Pistoletto a présenté le contenu, les évolutions et les nouveautés de « son » Evento qu'il évoque comme « le troisième paradis ».

Barbe fournie, regard grave, ton convaincu et accent chantant, Michelangelo Pistoletto n'est pas venu faire de la figuration au moment de présenter et de défendre son travail. Choisi par le Maire bordelais Alain Juppé le fondateur de la Cittadellarte de Biella, dans le Piémont, s'est vu remettre carte blanche pour l'organisation de la manifestation. Sans surprise, l'Italien va tenter d'appliquer les recettes qui ont fait son succès en conciliant notamment art et nature « entre le paradis naturel dans lequel l'homme vivait autrefois et le paradis artificiel que nous connaissons aujourd'hui nous devons construire le troisième paradis » annonce-t-il.

« Bâtir des ponts entre les gens »

Un troisième paradis que Michelangelo Pistoletto imagine comme accordant à l'art un rôle important dans la transformation sociale et responsable de la ville. Partant de ce principe de base, c'est autour de la participation et de la mobilité qu'il a décidé, avec son équipe, d'articuler les animations d'Evento. Dès le 2 juillet, des ateliers mobiles sillonneront l'agglomération afin d'impliquer les acteurs culturels et sociaux de Bordeaux et de sa communauté urbaine en venant sur leurs territoires et en les rendant acteurs de la création. « On bâtit les ponts au dessus des fleuves, il s'agit là de les bâtir entre les gens » explique le directeur artistique d'Evento 2011. Un leitmotiv qui sera aussi appliqué pendant les 10 jours d'Evento grâce aux « chantiers des savoirs partagés » qui feront intervenir des artistes dans différents quartiers de Bordeaux, allant de Saint Michel au Grand Parc en passant par la Sainte Croix, la Victoire ou les Capucins.

« Diversité, proximité et durabilité »

Concernant le programme des festivités, il y a l'embarras du choix. Entre les performances urbaines de l'acteur et metteur en scène italien Pippo Delbono (qui ouvrira la biennale), les ateliers de danse éphémère proposés par Claudia Castelluci au Grand Théâtre, sans oublier le projet « ville en commun » animé, sur les quais, par l'équipe du musée Castello di Rivoli ou encore les ateliers musicaux « Sound Res » au conservatoire de Bordeaux, au Rocher de Palmer et à la Base sous marine il y en aura pour tous les goûts. « Le programme c'est diversité, proximité et durabilité » explique Michelangelo Pistoletto.
Pour compléter ces animations artistiques, trois grandes expositions seront visibles dans les musées bordelais. Le musée d'Aquitaine accueillera les réflexions de William Kentridge, Pascale Marthine Tayou et Marzia Migliora autour de l'esclavage contemporain, le CAPCabritera la collection « Proche et Etrange » des artistes engagés du Van Abbemuseum d'Eindhoven et le centre d'architecture Arc en Rêve invitera dessinateurs et graphistes du collectif Stealth.Unlimited à élaborer une fresque sur l'imaginaire urbain. Les trois expositions seront accessibles durant les 10 jours d'Evento et continueront jusqu'en février 2012.
Loin de l'image parfois distante et fermée qu'on prête à l'art contemporain, l'édition 2011 d'Evento se pose donc comme un compromis entre fête et réflexion et espère faire de la biennale un rendez-vous artistique et urbain d'envergure internationale.

Plus d'informations sur le site de la manifestation : www.evento2011.com
Crédit Photo : j_bussmann

 
Aymeric Bourlot

Aymeric Bourlot
Aymeric Bourlot

Crédit Photo : j_bussmann

Publié sur aqui.fr le 09/06/2011