Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Environnement | La CUB met la nature à la Une

Du vert dans la CUB

A l'instar de la démarche "50 000 logements autour des transports publics" et à l'initiative de Vincent Feltesse, son président, la Communauté Urbaine de Bordeaux va engager une démarche pour valoriser la place de la nature sur son territoire. "55 000 hectares pour la nature" se présente comme une initiative originale, s'il en est, qui veut faire de l'environnement un des grands chantiers de la décennie bordelaise. Un projet reposant sur la consultation de plusieurs équipes pluridisciplinaires réunissant des compétences en matière d'écologie, paysage, urbanisme, développement territorial ou agronomie dont le choix devrait être acté en juin 2012. Quant aux premiers projets sélectionnés ils devraient être définis à partir de 2013.

Aujourd'hui, la moitié des 55 000 hectares de l'agglomération bordelaise sont constitués d'espaces naturels et agricoles. Cet équilibre, véritable atout pour le développement durable de la métropole, doit être préservé de la tendance à l'étalement urbain qui, souvent, grignote les espaces naturels.
 
Redécouvrir, protéger et valoriser
La CUB engage donc une consultation auprès d'équipes pluridisciplinaires (paysage, écologie, biodiversité, sciences de l'environnement, agronomie, développement territorial...) pour faire émerger des projets d'aménagement et de valorisation, notamment sur des espaces délaissés ou menacés.
Plusieurs domaines d'action ont été identifiés, comme le coeur des villes, où il faut réapprendre à se tourner vers le paysage et redécouvrir la biodiversité, les grands espaces agricoles et forestiers, avec notamment l'encouragement d'une production bio consommée localement, les zones humides et inondables à valoriser, la mixité des usages à favoriser. C'est la 1ère fois que le rôle de la nature dans une agglomération est ainsi appréhendé, dans ses fonctions sociales (loisir, cadre de vie), économiques (agriculture urbaine, tourisme vert de proximité) et environnementales (biodiversité), pour une métropole solidaire, stimulante, singulière, sensible et sobre. Cette opération donnerait lieu à un dialogue compétitif permettant demobiliser des équipes de haut niveau pour impulser et enclencher unfoisonnement d’initiatives sur un territoire marqué par l’équilibreentre la ville et la nature (50 % d’espaces naturels ou agricoles).
Les projets sélectionnés seront mis en oeuvre au cours de l'année 2013.
 
Crédit photo : IC
Isabelle Camus

Isabelle Camus
Isabelle Camus

Crédit Photo : Isabelle Camus

Publié sur aqui.fr le 24/04/2012