Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Animasia : l’Asie dans tous ses états

Le public est attentif pendant les démonstrations sur la grande scène

Mise à l’honneur lors de la foire internationale de Bordeaux, la culture nipponne était à nouveau sous les feux des projecteurs ce weekend grâce à la 8ème édition du festival Animasia, organisé à l’espace Bellegrave de Pessac. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’en choisissant de mettre l’accent sur le Japon, l’équipe de l’association Mandora a vu juste ! Mais au-delà du seul Japon, les cultures venues de tout le continent ont pu faire valoir leurs spécificités par la présence d’exposants de tous horizons, d’expositions et de conférences mettant en lumière des pratiques méconnues.

Véritable phénomène de société auprès des jeunes (et parfois même des moins jeunes) l’engouement pour la culture japonaise s’était déjà fait remarquer lors de la foire internationale de Bordeaux, où les « Mandoriens » avait été associés aux nombreuses animations consacrées au pays du Soleil-Levant. L’occasion était donc trop belle pour Damien Beigbeder, Président de Mandora, d’en « remettre une couche » et de capitaliser sur la notoriété acquise à la foire. En proposant aux visiteurs, passionnés ou néophytes, de (re)découvrir les enjeux et les pratiques culturelles actuelles d’un Japon « entre tradition et modernité », tout en faisant place nette aux tendances plus globales d’une Asie très surprenante, le festival Animasia 8ème du nom s’est assuré une fréquentation record, dépassant assez nettement les 5 000 visiteurs de l’édition précédente.

Les costumes sont de sortieEn l’espace de deux jours, pas moins d’une trentaine d’animations; allant du concours de jeux vidéos, au défilé de cosplay en passant par les démonstrations d’arts martiaux et de catch japonais, les concerts et les jeux en plein air, sans oublier les rencontres avec l’équipe de la série « Noob », les expositions et les dédicaces de mangakas ; ont rythmé le festival. De quoi ravir un public de connaisseurs, aussi jeune que créatif, et fasciner les amateurs, pour qui croiser une jeune fille déguisée en Sailor Moon ou un jeune homme déguisé en Naruto a semblé, le temps d’un weekend, totalement normal.

Aymeric Bourlot
Aymeric Bourlot

Crédit Photo : Animasia 2012

Publié sur aqui.fr le 03/10/2012