Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Bordeaux l'attractive: opération séduction auprès des investisseurs

Pierre Goguet, Président de la CCi de Bordeaux à la tribune et à ses côtés, Patrice Dupouy, Président de l'OIBM

C’est sous les dorures d’un des Salons du Palais de la Bourse que l’Observatoire de l’Immobilier Bordeaux Métropole (OIBM) et la CCI de Bordeaux, ont organisé ce 15 février, la rencontre « Bordeaux l’attractive, une métropole en action» à destination des investisseurs. Une opération de promotion autour de la dynamique bordelaise et métropolitaine en présence du Maire de Bordeaux, représenté par son adjointe en charge de l’Aménagement urbain, Elisabeth Touton, et de Vincent Feltesse, Président de la Communauté Urbaine. Au programme, notamment, la présentation des nombreux projets structurants de l’agglomération bordelaise.

On le sait, quand il s’agit de faire la promotion de leur ville, les Bordelais ne sont pas avares de paroles. La « Belle endormie » s’est bel et bien réveillée après s’être fait une beauté, ravalement de façades inclu, et les habitants de la métropole classée à l’UNESCO, aime à le faire remarquer. Pierre Goguet, Président de la  CCI de Bordeaux est de ceux-là. Face à un parterre d’investisseurs potentiels, son enthousiasme est sans limite, ventant l’image «plutôt premium» de la ville à l’étranger, il assure que Bordeaux et son territoire ont «un peu de magie».

Formule magiqueUne magie dont la formule réside selon lui « dans le dynamisme de son territoire» porté par des filières fortes, dont l’aéronautique et l’agroalimentaire et dans «une métropole tournée vers l’innovation» et ne négligeant pas ses efforts vers l’économie créative, la chimie, et la santé. Et la liste à la Prévert des atouts métropolitains ne s’arrête pas là : relative résistance à la mauvaise année 2012, arrivée proche de la LGV, un aéroport en progression constante, un tourisme (loisir et affaire confondus) en forte progression  et enfin de nombreux projets en cours dont l’emblématique opération Euratlantique, qui prévoit 750 ha de réaménagement urbain…

Cinq grands projets urbainsCoté projets urbains, Elisabeth Touton, dresse la liste de ceux qui constituent « l’arc du développement durable », tel que baptisé par Alain Juppé, dans le cadre du projet plus global de Bordeaux 2030. Du nord au sud, elle énumère et détaille les objectifs économiques et d’habitat des 5 grands projets en cours ou à venir sur les deux rives de la Garonne : le quartier Ginko déjà bien avancé, les Bassins à Flot, Brazza, la ZAC Bastide-Niel, Euratlantique, sans oublier le projet urbain de centre-ville «[re] Centres».  Au total ils permettront d’accueillir 100 000 habitants supplémentaires, mais aussi des activités économiques et commerciales (un minimum de 45 000 emplois est visé), comme autant d'opportunités pour les investisseurs qui dans l'après- midi ont pu visiter les sites concernés.

"Inventer la ville de demain"Au-delà de ces projets, Vincent Feltesse est venu enfoncer le clou de cette opération de promotion, englobant le tout dans une grande conviction et ambition pour l'agglomération: faire de cette décennie, celle de la décennie bordelaise. Une conviction qu'il appuie sur «une conjonction de facteurs favorables pour investir dans ce territoire» dont la forte présence de filières porteuses de mutation telles que l’économie créative, l’économie circulaire, ou le numérique. Mais il le reconnaît, pour que « l’Eden Bordelais » se réalise, «il est indispensable que le public et le privé travaillent de concert».
Dans une période où « tout mute », Vincent Feltesse lance le défi aux investisseurs privés qui lui font face d’aider les investisseurs publics à « inventer la ville de demain» et faire de Bordeaux et son agglomération « la ville où il faut être ».

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 20/02/2013