Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Vincent Feltesse, une pré-rentrée sur les chantiers de la CUB

Michel Duchène, Vincent Feltesse et Stéphanie Jude, sur le chantier en finition de la place de la Victoire à Bordeaux

Comme chaque année en cette période de pré-rentrée, Vincent Feltesse a consacré sa journée du mardi 27 août à une tournée des chantiers les plus significatifs de la CUB. De Bordeaux centre à Bruges, en passant par Bègles, Pessac, Mérignac ou encore Bordeaux lac, le Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux a pu constater avec une certaine satisfaction les avancées et réalisations permises lors de la période estivale. De la rénovation de voirie place de la Victoire, aux extensions en cours des lignes du tram, en passant par le nouvel aménagement de la chaussée place Bir-Hakeim pour une plus grande sécurité des cyclistes, aucun mode de déplacement n'a été oublié.

C'est à Bordeaux, sur la place de la Victoire, ré-ouverte à la circulation depuis ce mardi que l'inspection des travaux finis, et en cours, de Vincent Feltesse a débuté. Ce chantier mis en oeuvre il y a quatre mois, «a été pénalisant pour de nombreux bordelais, ainsi que pour les commerçants de la place» reconnaît le Président de la CUB. Mais les délais annoncés auront été tenus, une satisfaction pour Vincent Feltesse. Seul bémol, le cours de la Somme reste fermé pour quelques jours encore, en raison de l'aménagement d'un nouveau couloir de bus. Comme l'explique Stéphanie Jude, Ingénieur responsable du service maintenance et exploitation de la CUB, l'enjeu été ici de revoir le tube principal de circulation qui supporte le passage journalier de 11000 véhicules, dont 800 poids lourds et le tram. Les petits pavés qui constituaient jusque-là la chaussée principale ont été remplacés par des pavés plus gros et plus hauts. De plus, une technique de «joints souples» a été mise en œuvre, plus adaptée à cette intense circulation. «Une technique qui permet de concilier à la fois durabilité des nouveaux aménagements et le souci de l'esthétique de la place» complète Vincent Feltesse. Montant total de l'investissement: 1,7M €. Dans les jours à venir, seules quelques finitions sans gêne pour la circulation, sont encore à faire.

Aménagements et comportements des usagersAprès la Victoire, direction un autre chantier achevé: la place Bir-Hakeim. Lieu de l'accident mortel d'une cycliste au mois de mai dernier, «les pouvoirs publics devaient apporter une réponse», explique Vincent Feltesse. Un nouvel aménagement «léger et peu couteux» (10 000€) a donc été conçu en concertation avec la Ville de Bordeaux. Il a consisté en des travaux de marquage au sol, le déplacement d'un arrêt de bus, la création d'une bande de résine colorée entre une voie large, désormais commune aux bus et vélos et la voie réservée aux voitures. La voie bus/vélo se poursuit par une voie exclusive au bus, tandis qu'une bande cyclable sur le trottoir prend le relai pour les vélos. Destiné à améliorer la sécurité des cyclistes, cet aménagement «doit faire ses preuves dans les mois à venir », quitte à de nouveau être modifié par la suite... Mais le premier constat n'est pas vraiment encourageant. Le temps de la visite, très peu de cyclistes ont emprunté le décrochage pensé pour eux, préférant, par souci de simplicité et de rapidité sans doute, continuant d'emprunter l'allée centrale des bus. Ce qui pointe une autre question soulevée par Michel Duchène adjoint à la Mairie de Bordeaux en charge de la circulation et Conseiller communautaire: «avant les aménagements, ce sont les comportements des usagers qui régleront les problèmes de sécurité».

Lignes A,B,C et DAprès un détour par la rue Fondaudège pour constater la bonne mise en œuvre du nouveau service d'archéologie préventive de la CUB sur le futur chantier de la ligne D, c'est bien les extensions de lignes du tram qui ont occupé la fin de matinée et l'après-midi de cette tournée métropolitaine. Lignes A,B,C et donc D, ont été visitées tour à tour. A la rue Fondaudège, a suivi une étape à Bruges pour voir le chantier du tram train du Médoc, où les travaux de débranchement et de construction de la future station Cracovie à la jonction avec la ligne C sont en cours. Puis à Pessac Bougnard, le cortège a constaté l'avancée de l'extension de la ligne B. Retour ensuite sur la C du côté de la gare de Bègles où la construction d'un ouvrage d'art pour enjamber les voies de la SNCF s'impose. Enfin c'est à Mérignac, sur la Place de l'église que s'est achevé le périple. Ici l'extension de la ligne A inclut des travaux de raccordement aux voies existantes. Autant de chantiers qui, de l'appréciation du Président de la CUB, ont profité de l'été pour «avancer très fortement».

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 27/08/2013