Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Michel Sapin à Bordeaux pour célébrer les un an des emplois d'avenir

Michel Sapin, Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Depuis un an, 3424 jeunes aquitains ont été embauchés dans le cadre d'un contrat d'avenir. C'est 80% de l'objectif à atteindre d'ici la fin 2013. Un bon résultat salué par Michel Sapin, Ministre du Travail et de l'emploi, lors de son passage à Bordeaux pour une soirée «emplois d'avenir» organisée ce mercredi 6 novembre sur le site de Darwin. Une soirée pour célébrer le premier anniversaire du dispositif et qui a également permis de donner la parole aux jeunes, aux employeurs et aux différents partenaires: missions locales, cap emploi, ou encore pôle emploi.

En Aquitaine le bilan des emplois d'avenir est bon; d'ici la fin de l'année la région aura rempli son objectif de 4275 conventions signées, soit 4275 jeunes peu qualifiés embauchés et bénéficiant en outre d'une formation qualifiante. Sur l'ensemble des départements seule la Gironde est un peu à la traîne, avec pour l'heure 66,5% de l'objectif atteint là où les Pyrénées-Atlantiques et les Landes affichent respectivement 85 et 95 % de leurs objectifs et où le Lot-et-Garonne et la Dordogne, les ont déjà dépassés. 510 conventions sur 456 prévues ont été signées dans le Périgord et 477 sur 411 dans le Lot-et-Garonne.

En bref, les acteurs de l'emploi aquitains n'avaient pas à rougir ce mercredi soir devant le Ministre. Quant à la situation de la Gironde, elle est symptomatique des zones urbaines où le dispositif a été plus long à se mettre en oeuvre reconnaît le Ministre. Mais «le retard est en train de se rattraper» assure-t-il. Cela dit, constatant qu' «il y a encore des jeunes en situation difficile», il a annoncé lors de son intervention bordelaise que «le dispositif sera renouvelé l'an prochain avec 50 000 nouveaux emplois d'avenir au niveau national répartis entre les régions».

"Il ne faut pas être fataliste!"Au delà de ces annonces ministérielles et des félicitations de circonstances aux services et partenaires impliqués dans le développement du dispositif, cette soirée anniversaire a surtout été l'occasion d'entendre les témoignages de jeunes exprimant leur satisfaction dans le dispositif, qui leur a apporté non seulement «emploi, salaire et formation» mais aussi «confiance» et respectabilité aux yeux de la société. Pour autant certains n'ont pas manqué l'occasion d'exprimer une angoisse sur l'après emplois d'avenir. Une crainte partagée par certains employeurs, de ne pas parvenir à financer leurs emplois au delà de la durée de la conventions qui assure une participation de l'Etat.

Enfin, questionné sur la courbe du chômage, Michel Sapin a insisté sur le fait que «concernant le chômage des jeunes, cela fait déjà 5 mois que la courbe est inversée. Il ne faut pas être fataliste!» Un optimisme de bon ton pour un anniversaire.

Solène Meric
Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 07/11/2013