Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Vincent Bolloré propose un tramway à pneus pour aller jusqu'à l'aéroport

Vincent Feltesse, le président de la CUB au volant de la BlueCub

Depuis au moins une décennie, la liaison rapide de l'aéroport vers le centre-ville de Bordeaux revient comme un serpent de mer. Ce 10 janvier, c'est un "cadeau" qui est tombé du ciel. En inaugurant le réseau de véhicules électriques en auto-partage "BlueCub" à Bordeaux ce 10 janvier, Vincent Bolloré a évoqué la possibilité de tester dans l’agglomération bordelaise un transport en commun nouvelle génération : un tramway sur pneus. De quoi ravir Vincent Feltesse, président de la Communauté Urbain et Alain Juppé, maire de Bordeaux, qui veulent desservir ainsi l’aéroport de Mérignac.

Le tramway sur pneus proposé par Vincent Bolloré est innovant. Il ne nécessite pas d’installation de rail, ni de caténaire. En effet, son alimentation en électricité est assurée par un stockage sur batterie alimenté à chaque station. Le patron breton propose de faire de Bordeaux sa ville test et de prendre en charge l'intégralité de son financement.

Une liaison rapide vers l'aéroport en 2015 ?Vincent Feltesse, le président de la Communauté urbaine de Bordeaux a mis l'industriel au défi. Objectif : que ce nouveau tramway soit prêt en 2015. Il s'agit de desservir l’aéroport de Mérignac à partir de la station des quatre-chemins (Ligne A). Une initiative soutenue par Alain Juppé, maire de Bordeaux et Michel Sainte-Marie, maire de Mérignac. La ligne A dessert déjà les équipements centraux de la Communauté Urbaine : le CHU, le stade Chaban-Delmas, les hôtels de Région, du Département, de la Cub et de la Ville de Bordeaux, le coeur de la ville classée UNESCO, les quais et la Place de la Bourse… Un dernier barreau de 4 kms est à réaliser en ligne droite entre les Quatre Chemins et l’Aéroport. Les emprises foncières nécessaires à un TCSP sont maîtrisées et réservées. Il n'y a plus qu'à passer l'action. Vincent Feltesse a demandé au préfet de réduire les délais administratifs.

Nicolas César
Nicolas César

Crédit Photo : NC

Publié sur aqui.fr le 10/01/2014