Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/03/19 | Prix Aéronautique et Espace : les sélections approchent !

    Lire

    C'est la 17° édition du Prix Aéronautique et Espace Nouvelle-Aquitaine. Ce dernier est à destination des collégiens et lycéens et tient à développer l'intérêt des jeunes vis-à-vis de cette industrie. Deux sélections sont organisées en Gironde, et pour la première fois, 20 collégiens de l'Entre-deux-Mers y participeront à Pellegrue le 21 mars prochain. Une deuxième sélection girondine est organisée le 28 mars pour les établissements bordelais. La finale aura lieu le 16 mai à Bordeaux.

  • 20/03/19 | Lot-et-Garonne : un débat sur l'Europe

    Lire

    "L'Europe sociale : rêve ou réalité"? Tel est l'objet de la conférence-débat organisée le 21 mars prochain à 18h30 dans le théâtre Comœdia à Marmande. Le maire de Marmande Daniel Benquet, Marie-Josée Fleury (responsable des affaires européennes CFDT) et Francesca Breuil, membre du réseau de conférencier TEAM Europe échangeront sur l'Europe sociale. La rencontre sera animée par Didier Delanis, Président de la Maison de l'Europe Lot-et-Garonne.

  • 20/03/19 | Escale du livre : deux lauréats dévoilés

    Lire

    Le salon du livre de Bordeaux se tiendra du 5 au 7 avril prochains. En attendant, les lauréats du Prix des lecteurs et du Prix des lecteurs Lycéens de l'Escale du Livre 2019 ont été dévoilés. Julia Kerninon, auteure de "Ma Dévotion" (ed. Rouergue), a été plébiscitée par les lecteurs de plusieurs médiathèques girondines. Les élèves de trois lycées bordelais ont récompensé "Frère d'âme" (ed. Seuil) de David Diop. Les visiteurs pourront rencontrer les deux lauréats pendant l'Escale du Livre.

  • 20/03/19 | Solidarité : St-Médard-en-Jalles engagée pour Haïti

    Lire

    La Nuit de l'eau 2019 a lieu le vendredi 22 mars à l'espace aquatique Hastignan de Saint-Médard-en-Jalles de 19h à 23h. La soirée solidaire est organisée par la Ville, l'ASSM Natation et Gymnastique et l'ASAP Subaquatique. Les bénéfices de la Nuit de l'eau 2019 seront versés à l'UNICEF au profit d'un programme d'accès à l'eau potable et à l'assainissement pour les enfants d'Haïti.

  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | 1995 : "On n'a jamais prétendu rester dans le public rap"

02/10/2012 | Le groupe de rap 1995 sera sur la scène du Vigean à Eysines le mercredi 3 octobre. Le premier soir du Garorock, nous les avions interviewés en prévision de cette soirée.

Hologramme Lo' et Darryl Zeuja de 1995 au Garorock

Après une immense tournée des festivals cet été et deux EP, "La Source" et "La Suite", le groupe 1995, que l'on prononcera "un neuf neuf cinq" pour être dans le coup, se prépare à sortir un album début 2013. Pour leur passage au Garorock, on avait réussi à en attraper deux d'entre eux juste avant leur passage sur scène. Hologramme Lo', le DJ, et Darryl Zeuja, un des MC, nous avaient donc parlé de 1995, de son histoire, d'indépendance, du public de festival et de nostalgie futuriste ou l'inverse. On pourra les retrouver à Eysines grâce à Base Production.

@qui - Un EP, Deux EP, une tournée... Normalement la suite logique c'est l'album ?
Hologramme Lo' -
On prépare le premier album pour janvier 2013 avec une quinzaine de titres inédits.

@ - Première fois au Garorock pour vous, vous n'êtes pas un groupe très vieux finalement.
Darryl Zeuja -
Ben ça fait... 4 ans. Ça fait un an qu'on a un peu de notoriété, qu'on existe médiatiquement. C'est notre première tournée des festivals.

@ - Vous avez commencé avec les Sages Poètes de la Rue ?
DZ -
On a rappé dans leurs open-mics à l'époque, puis les scènes ouvertes au fur et à mesure. On avait des couplets en stock, on s'est dit qu'on allait faire des morceaux et comme on avait envie de sortir quelque chose de concret, on s'est décidé pour un maxi. On l'a sorti en indépendant sur notre propre label. Pareil pour le deuxième.

@ - C'est pratique de se produire, de se distribuer ?
DZ -
La distribution aujourd'hui c'est une maison de disque qui la fait pour nous. C'est Polydor avec Universal. C'est pratique parce que ça évite que notre disque manque quelque part et ça évite aussi qu'il soit sur internet un mois avant la sortie.
HL - Parallèlement, on garde 100% de notre indépendance en production. C'est à dire que personne n'a un droit de regard sur ce qu'on fait.

@ - Vous vous occupez de tout ?
HL -
On s'occupe du mix, du mastering, de la pochette, des clips. Tout ce qui est lié à l'image, on roule avec des potes à nous, un peu plus vieux que nous, qui s'appellent Le Garage. C'est un collectif de vidéastes, de graphistes, de designers, de photographes... Ils sont dans le même délire que nous. C'est une équipe, ils travaillent qu'entre potes. C'était logique de travailler avec eux.

@ - Vous avez fait pas mal de festivals un peu éclectiques comme le Garorock. Il y a un bon retour ? Les gens aiment ?
DZ -
Ouais les gens aiment beaucoup. Ça tourne bien, les gens viennent au concert. On se retrouve souvent au stand de merchandising après le concert pour faire des photos et des autographes. Il y a plein de gens qui viennent. Ceux qui ne connaissaient pas sont agréablement surpris. Et ceux qui connaissent sont contents, rassasiés.
HL - Ça nous fait marrer de passer d'un public conquis qui connait déjà ta musique à parfois la moitié des gens qui connaissaient plus l'artiste qui jouait avant toi. C'est un challenge. Tu dois leur montrer que toi aussi t'as un show marrant.
DZ - On n'a jamais prétendu rester dans le public rap. Moi j'ai toujours fait de la musique pour un maximum de gens donc c'est cool d'avoir cette opportunité là parce qu'il y a des gens qui ne seraient pas aller plus loin que le son qui tourne en radio s'ils nous avaient pas vus sur scène. Peut-être que ça les décidera au moins à écouter le disque. Les gens voient aussi que c'est pas du flan, que scéniquement on tient la route.

@ - Vous avez une attitude assez nostalgique, presque passéiste rien que dans le nom du groupe...
DZ -
C'est pas tellement nostalgique. Les anciens, ils nous voient comme ça.
HL - Parce que eux ils ont connu l'époque.
DZ - Au contraire, nous quand on s'est appelé 1995 c'était presque futuriste. On aurait pu s'appeler 2032. C'était une sorte d'hommage et en même temps un pied de nez à ce qu'il se faisait à l'époque quand on a commencé vers 2008. A l'époque, la zique old-school était pas forcément à la mode. Tout allait plutôt vers le bas et vers le médiocre. C'était un nombre pour faire percuter les gens et à la fois ça décrivait assez bien l'ambiance et la philosophie qu'on passait à travers notre musique. Après, on est pas fermés, on est pas nostalgiques, on écoute beaucoup de zique actuelle.

@ - Vous allez partir dans d'autres directions avec l'album ?
DZ -
On a déjà plusieurs directions au sein même de notre propre direction mais ce sera toujours 1995. Il y aura peut-être d'autres chemins à explorer qu'on a pas eu le temps de faire pour les maxis. Ou peut-être des chemins où on ira plus loin. On est au tout début donc on a même pas une ébauche de ce que va être le truc.
HL - Au final ça ressemblera toujours à nous même si on essaiera toujours de faire mieux.
DZ - On est pas de ces artistes qui changent du jour au lendemain de styles et d'influences au gré des saisons.

1995 + Fayçal
Le mercredi 3 octobre à 20h30
Salle du Vigean à Eysines (33)
Prix : 20/29€

Thomas Guillot
Par Thomas Guillot

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
2305
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !