18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | 500 collégiens girondins défendent "leur citoyenneté européenne"

13/06/2016 | Ils ont crée de beaux textes, dit leur indignation du sort fait aux réfugiés, et défendu quand même cette Europe qui a apporté la paix

500 collégiens girondins défendent "leur citoyenneté européenne" à Saint-Loubès

Ce n'est pas tous les jours que de pareils moments vous sont offerts; autant dire que le rassemblement de quelques centaines de collégiens joyeux et bruyants pour témoigner de leur vision de l'Europe et recevoir des prix valait le déplacement. C'était à Saint-Loubés à "La Coupole" où autour du président du Conseil départemental Jean-Luc Gleyze, de son collègue Jacques Respaud, délégué à l'Europe et la Coopération décentralisée, de Jacqueline Madrelle l'infatigable présidente de France-Libertés Gironde, les lauréats individuels et collectifs du treizième concours de la citoyenneté européenne étaient honorés. Des moments d'autant plus précieux qu'ils étaient accompagnés de la lecture des textes primés. Des textes qui, chacun à sa façon, disait son envie d'Europe et l'immense déception, par tous partagée, du sort que notre Europe, celle de leurs aînés, réserve aux migrants.

A cet égard, les mots de Raphaël Segond, 15 ans élève du collège des Lesques à Lesparre, figé dans son émotion en écoutant son texte lu par un comédien, résonnent auprès de notre commune humanité comme une condamnation: " Il a trois ans et est seul; il a promis qu'il ne bougerait pas! La mer est déchaînée le bateau tangue. L'homme à qui il fut confié n'a pas tendu les bras. Il tombe! Il tombe dans les profondeurs obscures de la Méditerrannée; Plus de Pleurs! Il meurt! ... J'ai décidé de parler de cette histoire car elle me touche profondément; les gens qui essaienr d'avoir une nouvelle vie, meilleure que celle qu'ils avaient. Mais ils meurent. Je suis révolté et indigné. Qu'est-ce que la citoyenneté européenne? Qu'est-ce que ma citoyenneté européenne? Je ne sais qu'une chose, c'est que par respect pour ceux qui n'ont pas ma chance, par respect pour ceux qui ne l'ont cette citoyenneté, je dois réfléchir, me poser des questions, discuter'". Un cri du coeur, comme beaucoup d'autres, parmi ces  paroles, à la fois fortes et construites, de ces jeunes qui ont entre onze et quinze ans. Immense déception et colère, cette fois de Jacob Jacquin, du collège Eléonore de Provence à Monségur: "En me documentant  sur l'Union Européenne j'ai pu remarquer sa stupidité; ainsi que l'Union grâce à un accord avec la Turquie essaie de se débarasser des problèmes liés à l'immigration contre de l'argent; comment une Union sensée défendre le droit des Hommes troque leur existence contre de l'argent?..." Gwenaël Lamarque directeur de la Maison de l'Europe à Bordeaux, la Meba, notait avec raison " la gravité de ces textes". Ils invitent, en effet, à un examen de conscience que nos générations ne sont guère empressées d'entreprendre.

Ce concours, unique en son genre, et qui donne lieu à une intense préparation dans le cadre du collège, entre élèves et enseignants, bénéficie du témoignage, en manière d'accompagnement, d'écrivains. Cette année, entre le 15 et le 25 mars deux écrivaines, l'Algérienne Kaouther Adimi et l'Irlandaise Siobhán Parkinson ont ainsi rédigé un texte  où  elles ont exposé leur  manière  de  vivre  et  de  voir  l’Europe. Les lauréats ont reçu leurs récompenses des mains de Jean-Luc Gleyze, de Christine Templier-Thomas directrice adjointe d'Académie, de Gwenaël Lamarque directeur de la Maison de l'Europe, de André Mercier président de l'Alliance Française.

Parmi plusieurs récompenses (prix individuels, prix collectifs), 8 élèves sont concernés par un prix spécial d’encouragement : un voyage de trois jours à Strasbourg, incluant une visite du Parlement européen. Les noms et textes des gagnants seront publiés sur Gironde.fr, et mentionnés dans la brochure bilan du concours.

Les Récompenses

Prix du Conseil départemental: collectifs: collège Olympe de Gouges de Cadaujac, collège Les Lesques de Lesparre, collège Rosa Bonheur de Bruges; individuels: Guilhem Hoyaux collège Victor Louis de Talence, Raphaël Segond collège Les Lesques Lesparre, Eva Rodriguez et Oréade Revel-Hidalgo collège Alfred Mauguin de Gradignan

Prix France-Libertés: collectif: collège Francisco Goya de Bordeaux, individuel: Jacob Jacquin, collège Eléonore de Provence de Monségur

Prix Alliance Française: individuel: Nicolas Herrero collège Olympe de Gouges de Cadaujac

Prix Education Nationale: collectif: collège Henri de Navarre de Coutras, individuel Célia Richard, collège Olympe de Gouges de Cadaujac

Prix de l'initiative citoyenne remis par La Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine: collectif: collège Léo Drouyn de Vérac, individuel: Nouha Rahouf du collège Rosa Bonheur de Bruges.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
15926
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !