Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/03/19 | Bordeaux : du mouvement à la Maison Rose

    Lire

    Le vide dressing de la Maison Rose approche. La dernière née de l'association RoseUp, qui édite également Rose Magazine, organise un vide dressing solidaire ce samedi 23 mars. La Maison Rose accueille et soutient des femmes atteintes de cancer, mais aussi leurs proches, permettant ainsi de se ressourcer pendant ou après les traitements. L'intégralité des bénéfices du vide dressing solidaire seront reversés à la Maison Rose.

  • 21/03/19 | Nouvelle-Aquitaine : un jeu pour les malvoyants

    Lire

    Ce n'est pas la première fois que l'Institut Régional des Sourds et des Aveugles (IRSA) et Cap Sciences élaborent un jeu de société à destination des malvoyants. Time Loop est un jeu de stratégie, où les protagonistes sont perdus dans le temps et dont l'objectif est d'arriver à retourner à son époque. Une campagne de financement participatif a été lancée afin de doter toutes les antennes régionales de l'IRSA d'exemplaires du jeu. 400 euros sont nécessaires pour mener à bien le projet.

  • 21/03/19 | Bordeaux : une nouvelle école d'ingénieur !

    Lire

    L'École Nationale Supérieure pour la Performance Industrielle et la Maintenance Aéronautique ouvrira ses portes à la rentrée scolaire 2019. L'ENSPIMA sera la sixième école publique d'ingénieurs bordelaise avec pour domaines de prédilection les industries aéronautique, spatiale et de la défense. L'école sera basée dans les locaux de l'Institut de Maintenance Aéronautique à Mérignac. Les recrutements sont ouverts à partir du 20 mars pour ce cursus de 3 ans.

  • 21/03/19 | 1e édition de Gaspi'Halles pour une alimentation responsable

    Lire

    La première édition de Gaspi'Halles aura lieu les 22 et 23 mars aux halles de Bacalan à Bordeaux. Cet événement, organisé par l'EFAP et l'entreprise Biltoki, vise à sensibiliser les Bordelais au gaspillage alimentaire. Le vendredi matin sera consacré à des tables rondes destinées aux professionnels, tandis que le samedi après-midi sera ouvert au public pour des ateliers pratiques, de 14 heures à 18 heures.

  • 21/03/19 | Soirée ciné-débat sur la santé mentale à Pessac

    Lire

    Dans le cadre de la semaine d'information sur la santé mentale, le cinéma Jean Eustache de Pessac projettera le film documentaire "Locura al aire" le 22 mars à 20h30, en partenariat avec l'Unafam. Le film sera suivi d'un débat en présence du docteur Doumy, psychiatre au Centre Référence des Pathologies Anxieuses et de la Dépression (CERPAD) à l’hôpital Charles Perrens. Séance aux tarifs habituels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | A Bergerac, la seule galerie d'art de la ville invite aux voyages

29/11/2015 | Il y a cinq ans, Bénédicte Giniaux ouvrait la seule galerie d'art de de Bergerac. Des expositions de grande qualité y sont régulièrement organisées.

La galerie d'art de Bénédicte Gigniaux fête ses 5 ans

Depuis vingt ans, Bénédicte Giniaux va à la rencontre d’artistes et organise de nombreuses expositions personnelles et collectives. C’est en 2010 qu’elle choisit de quitter l’Oise pour aller vivre à Bergerac et ouvrir la première galerie d’art de la cité de Cyrano dans le centre historique. Dans cette galerie, dominent rêve, poésie, tendresse, humour et témoignages, signés par des artistes engagés dans leur création, dont la réputation, pour certains, est internationale, Jusqu'au 13 décembre, une exposition collective inhabituelle autour de ses artistes permanents est à découvrir.

L'idée de créer une galerie d'art au coeur de Bergerac et d'y exposer régulièrement des artistes reconnus, parfois au délà des frontières, et engagés pour leur art, pouvait paraître un peu farfelue. Pourtant, c'est ce qu'a réalisé  avec succès il y a cinq ans, Bénédicte Giniaux. Sa galerie est située au coeur du centre historique, face au cloître des Récollets, qui abrite la maison des vins. Cette ancienne cavalière, passionnée d'arts, qui organise des expositions et des événements culturels depuis plus de vingt ans, a eu un véritable coup de foudre pour Bergerac. "J'ai eu un véritable coup de coeur pour la ville. Quant j'ai quitté l'Oise, j'avais pensé  m'installer à la Rochelle mais je n'ai pas aimé. Ici, il y a la douceur des bords de la Dordogne, un climat agréable, il y a un accueil, une gentillesse de la population. Bergerac est un lieu de rencontres permanentes. Certains disent qu'on s'y ennuie. Je ne le pense pas, bien au contraire. Ce lieu a quelque chose de magique, avec ses  vieilles pierres : j'ai pu créer ma galerie et mon lieu d'habitation."

Artistes reconnus Au départ, le pari de Bénédicte était osé. Mais forte de ses années d'expériences en organisation d'événements culturels et d'expositions, elle a tissé des relations de confiance avec des artistes reconnus dont certains ont une audience internationale. "Des artistes permanents qui m’accompagnent, sont principalement des peintres et sculpteurs avec qui je travaille depuis bien longtemps.  La confiance, c'est essentiel dans mon métier. Je les ai choisis pour leur personnalité et la qualité de leur travail. Une sélection qui s’est faite naturellement, avec le temps, et de manière évidemment subjective. L’identité d’une galerie se façonne par le choix des artistes exposés. L’art animalier est très présent avec le travail de certains, d’autres rendent davantage hommage aux humains par un regard poétique ou philosophique, par des témoignages de voyages, par la captation de scènes de vie insolites ou quotidiennes." 
Les artistes présents dans la galerie travaillent avec d’autres galeries en France ou à l’étranger. Et les Bergeracois apprécient leur chance d'avoir des oeuvres de qualité présentées dans leur ville. Ces artistes sont au nombre de dix -huit, ils étaient quinze à l'ouverture de la galerie. On peut citer le sculpteur Michel Wohlfahrt la sculptrice animalière Sophie Verger, le peintre Emmanuel Michel, qui par la justesse des regards et des attitudes, propose un nouveau voyage dans le quotidien des autres. Si les touristes, et les personnes de passage découvrent souvent ce lieu unique par hasard, ils sont d'abord surpris et très souvent séduits. Car la maîtresse des lieux peut vous parler de chaque artiste, présenter des oeuvres non exposées.  Chaque achat est  coup de cœur, aussitôt emporté, livré ou envoyé. Les expositions proposées sont en mouvement permanent, car une galerie doit vivre.

Bénédicte Giniaux a noué des partenariats locaux, notamment avec le château des Vigiers, à Monestier. Tous les deux ans, elle organise une exposition sculptures au jardin et les 16 chambres de luxe accueillent chacune une œuvre d’art d’un des artistes de la galerie.

Grand écart, à voir jusqu'au 13 décembrePour son dernier événement de l’année, la Galerie organise  jusqu'au 13 décembre une exposition collective inhabituelle autour de ses artistes permanents. « Grand Écart », tel est le fil conducteur retenu pour la sélection des œuvres présentées qui réunira exclusivement des tableaux et des sculptures de très petits ou de très grands formats. Parmi les œuvres majeures de l’exposition, sont accrochés sur les cimaises : des altotypes, grands et petits formats, sur l’architecture du photographe Alfons Alt ainsi que quelques très grandes huiles sur toile de Christine Bourcey et certains grands tableaux de l’artiste voyageur Emmanuel Michel, peintre et sculpteur. Au sol et sur les socles, se feront face de grandes sculptures en bois, métal et schiste, de Jean-Pierre Dall'Anèse et de grands personnages en grès de Michel Wohlfahrt. Ces sculptures seront entourées des animaux en raku de Joanna Hair ainsi que des grès et des bronzes animaliers de Sophie Verger. Cette exposition s'achève le dimanche 13 décembre par un café rencontres. 

Galerie Bénédicte Giniaux - 3, place du Dr Cayla - 24100 BERGERAC - 06 80 31 09 56

Plus d'infos : http://www.galeriebenedicteginiaux.fr/

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
20499
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !