Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | A Biarritz, le Grand salon de l'hôtel du Palais est redevenu impérial

23/04/2014 | Le nouveau maire de Biarritz Michel Veunac a présenté le Salon impérial entièrement rénové du palace 5 étoiles,éternel joyau de la Côte basque

La présentation du Salon imperial du Palais

A l'aube de la saison estivale, les deux Cinq étoiles de la Ville, reine des plages de la Côte basque,le Sofitel et l'Hôtel du Palais, classé palace en 2011, vont devoir faire face à la résurrection et la totale réfection du Régina, à proximité du phare, par le Groupe Naos, spécialisé dans l’hôtellerie de luxe. Le Salon impérial du Palais qui pourra accueillir soirées de prestiges privées et conférences vient d'être entièrement rénové. Une façon de répondre par anticipation à cette course à la clientèle de luxe, qui rime avec Russes.

"C'était une necessité et ces travaux sont la réponse à un impératif de sécurité: le plafond menacait de s'effondrer, indique d'emblée le guide de ce lieu, Didier Borotra qui, après avoir rendu les clés de sa mairie, joue encore les guides , comme président de la Socomix, la société d'économie mixte qui gère le palace. Après cinq mois de travaux et  2,7 milions d'euros (50% par la ville, 50% financés par l'hôtel) ce Salon impérial, enrichi des fresques de Paul Gervais,  a donc retrouvé tout son lustre. Ce peintre d'histoire originaire de Toulouse (1852-1944), auteur de sujets allégoriques et de scènes de genre, de grande renommée reçut de nombreuses commandes pour des compositions murales publiques mais aussi privées comme au Palais.

"Cette salle était notre dernière verrue, ajoute le directeur général de l'hôtel depuis 1988, Jean-Louis Leimbacher. On a perdu beaucoup d'affaires parce qu'on n'avait pas une salle au niveau, digne du reste de l'hôtel. Aujourd'hui, c'est un outil de travail beaucoup plus complet." Un couronnement aussi pour cet homme de l'Est de la France au parcours étonnant, qui fit un stage dans cet établissement, alla apprendre le métier pour revenir, voilà plus de 26 ans, en tant que directeur de ce prestigieux établissement, qu'il quittera à l'issue de la saison estivale pour une retraite bien méritée. Sa dernière signature aura été le classement de ce bâtiment historique rendu célèbre par Napoléon III et Eugénie de Montijo, au sein des douze palaces de l'Hexagone.

Un jardin d'hiver pour compléter la nouvelle oeuvrePour la rénovation de ce salon privé de 300 m2, de 7 m sous plafond, confiée à l'architecte Jacques Leccia, sous l'oeil des Bâtiments de France, les petits plats ont été mis dans les grands: toit de verre qui rend l'espace des plus lumineux, des peintures murales donc signées Paul Gervais, des moulures d'époque et un parquet toute en marqueterie avec une pose à la Hongroise en chevrons ont métamorphosé ce lieu qui peut faire office de salle de conférence -avec écran intégré, de banquets et d'évènements de prestige. Il en outre a été enrichi d'un superbe jardin d'hiver fermé d'une baie vitrée ovale dans laquelle vient se reflèter le dome de l'église orthodoxe voisine au coucher du soleil. "Ces travaux à la fois de restitution et de réhabilitation n'ont pas été simples commente ce dernier, mais enfin je pense que c'est plutôt réussi". 

On a presque envie de sourire quand on apprend de la bouche de Didier Borotra que c'était auparavant un espace aveugle qui servait de lieu de stockage. Du mal à imaginer aussi qu'à l'époque, le couple impérial tournoyait dans cette salle de bal de cette Villa Eugénie où le couple s'installa en 1854 et qui fut édifiée en dix mois pour accueillir la cour. C'est un concert de l'Octuor de France puis le dîner de la gala de la Confrérie des Mousquetaires d'Armagnac, en fin de semaine dernière, qui ont d'une certaine manière...ouvert le bal pour saluer sa résurrection. Avec bonheur.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
10240
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !