18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | A Biarritz, une Amérique latine culturelle, joyeuse et festive

28/09/2015 | Pour la 24e année, ce festival de cinéma de septembre qui ouvre ce lundi mettra en compétition 31 films sud américains. A l'honneur: l'Equateur

Jury festival latino Biarritz 2015

"L'an dernier, nous avons enregistré notre record, 35 000 spectateurs, mais nous arrivons au seuil de la saturation en matière de jauge de salle" regrette Marc Bonduel, le délégué général du Festival Biarritz-Amérique latine.Une appréciation A ses côtés Lucile de Calan, qui fait partie de la commission de sélection du festival et Jean-Marie Lemogodeuc, président de l'association organisatrice qui succède à Jean-Marie Dupont depuis cette année, et qui était jusque-là responsables des brillantes rencontres littéraires acquiescent. La rançon d'un succès quasiment assuré cette année

Biarritz ne s'était jamais véritablement remis que Cannes lui souffle "son" Big Festival de cinéma. Pendant des années la perle de la Côte des Basques a recherché longtemps ce copié-collé qui  lui permettrait de prendre sa revanche. Et puis il y a 24 ans, Biarritz qui a toujours privilégié ses relations avec l'Amérique latine s'est lancée dans un Festival du film latino-amércain. Sympa!!! Si ce n'est que médiatiquemet parlant, le cinéma d'un sud  le plus souvent en lutte contre des régimes politiques, n'avait rien de séduisant a priori pour s'offrir comme Deauville une star sur tapis rouge  afin d'ouvrir les journaux télévisés. Et pourtant il a ancré et multiplié ses racines en ajoutant aux reportages, des courts et longs métrages, classiques comme tout festival cinématographique digne de ce nom toute une animation qui a véritablement séduit le Pays basque. Aux rencontres littéraires de qualité exceptionnelles, souvent programmées par Jean-Marie Lemogodeuc, universitaire spécialiste des études ibéro-américaine, le Latino, comme on l'appelle, est la manifestation culturelle la plus fréquentée de la Côte Basque. Expositions d'oeuvres et artisanales, restaurant, musique sont venus l'enrichir avec bonheur.

"Nous avons le même budget depuis des années, 700 000 euros mais avons bien progressé" lancait avec malice le délégué général. Nous avons même eu recours, avec succès, au financement participatif, (crowd funding) pour payer deux billets d'avion à des cinéastes. L'an dernier, 35 000 spectateurs se précipitaient dans des salles où l'on a refusé du monde. Nous avons un problème de jauge, du nombre de lieux de projections."

Comme l'an dernier, les abonnements mis en circulation ont vite été épuisés, comme d'ailleurs bloqués le nombre de lycéens (500) qui auront le privilège  de perfectionner leur maitrise de la langue de Cervantes. De quoi rendre Biarritz amoureux de son festival de septembre. "Les financements nationaux ne vont plus vers les festivals qui ne sont pas reconnus dans leur ville", assurait-il. Dans la station balnéaire villégiature d'Eugénie de Montijo, la question ne se pose même plus.
Aussi, le trio d'organisation, Marc Bonduel, le délégué général, Jean-Marie Lemogodeuc, le nouveau président de l'Association et Lucile de Calan, chargée de sélection, (au centre sur notre photo) avait le sourire pour la présentation de cette 24e édition qui comptera au sein de son jury le chanteur Bernard Lavilliers grand baroudeur de la culture latino, la comédienne Sophie Duez parmi les six membres du jury long métrage -10 films en compétition-présidé par Alan Pauls qui animera une rencontre littéraire mercredi. Laure Adler, journaliste à la télévision et à la radio présidera, elle, évidemment le jury des documentaires dont l'organisation a reçu...650 propositions d'oeuvres pour 10 films en compétition!

L'Equateur à l'honneurChaque année Biarritz met un pays à l'honneur. Si l'ouverture de ce lundi à la Gare du Midi était assurée pour la première fois par un film du Guatemala, "Ixcanul", de Jayro Bustamante, en présence du réalisateur, c'est l'Equateur qui sera le fil rouge de cette 24 édition. "Notre souhait, depuis deux ans était de faire découvrir ce cinéma quasiment inexistant, jusqu'à présent, préçise  Lucile de Calan. Pas de distributeurs, ni de producteurs, des réalisateurs les réalisaient sur DVD et allaient les vendre au marché. C'est un pays dont la production cinématographique a décuplé grâce à la création d'un Institut cinématographique. En 2007, un film par an était produit, il y en a eu 20 en 2014."
Marc Bonduel d'ajouter; "c'est un pays politiquemet très intéressant", ajoute Marc Bonduel. Et de fait, la série documentaire de Pierre Carles sur le président de gauche Raphael Correa au pouvoir 2007, "Correa si, Correa no

" et surtout "Opération Correa, Les ânes ont soif" ne manqueront pas d'interpeller le public.

Marc Bonduel et Festival

Mais le focus équatorien ne se limite pas à son président: les festivaliers  dégusteront dix long métrages avec "Abuelos", de Carla Valencia Davila. Abrazo -c'est le nom des récompenses biarottes- du meilleur film documentaire lors de l'édition 2011, il ouvrira le bal d'une série de dix projections.

Sepùlveda troisième......et des concerts à la pelleNous l'avons écrit, en dehors des salles de projection, ce Latino est d'une richesse inouie en matière de culture et d'animations. Ainsi, la deuxième rencontre littéraire  animée par Philippe Lefait fera salle pleine avec le retour pour la troisième fois de l'écrivain, journaliste et réalisateur chilien Luis Sepùlveda (vendredi 2 octobre) qui présentera son dernier recueil de nouvelles, "L'Ouzbek muet et autres histoires clandestines". Auteur de "La Folie Pinochet" en 2003 et "Histoire d'un escargot qui découvrit la lenteur" en 2014, "Sepùlveda raconte des histoires irresistiblement drôles et tendres en hommage  à un temps où l'on pouvait rêver", assure son éditeur, Métaillé. On ne peut que le croire...

Comme on pourra en lire le détail sur le site du festival (ci-dessous), les animations ne manquent pas, avec des concerts tous les soirs au village, de 19 heures à 2 heures du matin, dont le groupe Che Sudaka qui fusione cumbia, ska et cutures sud américaine mais aussi, à la Gare du midi, mercredi à 21 h avec une légende de la bossa nova Toquinho et la violoncelliste Ophélie Gaillard qui présenteront "Alvorada". Avec aussi, tenez-vous bien, des DJ...equatoriens, Demboski et brésiliens Deejay R-Jay, qui entame sa sixième participation au Festival Biarritz Amerique latine...

Un Lion d'or à la Mostra pour un Vénézuélien en compétitionC'est un signe pour cette 24e édition: la célèbre Mostra de Venise vient de décerner un Lion d'or du réalisateur au Vénézuélien Lorenzo Vigas, en compétition cette année à Biarritz avec ce premier film, "Desde alla", tourné à Caracas. Avec un Lion d'argent au metteur argentin, Pablo Trapero, le directeur de cet événement Alberto Barbera avait déclaré lors de son ouverture: "L'Amérique latine me semble le continent des plus grandes promesses cinématographiques". Voilà 24 ans que Biarritz les avait anticipées.

Tout le détail du programme sur www.festivaldebiarritz.com

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : FD

Partager sur Facebook
Vu par vous
2290
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !