Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | A Biarritz, une Amérique latine culturelle, joyeuse et festive

28/09/2015 | Pour la 24e année, ce festival de cinéma de septembre qui ouvre ce lundi mettra en compétition 31 films sud américains. A l'honneur: l'Equateur

Jury festival latino Biarritz 2015

"L'an dernier, nous avons enregistré notre record, 35 000 spectateurs, mais nous arrivons au seuil de la saturation en matière de jauge de salle" regrette Marc Bonduel, le délégué général du Festival Biarritz-Amérique latine.Une appréciation A ses côtés Lucile de Calan, qui fait partie de la commission de sélection du festival et Jean-Marie Lemogodeuc, président de l'association organisatrice qui succède à Jean-Marie Dupont depuis cette année, et qui était jusque-là responsables des brillantes rencontres littéraires acquiescent. La rançon d'un succès quasiment assuré cette année

Biarritz ne s'était jamais véritablement remis que Cannes lui souffle "son" Big Festival de cinéma. Pendant des années la perle de la Côte des Basques a recherché longtemps ce copié-collé qui  lui permettrait de prendre sa revanche. Et puis il y a 24 ans, Biarritz qui a toujours privilégié ses relations avec l'Amérique latine s'est lancée dans un Festival du film latino-amércain. Sympa!!! Si ce n'est que médiatiquemet parlant, le cinéma d'un sud  le plus souvent en lutte contre des régimes politiques, n'avait rien de séduisant a priori pour s'offrir comme Deauville une star sur tapis rouge  afin d'ouvrir les journaux télévisés. Et pourtant il a ancré et multiplié ses racines en ajoutant aux reportages, des courts et longs métrages, classiques comme tout festival cinématographique digne de ce nom toute une animation qui a véritablement séduit le Pays basque. Aux rencontres littéraires de qualité exceptionnelles, souvent programmées par Jean-Marie Lemogodeuc, universitaire spécialiste des études ibéro-américaine, le Latino, comme on l'appelle, est la manifestation culturelle la plus fréquentée de la Côte Basque. Expositions d'oeuvres et artisanales, restaurant, musique sont venus l'enrichir avec bonheur.

"Nous avons le même budget depuis des années, 700 000 euros mais avons bien progressé" lancait avec malice le délégué général. Nous avons même eu recours, avec succès, au financement participatif, (crowd funding) pour payer deux billets d'avion à des cinéastes. L'an dernier, 35 000 spectateurs se précipitaient dans des salles où l'on a refusé du monde. Nous avons un problème de jauge, du nombre de lieux de projections."

Comme l'an dernier, les abonnements mis en circulation ont vite été épuisés, comme d'ailleurs bloqués le nombre de lycéens (500) qui auront le privilège  de perfectionner leur maitrise de la langue de Cervantes. De quoi rendre Biarritz amoureux de son festival de septembre. "Les financements nationaux ne vont plus vers les festivals qui ne sont pas reconnus dans leur ville", assurait-il. Dans la station balnéaire villégiature d'Eugénie de Montijo, la question ne se pose même plus.
Aussi, le trio d'organisation, Marc Bonduel, le délégué général, Jean-Marie Lemogodeuc, le nouveau président de l'Association et Lucile de Calan, chargée de sélection, (au centre sur notre photo) avait le sourire pour la présentation de cette 24e édition qui comptera au sein de son jury le chanteur Bernard Lavilliers grand baroudeur de la culture latino, la comédienne Sophie Duez parmi les six membres du jury long métrage -10 films en compétition-présidé par Alan Pauls qui animera une rencontre littéraire mercredi. Laure Adler, journaliste à la télévision et à la radio présidera, elle, évidemment le jury des documentaires dont l'organisation a reçu...650 propositions d'oeuvres pour 10 films en compétition!

L'Equateur à l'honneurChaque année Biarritz met un pays à l'honneur. Si l'ouverture de ce lundi à la Gare du Midi était assurée pour la première fois par un film du Guatemala, "Ixcanul", de Jayro Bustamante, en présence du réalisateur, c'est l'Equateur qui sera le fil rouge de cette 24 édition. "Notre souhait, depuis deux ans était de faire découvrir ce cinéma quasiment inexistant, jusqu'à présent, préçise  Lucile de Calan. Pas de distributeurs, ni de producteurs, des réalisateurs les réalisaient sur DVD et allaient les vendre au marché. C'est un pays dont la production cinématographique a décuplé grâce à la création d'un Institut cinématographique. En 2007, un film par an était produit, il y en a eu 20 en 2014."
Marc Bonduel d'ajouter; "c'est un pays politiquemet très intéressant", ajoute Marc Bonduel. Et de fait, la série documentaire de Pierre Carles sur le président de gauche Raphael Correa au pouvoir 2007, "Correa si, Correa no

" et surtout "Opération Correa, Les ânes ont soif" ne manqueront pas d'interpeller le public.

Marc Bonduel et Festival

Mais le focus équatorien ne se limite pas à son président: les festivaliers  dégusteront dix long métrages avec "Abuelos", de Carla Valencia Davila. Abrazo -c'est le nom des récompenses biarottes- du meilleur film documentaire lors de l'édition 2011, il ouvrira le bal d'une série de dix projections.

Sepùlveda troisième......et des concerts à la pelleNous l'avons écrit, en dehors des salles de projection, ce Latino est d'une richesse inouie en matière de culture et d'animations. Ainsi, la deuxième rencontre littéraire  animée par Philippe Lefait fera salle pleine avec le retour pour la troisième fois de l'écrivain, journaliste et réalisateur chilien Luis Sepùlveda (vendredi 2 octobre) qui présentera son dernier recueil de nouvelles, "L'Ouzbek muet et autres histoires clandestines". Auteur de "La Folie Pinochet" en 2003 et "Histoire d'un escargot qui découvrit la lenteur" en 2014, "Sepùlveda raconte des histoires irresistiblement drôles et tendres en hommage  à un temps où l'on pouvait rêver", assure son éditeur, Métaillé. On ne peut que le croire...

Comme on pourra en lire le détail sur le site du festival (ci-dessous), les animations ne manquent pas, avec des concerts tous les soirs au village, de 19 heures à 2 heures du matin, dont le groupe Che Sudaka qui fusione cumbia, ska et cutures sud américaine mais aussi, à la Gare du midi, mercredi à 21 h avec une légende de la bossa nova Toquinho et la violoncelliste Ophélie Gaillard qui présenteront "Alvorada". Avec aussi, tenez-vous bien, des DJ...equatoriens, Demboski et brésiliens Deejay R-Jay, qui entame sa sixième participation au Festival Biarritz Amerique latine...

Un Lion d'or à la Mostra pour un Vénézuélien en compétitionC'est un signe pour cette 24e édition: la célèbre Mostra de Venise vient de décerner un Lion d'or du réalisateur au Vénézuélien Lorenzo Vigas, en compétition cette année à Biarritz avec ce premier film, "Desde alla", tourné à Caracas. Avec un Lion d'argent au metteur argentin, Pablo Trapero, le directeur de cet événement Alberto Barbera avait déclaré lors de son ouverture: "L'Amérique latine me semble le continent des plus grandes promesses cinématographiques". Voilà 24 ans que Biarritz les avait anticipées.

Tout le détail du programme sur www.festivaldebiarritz.com

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : FD

Partager sur Facebook
Vu par vous
2837
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !