Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/20 | Nouvelle présidence pour les stations N'PY

    Lire

    Président de N’PY depuis sa création en 2004, Michel Pélieu a cédé son siège à Michel Boussaton le 24 janvier. Après l’entrée au capital de la Région Occitanie en juillet 2019, ce changement à la tête de N’PY est une nouvelle étape dans le processus de transformation amorcé en 2018 pour accompagner les domaines skiables et sites touristiques dans la diversification de leur activité et l’adaptation de l’immobilier de tourisme. N’PY va prendre une dimension "chaîne des Pyrénées" avec l’appui de la Région Occitanie et de la Banque des Territoires auxquels pourraient s’associer la Région Nouvelle-Aquitaine et les départements.

  • 25/02/20 | La colocation en HLM, une solution pour le logement des réfugiés ?

    Lire

    Pour la première fois en France, une convention régionale favorisant la colocation en baux directs pour les personnes bénéficiant de la protection internationale a été signée en Nouvelle-Aquitaine par l’État, les bailleurs sociaux et les associations de la région. Ce dispositif, expérimenté en Gironde à compter de mars 2020, a pour objectif de répondre à la forte tension locative présente sur les petits logements. Il sera soutenu financièrement par l’État avec l'ambition de l'étendre rapidement à toute la région et à d'autres publics.

  • 25/02/20 | L’ex-pdg d’Heuliez confie ses archives personnelles au département des Deux-Sèvres

    Lire

    Gérard Quéveau, l’ancien pdg de Heuliez basée à Cerizay, donne ses fonds personnels aux archives départementales des Deux-Sèvres. Les premières caisses d'archives sont arrivées à la maison du département. Le traitement des documents a débuté. Cela représente tout de même 170 mètres linéaires dédiés à cette entreprise de carrosserie automobile. Ce mardi 25 février, une convention de don du fonds d’archives de l’entreprise va être signé entre le président du département et l’ancien pdg de Heuliez.

  • 25/02/20 | Salon Aquibat : 6 structures néo-aquitaines recherchent des pros du BTP

    Lire

    A l’occasion du salon Aquibat (Parc des Expositions de Bordeaux), la CCI Bordeaux Gironde organise, le 28 février prochain, une rencontre « Convergence Marchés ». L’objectif est de mettre en relation des entreprises du bâtiments et 6 structures qui recherchent des professionnels du BTP comme Bordeaux Métropole ou l’ESID (Service d’infrastructure de la Défense). Des rencontres de 15min sont prévues avec ces donneurs d’ordre locaux de 10h à 13h. Les inscriptions sont gratuites.

  • 24/02/20 | Aéroport de Bordeaux-Mérignac : des agents de sécurité en grève

    Lire

    Une centaine d'agents de la société Hubsafe chargés de contrôler la sécurité à l'aéroport de Mérignac ont manifesté devant les portes ce lundi matin pour la quatrième journée consécutive. Ils dénoncent leurs conditions de travail et un entretien "exécrable" de leurs postes de travail. La société a choisi de rapatrier des salariés de Paris et Nantes pour assurer le service et éviter des annulations ou perturbations dans les vols. Le préavis de grève de la majorité des 135 agents est illimité. Hubsafe n'a pour l'instant pas entamé de négociations.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | À Civray (86), on vibre Au Fil du son

25/07/2019 | Sur les trois jours de la 16e édition du festival Au Fil du son de Civray (86), 22 artistes vont se produire et plus de 30 000 personnes sont attendues.

Les scènes du festival Au Fil du son vont accueillir 22 artistes sur trois jours

La 16e édition du festival Au Fil du son se déroule les 25-26-27 juillet à Civray dans la Vienne sur les bords de la Charente. Plus de 600 bénévoles s’affairent, depuis déjà une semaine, pour les préparatifs. Ils ont monté les deux scènes, les billetteries, les points restauration. Sur les trois jours de festival, plus de 30 000 personnes sont attendues. Bigflo & Oli, Suzane, Eddy de Pretto, Gaëtan Roussel, Roméo Elvis, Boulevard des airs, PLK, ce seront au total 22 artistes et groupes qui se produiront à Civray. Ambiance avant les premiers concerts. 

La ville de Civray n’est pas encore prise d’assaut, ce mercredi matin, veille du début du festival Au Fil du son. La population de la commune du sud de la Vienne est multipliée par dix durant l’événement. Cette année, c’est la 16e édition et là encore les têtes d’affiche sont renommées : Bigflo & Oli, Eddy de Pretto, Suzane, Gaëtan Roussel, Roméo Elvis, Boulevard des airs, Ska-P, PLK… De quoi attirer les foules. Au total, ils seront vingt-deux à se produire. Derrière tout ça l’association La Ch’mise verte (dont les membres fondateurs sont tous d’anciens élèves et amis du lycée André Theuriet de Civray). Hervé Bernardeau en est le co-président depuis 2014. Il vient de participer à l’élagage d’un chêne avec des bénévoles. C’est encore le temps des préparations en ce mercredi matin. L’une de ses inquiétudes : la météo du vendredi. Il est concentré sur les bulletins que lui affiche son téléphone. « La perturbation devrait passer à côté de nous » se réjouit-il. Le co-président essaye de tout anticiper dans cette machine bien huilée au budget d’un million et demi d’euros. 

Les 25-26-27 juillet se déroule la 16e édition du festival Au Fil du son à Civray

De nombreux bénévoles 

La veille du jour J, on monte encore des tivolis. Les barrières sont placées. Il faut même faire quelques réajustements. Côté scène, c’est l’heure des tests acoustiques. Les haut-parleurs vibrent, le son sort. C’est bien branché. Il faut aussi installer et régler les lumières. Tout sera prêt pour le jeudi soir. Il reste encore des buvettes à monter et la ticketterie à mettre en place. Sans oublier le camping. Il y en a deux ; un pour les camions et un autre pour les tentes (les deux sont gratuits).

Chez les bénévoles, ça s’active. La responsable, depuis cinq ans, c’est Marion Rodier. Tout le monde la connaît. Elle se charge d’accueillir les bénévoles, de faire les plannings. Elle les modifie lorsque certains veulent voir des concerts, elle explique. Sous sa coupe, il y a 620 personnes cette année. « Les plus jeunes ont 16 ans, précise l’étudiante en école d’orthophonie. Et nous n’avons pas d’âge limite ». Marion a baigné dans le festival. Elle y arrive une semaine avant le début des concerts et participe au démontage jusqu’à deux semaines après. « C’est comme une grosse colonie de vacances », résume-t-telle toute enjouée. 

À l’espace détente des bénévoles, deux jeunes lycéennes, Marika Minot et Aurélie Mercier, venues de Niort, de 16 et 18 ans, se reposent sur des canapés. « Nous avons tout d’abord été intéressées par les concerts. Puis nous avons vu qu’il y avait possibilité d’être bénévoles. Nous nous sommes donc inscrites », confie la jeune Marika. Pour l’instant, les deux copines se sont occupées de la plonge ou encore de coller des affiches. « Nous avons également rendu des services ponctuels dès qu’il y avait besoin d’un coup de main», précise Aurélie. Durant le festival, elles s’occuperont de la circulation, de renseigner et d’aiguiller les automobilistes pour qu’ils se garent au mieux et ainsi éviter les bouchons. Le soir, elles pourront donc profiter des concerts sur leur temps libre. Ces deux jeunes bénévoles ont d'ores et déjà prévu de revenir l’an prochain.

Au Fil du son ouvre ses portes le soir à partir de 18h00. Le reste de la journée, les festivaliers peuvent profiter du « off » du festival. Le jeudi, il sera exclusivement consacré aux enfants avec l’accueil de centres aérés. Ils pourront profiter des structures gonflables, participeront à la fresque, créeront des instruments de musique, des jeux leur seront mis à disposition également et ils découvriront des machines de DJ. Vendredi et samedi de 10 à 18 heures seront proposées des animations et musiques pour animer les à-côtés du festival avant que les artistes entrent sur scène. Il y aura également un marché, des tournois sportifs et un espace bien-être. 

C’est presque complet 

Niveau guichet. Le vendredi affiche déjà quasiment complet. « Nous attendons entre 11 000 et 11 500 personnes ce jour-là », précise Hervé Bernardeau. Pour le jeudi et le samedi, 9 000 festivaliers sont prévus. Le mieux est de prendre ses précautions en achetant son pass sur le site Internet du festival. Puis, pour la monnaie, elle est dématérialisée avec le désormais célèbre Piou Cash. Un compte est crédité sur un bracelet qui est rechargeable via une application ou sur le site du festival. Ce dispositif permet de gagner du temps. Au Fil du son, commence donc ce jeudi 25 juillet à Civray. Et quand on demande à Hervé Bernardeau de nous qualifier cet événement, il le définie par les termes : "Intergénérationnel, éclectique, bucolique". En résumé, un festival pour tous donc, dans un cadre bucolique où les groupes et artistes parlent à tous les publics. Rendez-vous donc sur les bords de la Charente, à Civray, pour ce festival qui est le plus important du territoire du Poitou-Charentes derrière les Francofolies. 

Programme : 

Jeudi 25 juillet

> Vilain Coeur (19h-20h)
> Barry Moore (20h-21h)
> Eddy de Pretto (21h-22h)
> Suzane (22h-22h45)
> Bigflo & Oli (22h45-00h15)
> O’Sisters (0h15-1h15)

 

Vendredi 26 juillet

> Peter Harper & The Last 3 (18h40-19h30)
> Gaëtan Roussel (19H30-20h30)
> I me mine (20h30-21h20)
> Boulevard des airs (21h20-22h30)
> Gringe (22h30-23h25)
> Roméo Elvis (23h25-00h35)
> Hilight Tribe (00h35-1h30)
> Vladimir Cauchemar (1h30-2h30)

 

Samedi 27 juillet 

> Max Livio (18h35-19h25)
> Goran Bregović (19h25-20h25)
> Loud (20h25-21h15)
> PLK (21h15-22h15
> Manudigital (22h15-23h15)
> Ska-P (23h15-00h35)
> Rakoon (00h35-1h30)
> Fant4strik (1h30-2h30)

 

Plus d’infos sur le site du festival

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr et Au Fil du son

Partager sur Facebook
Vu par vous
4616
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !