Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

  • 23/06/21 | Une nouvelle bâtonnière pour l'Ordre des avocats de Bordeaux

    Lire

    Les élections du Bâtonnat de Bordeaux se sont déroulées ce mardi 22 juin. A l'issue des votes, c'est Christine Maze qui a été élue Bâtonnière du Barreau de Bordeaux. Avocate depuis 1992, elle collabore à l'Association des avocats pénalistes de France. Elle prendra ses fonctions, à la suite de Christophe Bayle, le 1er janvier 2022, avec à ses côtés, Monsieur Pierre Fonrouge, vice Bâtonnier, lui même successeur de Caroline Laveissière. Ils sont élus pour 2 ans.

  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | À Civray (86), on vibre Au Fil du son

25/07/2019 | Sur les trois jours de la 16e édition du festival Au Fil du son de Civray (86), 22 artistes vont se produire et plus de 30 000 personnes sont attendues.

Les scènes du festival Au Fil du son vont accueillir 22 artistes sur trois jours

La 16e édition du festival Au Fil du son se déroule les 25-26-27 juillet à Civray dans la Vienne sur les bords de la Charente. Plus de 600 bénévoles s’affairent, depuis déjà une semaine, pour les préparatifs. Ils ont monté les deux scènes, les billetteries, les points restauration. Sur les trois jours de festival, plus de 30 000 personnes sont attendues. Bigflo & Oli, Suzane, Eddy de Pretto, Gaëtan Roussel, Roméo Elvis, Boulevard des airs, PLK, ce seront au total 22 artistes et groupes qui se produiront à Civray. Ambiance avant les premiers concerts. 

La ville de Civray n’est pas encore prise d’assaut, ce mercredi matin, veille du début du festival Au Fil du son. La population de la commune du sud de la Vienne est multipliée par dix durant l’événement. Cette année, c’est la 16e édition et là encore les têtes d’affiche sont renommées : Bigflo & Oli, Eddy de Pretto, Suzane, Gaëtan Roussel, Roméo Elvis, Boulevard des airs, Ska-P, PLK… De quoi attirer les foules. Au total, ils seront vingt-deux à se produire. Derrière tout ça l’association La Ch’mise verte (dont les membres fondateurs sont tous d’anciens élèves et amis du lycée André Theuriet de Civray). Hervé Bernardeau en est le co-président depuis 2014. Il vient de participer à l’élagage d’un chêne avec des bénévoles. C’est encore le temps des préparations en ce mercredi matin. L’une de ses inquiétudes : la météo du vendredi. Il est concentré sur les bulletins que lui affiche son téléphone. « La perturbation devrait passer à côté de nous » se réjouit-il. Le co-président essaye de tout anticiper dans cette machine bien huilée au budget d’un million et demi d’euros. 

Les 25-26-27 juillet se déroule la 16e édition du festival Au Fil du son à Civray

De nombreux bénévoles 

La veille du jour J, on monte encore des tivolis. Les barrières sont placées. Il faut même faire quelques réajustements. Côté scène, c’est l’heure des tests acoustiques. Les haut-parleurs vibrent, le son sort. C’est bien branché. Il faut aussi installer et régler les lumières. Tout sera prêt pour le jeudi soir. Il reste encore des buvettes à monter et la ticketterie à mettre en place. Sans oublier le camping. Il y en a deux ; un pour les camions et un autre pour les tentes (les deux sont gratuits).

Chez les bénévoles, ça s’active. La responsable, depuis cinq ans, c’est Marion Rodier. Tout le monde la connaît. Elle se charge d’accueillir les bénévoles, de faire les plannings. Elle les modifie lorsque certains veulent voir des concerts, elle explique. Sous sa coupe, il y a 620 personnes cette année. « Les plus jeunes ont 16 ans, précise l’étudiante en école d’orthophonie. Et nous n’avons pas d’âge limite ». Marion a baigné dans le festival. Elle y arrive une semaine avant le début des concerts et participe au démontage jusqu’à deux semaines après. « C’est comme une grosse colonie de vacances », résume-t-telle toute enjouée. 

À l’espace détente des bénévoles, deux jeunes lycéennes, Marika Minot et Aurélie Mercier, venues de Niort, de 16 et 18 ans, se reposent sur des canapés. « Nous avons tout d’abord été intéressées par les concerts. Puis nous avons vu qu’il y avait possibilité d’être bénévoles. Nous nous sommes donc inscrites », confie la jeune Marika. Pour l’instant, les deux copines se sont occupées de la plonge ou encore de coller des affiches. « Nous avons également rendu des services ponctuels dès qu’il y avait besoin d’un coup de main», précise Aurélie. Durant le festival, elles s’occuperont de la circulation, de renseigner et d’aiguiller les automobilistes pour qu’ils se garent au mieux et ainsi éviter les bouchons. Le soir, elles pourront donc profiter des concerts sur leur temps libre. Ces deux jeunes bénévoles ont d'ores et déjà prévu de revenir l’an prochain.

Au Fil du son ouvre ses portes le soir à partir de 18h00. Le reste de la journée, les festivaliers peuvent profiter du « off » du festival. Le jeudi, il sera exclusivement consacré aux enfants avec l’accueil de centres aérés. Ils pourront profiter des structures gonflables, participeront à la fresque, créeront des instruments de musique, des jeux leur seront mis à disposition également et ils découvriront des machines de DJ. Vendredi et samedi de 10 à 18 heures seront proposées des animations et musiques pour animer les à-côtés du festival avant que les artistes entrent sur scène. Il y aura également un marché, des tournois sportifs et un espace bien-être. 

C’est presque complet 

Niveau guichet. Le vendredi affiche déjà quasiment complet. « Nous attendons entre 11 000 et 11 500 personnes ce jour-là », précise Hervé Bernardeau. Pour le jeudi et le samedi, 9 000 festivaliers sont prévus. Le mieux est de prendre ses précautions en achetant son pass sur le site Internet du festival. Puis, pour la monnaie, elle est dématérialisée avec le désormais célèbre Piou Cash. Un compte est crédité sur un bracelet qui est rechargeable via une application ou sur le site du festival. Ce dispositif permet de gagner du temps. Au Fil du son, commence donc ce jeudi 25 juillet à Civray. Et quand on demande à Hervé Bernardeau de nous qualifier cet événement, il le définie par les termes : "Intergénérationnel, éclectique, bucolique". En résumé, un festival pour tous donc, dans un cadre bucolique où les groupes et artistes parlent à tous les publics. Rendez-vous donc sur les bords de la Charente, à Civray, pour ce festival qui est le plus important du territoire du Poitou-Charentes derrière les Francofolies. 

Programme : 

Jeudi 25 juillet

> Vilain Coeur (19h-20h)
> Barry Moore (20h-21h)
> Eddy de Pretto (21h-22h)
> Suzane (22h-22h45)
> Bigflo & Oli (22h45-00h15)
> O’Sisters (0h15-1h15)

 

Vendredi 26 juillet

> Peter Harper & The Last 3 (18h40-19h30)
> Gaëtan Roussel (19H30-20h30)
> I me mine (20h30-21h20)
> Boulevard des airs (21h20-22h30)
> Gringe (22h30-23h25)
> Roméo Elvis (23h25-00h35)
> Hilight Tribe (00h35-1h30)
> Vladimir Cauchemar (1h30-2h30)

 

Samedi 27 juillet 

> Max Livio (18h35-19h25)
> Goran Bregović (19h25-20h25)
> Loud (20h25-21h15)
> PLK (21h15-22h15
> Manudigital (22h15-23h15)
> Ska-P (23h15-00h35)
> Rakoon (00h35-1h30)
> Fant4strik (1h30-2h30)

 

Plus d’infos sur le site du festival

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr et Au Fil du son

Partager sur Facebook
Vu par vous
5642
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !