Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

16/10/19 : C'est à Saint-Jean-Pied-de-Port (64) que se tient les 17 et 18 octobre le congrès annuel de l'Association Nationale des Elus de Montagne. Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires participera à l'ouverture de la manifestation.

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/10/19 | Des lauréats pour le Challenge de la Mobilité

    Lire

    La 9ème édition du Challenge de la Mobilité, qui s'est tenue dans une vingtaine de collectivités de la région du 16 au 22 septembre (dont le but était de "promouvoir les alternatives à la voiture individuelle") vient de dévoiler ses résultats. L'évènement a rassemblé 13 127 participants et 532 "établissements" et permis de parcourir 1,3 millions de kilomètres "alternatifs". Les établissements lauréats du palmarès sont basés à Pessac (One Point), Floirac (Atelier Industriel Aéronautique), Mérignac (GIP Littoral) et Bordeaux (Business et Décision).

  • 19/10/19 | Un calendrier de l'avant solidaire à Bordeaux

    Lire

    Ce mercredi 23 octobre, la Promenade Sainte-Catherine à Bordeaux lance officiellement le calendrier de l'avant du Secours Populaire de la Gironde réalisé par l'artiste bordelais Mr Poulet. Lors d'une après-midi (entre 14h et 18h), vous pourrez acheter ce calendrier "made in France" dont les bénéfices seront reversés à l'association. Des animations gratuites seront également au rendez-vous : une aire de jeux LEGO, des jeux-concours (La Grande Récré et le restaurant Big Fernand) et des parties du jeu de société "CAP Solid'R" dont le but est de réaliser un projet de solidarité.

  • 19/10/19 | Bordeaux-Londres : deux gares jumelées

    Lire

    Ce vendredi lors d'une cérémonie la gare de Bordeaux et celle de Londres-Saint Pancras ont officiellement été jumelées. Il s'agissait en fait de conforter le projet de ligne ferroviaire entre Bordeaux et Londres, pour l'instant prévu pour 2022 et qui mettrait les deux villes à cinq heures de distance. Si l'opérateur n'a pas encore été défini lors de cette cérémonie qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Royaume-Uni, les premières discussions entamées font état de deux à quatre allers-retours par semaine.

  • 18/10/19 | 180 exposants au Salon de l'habitat et de l'immobilier à Biarritz

    Lire

    Dès ce jour à la halle Iraty de Biarritz et jusqu'à dimanche, près de l'aéroport, se tiennent deux salons complémentaires, Solution Maison pour son aménagement et un second qui rassemble les constructeurs et promoteurs de la Région. Sans oublier les Offices HLM. Des conférences à thèmes seront en outre organisées. Dans un secteur immobilier très tendu et très convoité au Pays basque, une visite qui s'impose, de 10 h à 19h. Entrée 6 euros et à 3 euros pour...les plus de 60 ans. Gratuit pour les moins de 18 ans.

  • 18/10/19 | Congrès des départements : la gauche dénonce un "mépris"

    Lire

    Vive réaction du groupe de gauche (PS, PCF, PRG) ce vendredi dans le cadre du Congrès des Départements de France (du 16 au 18 octobre à Bourges). Dans un communiqué conjoint, il souligne "le mépris de l'exécutif" suite au refus de participation au congrès d'Edouard Philippe. Ils exigent le maintien de leur autonomie financière, le soutien à l'expérimentation, et affirment que "l’Etat doit 9 milliards d'euros aux Départements" et "masque cette réalité par un effet d’annonce autour d’un fonds insuffisant de 250 millions d'euros".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | À Civray (86), on vibre Au Fil du son

25/07/2019 | Sur les trois jours de la 16e édition du festival Au Fil du son de Civray (86), 22 artistes vont se produire et plus de 30 000 personnes sont attendues.

Les scènes du festival Au Fil du son vont accueillir 22 artistes sur trois jours

La 16e édition du festival Au Fil du son se déroule les 25-26-27 juillet à Civray dans la Vienne sur les bords de la Charente. Plus de 600 bénévoles s’affairent, depuis déjà une semaine, pour les préparatifs. Ils ont monté les deux scènes, les billetteries, les points restauration. Sur les trois jours de festival, plus de 30 000 personnes sont attendues. Bigflo & Oli, Suzane, Eddy de Pretto, Gaëtan Roussel, Roméo Elvis, Boulevard des airs, PLK, ce seront au total 22 artistes et groupes qui se produiront à Civray. Ambiance avant les premiers concerts. 

La ville de Civray n’est pas encore prise d’assaut, ce mercredi matin, veille du début du festival Au Fil du son. La population de la commune du sud de la Vienne est multipliée par dix durant l’événement. Cette année, c’est la 16e édition et là encore les têtes d’affiche sont renommées : Bigflo & Oli, Eddy de Pretto, Suzane, Gaëtan Roussel, Roméo Elvis, Boulevard des airs, Ska-P, PLK… De quoi attirer les foules. Au total, ils seront vingt-deux à se produire. Derrière tout ça l’association La Ch’mise verte (dont les membres fondateurs sont tous d’anciens élèves et amis du lycée André Theuriet de Civray). Hervé Bernardeau en est le co-président depuis 2014. Il vient de participer à l’élagage d’un chêne avec des bénévoles. C’est encore le temps des préparations en ce mercredi matin. L’une de ses inquiétudes : la météo du vendredi. Il est concentré sur les bulletins que lui affiche son téléphone. « La perturbation devrait passer à côté de nous » se réjouit-il. Le co-président essaye de tout anticiper dans cette machine bien huilée au budget d’un million et demi d’euros. 

Les 25-26-27 juillet se déroule la 16e édition du festival Au Fil du son à Civray

De nombreux bénévoles 

La veille du jour J, on monte encore des tivolis. Les barrières sont placées. Il faut même faire quelques réajustements. Côté scène, c’est l’heure des tests acoustiques. Les haut-parleurs vibrent, le son sort. C’est bien branché. Il faut aussi installer et régler les lumières. Tout sera prêt pour le jeudi soir. Il reste encore des buvettes à monter et la ticketterie à mettre en place. Sans oublier le camping. Il y en a deux ; un pour les camions et un autre pour les tentes (les deux sont gratuits).

Chez les bénévoles, ça s’active. La responsable, depuis cinq ans, c’est Marion Rodier. Tout le monde la connaît. Elle se charge d’accueillir les bénévoles, de faire les plannings. Elle les modifie lorsque certains veulent voir des concerts, elle explique. Sous sa coupe, il y a 620 personnes cette année. « Les plus jeunes ont 16 ans, précise l’étudiante en école d’orthophonie. Et nous n’avons pas d’âge limite ». Marion a baigné dans le festival. Elle y arrive une semaine avant le début des concerts et participe au démontage jusqu’à deux semaines après. « C’est comme une grosse colonie de vacances », résume-t-telle toute enjouée. 

À l’espace détente des bénévoles, deux jeunes lycéennes, Marika Minot et Aurélie Mercier, venues de Niort, de 16 et 18 ans, se reposent sur des canapés. « Nous avons tout d’abord été intéressées par les concerts. Puis nous avons vu qu’il y avait possibilité d’être bénévoles. Nous nous sommes donc inscrites », confie la jeune Marika. Pour l’instant, les deux copines se sont occupées de la plonge ou encore de coller des affiches. « Nous avons également rendu des services ponctuels dès qu’il y avait besoin d’un coup de main», précise Aurélie. Durant le festival, elles s’occuperont de la circulation, de renseigner et d’aiguiller les automobilistes pour qu’ils se garent au mieux et ainsi éviter les bouchons. Le soir, elles pourront donc profiter des concerts sur leur temps libre. Ces deux jeunes bénévoles ont d'ores et déjà prévu de revenir l’an prochain.

Au Fil du son ouvre ses portes le soir à partir de 18h00. Le reste de la journée, les festivaliers peuvent profiter du « off » du festival. Le jeudi, il sera exclusivement consacré aux enfants avec l’accueil de centres aérés. Ils pourront profiter des structures gonflables, participeront à la fresque, créeront des instruments de musique, des jeux leur seront mis à disposition également et ils découvriront des machines de DJ. Vendredi et samedi de 10 à 18 heures seront proposées des animations et musiques pour animer les à-côtés du festival avant que les artistes entrent sur scène. Il y aura également un marché, des tournois sportifs et un espace bien-être. 

C’est presque complet 

Niveau guichet. Le vendredi affiche déjà quasiment complet. « Nous attendons entre 11 000 et 11 500 personnes ce jour-là », précise Hervé Bernardeau. Pour le jeudi et le samedi, 9 000 festivaliers sont prévus. Le mieux est de prendre ses précautions en achetant son pass sur le site Internet du festival. Puis, pour la monnaie, elle est dématérialisée avec le désormais célèbre Piou Cash. Un compte est crédité sur un bracelet qui est rechargeable via une application ou sur le site du festival. Ce dispositif permet de gagner du temps. Au Fil du son, commence donc ce jeudi 25 juillet à Civray. Et quand on demande à Hervé Bernardeau de nous qualifier cet événement, il le définie par les termes : "Intergénérationnel, éclectique, bucolique". En résumé, un festival pour tous donc, dans un cadre bucolique où les groupes et artistes parlent à tous les publics. Rendez-vous donc sur les bords de la Charente, à Civray, pour ce festival qui est le plus important du territoire du Poitou-Charentes derrière les Francofolies. 

Programme : 

Jeudi 25 juillet

> Vilain Coeur (19h-20h)
> Barry Moore (20h-21h)
> Eddy de Pretto (21h-22h)
> Suzane (22h-22h45)
> Bigflo & Oli (22h45-00h15)
> O’Sisters (0h15-1h15)

 

Vendredi 26 juillet

> Peter Harper & The Last 3 (18h40-19h30)
> Gaëtan Roussel (19H30-20h30)
> I me mine (20h30-21h20)
> Boulevard des airs (21h20-22h30)
> Gringe (22h30-23h25)
> Roméo Elvis (23h25-00h35)
> Hilight Tribe (00h35-1h30)
> Vladimir Cauchemar (1h30-2h30)

 

Samedi 27 juillet 

> Max Livio (18h35-19h25)
> Goran Bregović (19h25-20h25)
> Loud (20h25-21h15)
> PLK (21h15-22h15
> Manudigital (22h15-23h15)
> Ska-P (23h15-00h35)
> Rakoon (00h35-1h30)
> Fant4strik (1h30-2h30)

 

Plus d’infos sur le site du festival

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr et Au Fil du son

Partager sur Facebook
Vu par vous
4163
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !