Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | A Montignac, les oeuvres de Lascaux IV prennent vie

20/03/2014 | L' Atelier des fac-similés du Périgord s'est vu confié la réalisation de Lascaux IV, la reproduction la plus complète de la célèbre grotte.

Les oeuvres du futur Lascaux IV sont en cours de réalisation à l'Atelier des fac-similés du Périgord

La construction du futur Centre international d'art pariétal de Montignac, plus connu sous le nom de Lascaux IV, débutera dans quelques semaines, après la pose de la première pierre programmée le 24 avril, en présence du ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Pour l'Atelier des fac-similés du Périgord, ce projet est une réalité. Cela fait plusieurs mois déjà, qu'une équipe de 26 personnes, composée de peintres, sculpteurs, mouleurs, serruriers, de plasticiens hautement qualifiés, s'attèlent à la fabrication des répliques des parois de la célèbre grotte. Le chantier est titanesque.

Dans le bureau de Francis Ringenbach, responsable artistique et de la production de l'Atelier des fac-similés du Périgord, Lascaux IV, n'est pas qu'un simple projet. C'est une réalité. Derrière lui, un gigantesque planning indique au jour le jour les différentes étapes de la réalisation du futur centre international d'art pariétal. La construction du bâtiment doit débuter au mois de mai. La date d'ouverture au public indiquée sur le document est le 1er juillet 2016.
Lascaux IV présentera au public du monde entier le fac-similé complet de la célèbre grotte. Son coût est de 50 millions d'euros hors taxe. A ce montant, il faut ajouter les 7 millions d'euros d'aménagements extérieurs dont la réalisation des parkings et cheminements. Le Conseil général de la Dordogne et la Région Aquitaine apportent 16,6 millions d'euros chacun. La contribution de l'Etat s'élève à 4 millions d'euros. L'Europe au titre des grands projets abondera à hauteur de 12 millions d'euros; le futur exploitant, désigné en juin,  devra apporter pour sa part deux millions d'euros.

800 mètres carrés à créer"C'est un très gros chantier de près de 800 métres carrés à réaliser dont 575  mètres carrés pour la réplique de la grotte. Le temps nous est compté. Nous avons dû recruter. Notre effectif atteint aujourd'hui 26 personnes," précise Francis Ringenbach. Pour moitié, le personnel vient du département. Il regroupe des peintres, des spécialistes de la restauration, des plasticiens, des résineurs, tous hautement qualifiés et très fiers de travailler sur Lascaux IV. 
Depuis plus de vingt ans, l'Atelier dont le Conseil général de la Dordogne est l'actionnaire majoritaire, a acquis un savoir- faire exceptionnel dans ce domaine très particulier. L'entreprise a réalisé la reproduction de cinq parois avec fresques majeures soit 120 m2 de la grotte de Lascaux pour l'exposition internationale, a contribué à la restauration de Lascaux II, site le plus fréquenté de Dordogne avec 250 000 visiteurs. Il était donc logique que le Conseil général, maître d'oeuvre, et le Conseil régional confient à ces artistes la réalisation du centre international d'art pariétal. Cela devrait rapporter à la société environ cinq millions d'euros. 

Les oeuvres du futur Lascaux IV sont en cours de réalisation à l'Atelier des fac-similés du Périgord

Le diverticule axial en cours"Nous devons réaliser un total de 21 panneaux. Ils représenteront la salle des taureaux, le diverticule axial, le Passage, la Nef, la Rotonde et le Puits. Actuellement, l'ensemble des éléments du diverticul axial est en cours de réalisation.  Nous avons encore trois mois de chantier sur cette partie. Certains éléments sont terminés. Nous devons aussi réaliser des doubles destinés à orner les futures salles d'activité," précise Francis Ringenbach. Dans la grotte d'origine, le diverticule axial se présente comme un conduit d'une trentaine de mètres. Les figures se répartissent sur les deux parois. Le panneau du grand taureau noir, ou encore la vache rouge à clairette est  déjà saisissante de vérité. Chaque étape donne lieu à une validation par un  comité d'experts

"Nous avions mis quatre ans, pour réaliser les éléments de l'exposition internationale, il nous reste moins de deux ans pour achever le fac similé complet. Heureusement, l'expérience acquise nous permet d'aller plus vite et nous avons "industrialisé" certaines tâches même s'il est difficile d'utiliser ce terme dans le domaine artistique. Notre technique s'est affinée avec une précision qui atteint  actuellement le dixième de millimètres," ajoute Francis Ringenbach. Les créateurs de Lascaux IV travaillent sur des derniers relevés laser commandés par l'Etat, ceux de 2013, qui apportent un maximum de précision. 

L'alliance de la haute technologie et de l'artLe point de départ d'un fac-similé est la réalisation d'une matrice en polystyrène. Ces moules sont désormais réalisés par fraisage numérique par  l'entreprise Formes et volume, située dans la région d'Aytré en Charente-maritime. Ensuite, le personnel procède au modelage des détails du relief, imprime chaque aspérité, chaque rugosité. On y coule ensuite le moule en élastomère. On y dépose ensuite un voile de pierre, procédé unique et breveté,  semblable à la roche par sa couleur, sa texture. Il s'agit d'un mélange de résines et de poudre minéral.  C'est sur ce "voile" que reposeront les oeuvres des plasticiens et sculpteurs de l'Atelier redonnant ainsi vie au travail de leurs ancêtres vieux de 17 000 ans. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
7600
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !