28/06/22 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la section de rocade A630 sera fermée dans les 2 sens entre l’échangeur 2 et l’échangeur 4, de 21 h à 6h, les nuits du 29 au 30 juin et 30 juin au 1er juillet.

17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/06/22 | Le centre de vaccination de Pau ferme ses portes

    Lire

    Ce 29 juin marque le dernier jour d’activité du Centre de Vaccination de Pau, qui fermera ses portes à 18h. Si depuis le début de l’année 2022, la Ministère de la Santé a réorienté la stratégie vaccinale vers la médecine de ville, il a été décidé en lien avec l’ARS et la Préfecture, que la Ville de Pau poursuivrait son activité jusqu’à la fin du mois de juin pour finaliser les parcours vaccinaux des patients. Même si une accélération des contaminations est en cours, la baisse de la demande y est notable depuis plusieurs semaines. Ouvert depuis le 18 janvier 2021, 258 630 actes de vaccination y ont été réalisés.

  • 29/06/22 | L'édition 2022 du Festival du film ornithologique se prépare

    Lire

    Dans les Deux-Sèvres, Ménigoute Animation Internationale Nature Environnement porte un projet fédérateur autour de la protection de l'environnement notamment au travers du Festival International du Film Ornithologique (FIFO). Pour l'édition 2022, le FIFO revient sous une forme classique avec notamment la diffusion de la trentaine de films en compétition. Elle verra également la reconduction de deux appels à projets en partenariat avec France 3 Nouvelle-Aquitaine et Ushuaia TV à destination de réalisateurs de films documentaires animaliers.

  • 29/06/22 | Agriculture : 80 M€ débloqués par l'Etat suite au gel 2021

    Lire

    Le Conseil de bassin viticole «Bordeaux-Aquitaine», avec Fabienne Buccio, préfète de la région, des représentants des vignobles de Bordeaux, de la Dordogne et d’une partie du Lot-et-Garonne, vient d'activer plusieurs dispositifs d’accompagnement des agriculteurs, dont les viticulteurs touchés par les épisodes de gel de la campagne 2021. Sur la région, l’État a débloqué près de 80 M€: 60M€ pour l’activation exceptionnelle du régime de calamités agricoles en viticulture, 12M€ en soutien à l’aval, 2M€ pour un fonds d’urgence, 4,1 M€ pour un dégrèvement de Taxe Foncière sur les propriétés non bâties en Gironde.

  • 28/06/22 | Le Festival et Académie Maurice Ravel se renouvellent

    Lire

    En septembre 2020, l'Association Musique en Côte-Basque et l'Académie Maurice Ravel ont fusionné pour devenir l'Académie Internationale de Musique Maurice Ravel. A Saint-Jean-de-Luz, l'Académie a pour projet de conjuguer la formation et la mise en réseau de jeunes interprètes et compositeurs avec la programmation de concerts et la mise en œuvre d'actions de médiation auprès des jeunes publics et des publics éloignés de l'offre culturelle. L’édition 2022 du Festival et Académie Ravel qui s’inscrit dans ce nouveau projet aura lieu du 19 août au 11 septembre à Biarritz.

  • 28/06/22 | Budget participatif de Bordeaux : derniers jours pour déposer des projets

    Lire

    Plus que quelques jours pour proposer, dans le cadre du budget participatif de la ville de Bordeaux, un projet en lien avec la thématique « Ensemble et solidaires », sur la plateforme participation.bordeaux.fr, ou dans les urnes dédiées dans les mairies de quartier. Toute personne à partir de 7 ans, en collectif (associatif ou non), est invitée à proposer ses idées sur participation.bordeaux.fr, avant le 10 juillet. Le montant total affecté au budget participatif 2022/2023 est de 2 millions d’euros HT avec un montant maximum de 150 000 € par projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | À Poitiers, Covid oblige, The Beggar’s Ensemble donne un concert en vidéo

09/02/2021 | The Beggar's Ensemble a décidé d'enregistrer en vidéo, malgré l'annulation du concert en public en pleine crise Covid. Gin Craze. Un récital de musique baroque anglaise.

1

Faute de pouvoir donner leur concert dans la cadre de la saison Prima la Musica du conservatoire de Grand Poitiers, le 2 février dernier, The Beggar’s Ensemble a décidé de capter - évidemment sans public - le récital programmé. Gin Craze, c’est son nom, propose une découverte de morceaux de musique baroque composés par des Anglais dans la première moitié du XVIIIe siècle. Une façon originale de maintenir un accès à la culture dans cette période bousculée par la Covid. Ce concert sera diffusé sur la chaîne YouTube de l’ensemble d’ici la fin du mois de février.

À l’auditorium Saint-Germain de Poitiers, on pourrait penser au premier regard que la scène revit. Ce mardi 2 février est un jour de concert pas ordinaire. Trois musiciens du The Beggar’s Ensemble offrent un récital. Face à eux - situation sanitaire oblige - aucun public. Si Augustin Lusson au violon baroque, Daria Zemele au clavecin et Matthieu Lusson à la viole de Gambe se produisent en « live », c’est pour capter une vidéo de musique ancienne et faire découvrir des compositeurs anglais du XVIIIe siècle. Une captation en deux actes pour assurer les prises et multiplier les fameux plans de coupe.
 
Proposer quelque chose malgré tout
Initialement, The Beggar’s Ensemble - en effectif réduit, ils auraient dû être six sur scène pour le concert - était programmé ce mardi 2 février à 20h30 dans le cadre de la saison Prima la Musica du conservatoire de Grand Poitiers. Une saison, semble-t-il, un peu compromise. « Nous n’avons pu organiser que le concert d’ouverture de la saison en octobre dernier (NDLR l’hommage à Beethoven par Alan Kenneth et le quatuor Hermione). Après, nous avons dû annuler toutes les dates programmées, certains concerts étaient à l’affiche pour la saison 2020… », explique Francine Jacquet, en charge de la programmation culturelle et de la communication écrite au conservatoire de Poitiers. Finalement lorsqu’Augustin Lusson leur a proposé une alternative au concert en public, le conservatoire a immédiatement accepté. « Nous nous sommes demandés ce que nous pouvions faire malgré le contexte sanitaire. Il fallait profiter de l’auditorium pour proposer quelque chose ». Il a donc réuni autour de lui des personnes avec qui il a « l’habitude de travailler », un ingénieur du son et un vidéaste, pour capter le concert.


Pour cet enregistrement vidéo, ce sera exactement le même programme que le concert. C’est-à-dire un récital nommé Gin Craze, en français dans le texte, la « folie du gin ». Il s’agit du nom d’un alcool devenu populaire auprès de la classe ouvrière britannique, et plus particulièrement londonienne entre 1688 et les années 1750. Ivresse et criminalité se sont développées à ce moment là... et finalement ce fut une période assez prolifique pour les compositeurs de musique baroque. Augustin Lusson a choisi de ressortir des archives des partitions souvent méconnues : « Nous avons travaillé sur les partitions que nous avions trouvées. Nous sommes parfois tombés dessus par hasard, reconnaît-il. Certains morceaux n’ont jamais été édités et d’autres sont souvent méconnus. Nous avons choisi de donner une vision hors cadre de ce répertoire baroque. »
 

Caméras et prise de son, il a fallu une journée entière et deux prises pour enregistrer le concert.

« Une période peu travaillée par les musiciens »
L’idée est de proposer un panorama du style anglais de l’époque. « Nous avons concocté un programme de cinq compositeurs vivant à Londres au XVIIIe siècle. Leurs œuvres sont peu jouées. Trois seront adaptées et enregistrées pour la première fois, confie Augustin Lusson avec passion. Le grand public connaît bien Henry Purcell (compositeur anglais du XVIIe siècle), moins les compositeurs du siècle suivant qui se sont inspirés des Italiens, mais avec leur identité propre. » The Beggar’s Ensemble permet de découvrir les Anglais, Richard Jones et Michael Christian Festing, l’Irlandais William Viner, ou encore les Italiens Claudio Roieri et Francesco Geminiani qui vivaient à Londres à l’époque. « Cette période-là est peu travaillée par les musiciens. Pourtant c’est une bonne musique », commente le jeune violoniste baroque.
 
Autour de ce concert, des événements étaient prévus, mais ils ont évidemment dû être annulés. Une conférence sur l’histoire de la facture du violon par Jean-Jacques Debaumarché (luthier) et Claire Berget (archetière) ou encore une scène ouverte autour du répertoire anglais réalisée par les élèves instrumentistes du conservatoire. Seuls les ateliers ont pu être maintenus avec les élèves du département musiques anciennes. Celui de Daria Zemele sur la musique de chambre autour du répertoire anglais et celui d’Augustin Lusson sur la technique du violon au XVIIIe siècle en Europe.
 
« Entre le concert et le studio »
Augustin Lusson a conscience du privilège de pouvoir se produire sur scène, mais visiblement il n’est pas entièrement satisfait. « Cet enregistrement se situe quelque part entre le concert et le studio. Pour nous, le plus important est d’avoir un échange avec les spectateurs. On recherche un peu l’énergie du live… On a hâte de pouvoir rejouer en public. » Puis, il le reconnaît, ça change aussi des répétitions à la maison. La pause est déjà terminée, il reprend le tournage en famille avec sa compagne Daria (c’est eux qui ont créé l’ensemble) et son père Matthieu. Une fois l’enregistrement achevé, il y a du montage à effectuer. « Le temps de tout remettre d’aplomb, le concert d’une heure devrait « sortir » la dernière semaine de février », promet-il. Il sera disponible sur la chaîne YouTube de The Beggar’s Ensemble et, il l’espère, sur le site Internet de Grand Poitiers.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11412
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !