Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/06/18 : Après dix mois de travaux nécessités par le futur TramBus Tarnos-Biarritz, le pont historique qui enjambe l'Adour à Bayonne sera rouvert ce 2 juillet et festivement inauguré. Passage réalisé une habile quote-part entre voitures-bus, vélos- piétons.

23/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction dans cette zone

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/18 | La grogne des CCI de Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Réunis ce jeudi en AG à Bordeaux, les quinze présidents des Chambres de Commerce et d'Industrie régionales ont dénoncé la décision du gouvernement de raboter la Taxe pour Frais de Chambre de 100 millions d'euros par an sur les 4 prochaines années. "Fin 2017, plusieurs ministres s’étaient engagés à garantir la stabilité des ressources de 2019 à 2022 après une baisse de 150 millions en 2018. Que valent donc ces engagements, notamment quand le gouvernement refuse de reconnaître la performance des CCI sur les territoires ?" dénoncent-ils, parlant même d'une "casse sociale annoncée". Une réunion de crise est prévue le 5 juillet prochain.

  • 22/06/18 | Gourette: les travaux de la RD918 démarrent lundi

    Lire

    Après une semaine d'études du site de l'effondrement de la RD 918, suite aux intempéries du 12 juin, « les travaux commencent dès lundi », annonce le Département des Pyrénées-Atlantiques. La réalisation d’un remblai en terre armée sur une hauteur de 4 m permettra de rétablir une chaussée de 7 m de large, telle la voirie d’origine et garantissant les conditions de sécurité, pour un coût de 700 000 €. Le chantier devrait durer 4 à 5 semaines (sauf mauvaise météo), permettant d'assurer la 19ème étape du Tour de France. Des travaux de confortement et de drainage du talus amont seront aussi engagés sur le 2nd semestre 2018.

  • 22/06/18 | Viticulture: de nouvelles mesures de soutien

    Lire

    L'INAO, a décidé d'augmenter le niveau du volume complémentaire individuel à 20% maximum du rendement du cahier des charges et de faire évoluer de 30 à 50% le plafond cumulé de réserve sur 3 ans. Une manière de renforcer la résilience des exploitations face aux aléas climatiques et à leur récurrence, en jouant un rôle équivalent à celui d’une assurance récolte. Ainsi, les volumes complémentaires cumulés pourront être revendiqués en appellation d’origine en cas de récolte déficitaire. La structure a aussi donné un avis favorable à la demande d’expérimentation pour les vins liquoreux (Monbazillac, Sauternes et Barsac).

  • 22/06/18 | Le pont Simone Veil ne sera pas au rendez-vous de 2020

    Lire

    D'un commun accord, la Métropole et la société Fayat chargée du chantier annoncent une «divergence d’ordre technique et juridique», sur les conditions d’exécution des batardeaux (enceintes de travail permettant de construire les piles du pont) dans la Garonne. Fayat considère que davantage de protections sont nécessaires face à la force du courant et à un sol de mauvaise qualité, ce que réfute le cabinet d'études conseil de la Métropole. Un médiateur va donc être missionné pour donner son avis au plus tard fin 2018. Résultat: le pont sera livré avec 1 à 3 ans de retard et un possible surcoût de 18M€.

  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre de la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Ad Noctum : Soyez les bienvenus dans le rêve cauchemardesque des Chroniques de Génikor du duo bordelais, Pierre Portrait et Ludovic Lamarque !

23/02/2012 |

Ludovic Lamarque et Pierre Portrait, bordelais et édités chez Denoel pour un 1er roman de SF

L'un, issu des Beau-Arts de Pau, est aujourd'hui graphiste à Paris. L'autre, photojournaliste avec une prédilection pour le patrimoine, a collaboré à la revue "Le Festin". Pierre Portrait et Ludovic Lamarque (non, ce ne sont pas des pseudo), tous les deux bordelais génération 1972, sont non seulement amis dans la vie, mais aussi complices dans l'écriture depuis 20 ans. A quatre mains, ils ont co-écrit un ouvrage de science-fiction qui a su éveiller l'intérêt d'un éditeur, et non des moindres, puisque, depuis janvier, ils sont publiés chez Denoël, dans la collection Lunes d'encre. Leur titre, Ad Noctum, les chroniques de Génikor, s'intègre donc dans un catalogue où se côtoient Philip K. Dick, Jack Vance, J.G Ballard, Dan Simmons ainsi que les auteurs prometteurs d'une nouvelle vague dont ils font désormais partie.

La Science-Fiction a connu plusieurs âges d'or avec le Space Opéra des années 50, la New wave des années 60/70 et le Cyber Punk des années 80. Si ce genre littéraire a toujours eu d'avantages d'adeptes outre-Atlantique, la niche  éditoriale aux lettres de noblesse aujourd'hui avérées, conserve, en France, un noyau dur d'amateurs, le plus souvent gros lecteurs. Gilles Dumay a créé la collection Lunes d'encre (130 titres), au sein du catalogue Denoël, en 1999. Capable, selon ses propres dires, de déceler dès la 3ème ligne s'il va publier un livre, l'éditeur a été, d'emblée, conquis par le manuscrit de Ludovic Lamarque et Pierre Portrait : Ad Noctum, les Chroniques de Génikor. Un coup de coeur qui s'est soldé par un tirage à 3 000 exemplaires, quand un titre est habituellement édité à 2 000 exemplaires, qu'à 10 000 c'est un best seller et qu' à 300 000... c'est Bernard Werber.
 
Un rêve cauchemardesque
La couverture de Manchu, illustrateur spécialisé SF (certains fans n'achètent les livres que pour leur couv), préfigure l'ambiance sombre et lourde qui imprègne les 9 chroniques où le tragique est constamment présent. "Génikor est une multinationale qui promet jeunesse, beauté, bien-être et vie éternelle et qui vend du fantasme" explique Ludovic Lamarque. "Ad Noctum, est une allusion à l'ADN, pour évoquer le deuil du corps, victime de ce qui n'est en fait qu'un miroir aux alouettes et une volonté de contrôle total par les progrés scientifiques et techniques". Car il faut le savoir, la vision des deux auteurs n'est pas utopique, mais au contraire dystopique, un courant où le pire l'emporte sur le meilleur, illustré par des titres comme 1984, Fahrenheit 451 ou La Planète des singes". "On écrit pour conjurer", précise Pierre Portrait, "car quand le fantasme devient réalité, ne va-t-on pas en fait plutôt vers un cauchemar ? Celui de la tyrannie de la norme, de la désacralisation de la mort et par conséquent de la vie ?". Tel un concept album, chaque histoire développe un thème que l'on peut retrouver d'un récit à l'autre, comme celui de la guerre. Une toile de fond trash (âmes sensibles s'abstenir !) ouvrant la première histoire, dont le titre FTA  est  l'acronyme du Fun Travel & Adventure de l'armée, transposable aussi en Fuck the army,  et qui clôture la dernière chronique, Mes Aïeuls...
 
Une réalité provocante poussée à l'extrême
Le couple, la confiance, l'altérité, le sexe, le sacré, les diktats esthétiques, la maternité sur fond d'ingénierie génétique, de clone, d'hybrides et de thérapies géniques sont les sujets abordés par les deux auteurs qui ont mis "le curseur de l'ampli", ils l'avouent eux-même, assez haut, niveau provocation. Anciens étudiants en cinéma, ils se sont ainsi référés aux Chasses du comte Zaroff pour Hallali, où il est possible de traquer l'homme de Cromagnon dans un parc de chasse, et que l'on retrouve plus tard dans Le Dernier Continent, où là, on peut vivre une aventure dans un parc... des abominations. La presse féminine a également été une bonne sourcouverture Ad Noctumce d'inspiration débouchant sur l'acculturation des modèles dominants, pour le coup chamboulés, puisque le must, évoqué dans Reliance, est de se faire brider les yeux à la mode de Shangaï et jaunir la peau pour ressembler aux maîtres détenteurs du pouvoir, qui ne sont plus américains, mais orientaux.
 
Premier volume d'un triptyque qui doit traiter de l'évolution duconsortium tentaculaire Génikor, deux volumes, l'un précédant, Ad Noctum, dans la chronologie, l'autre se déroulant une centaine d'années plustard, sont en cours d'écriture. Mais pour l'heure, Ludovic Lamarque etPierre Portrait, qui viennent de vivre leur première séance de dédicacechez Virgin, savourent leur bonheur. La presse, la radio et lablogosphère font un écho encourageant à leur coup d'essai, qu'ils ontmis deux ans et demi à écrire, et pour lequel ils sont nominés auxFuturiales 2013. Le duo bordelais semble bien parti pour redonner dupoil de la bête à la french SF. 
 
http://www.facebook.com/genikor
 
Crédit photos : IC & Manchu
 
AD NOCTUM
Ludovic LAMARQUE & Pierre PORTRAIT

Cycle : Genikor (chroniques de) vol. 1

Illustration de MANCHU
DENOËL, coll. Lunes d'Encre n° (131),
320 pages, catégorie / prix : 20,50 €, ISBN : 978-2-207-11245-8 
Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
647
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !