Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/07/18 | Coopération territoriale entre Bordeaux Métropole et Val de Garonne Agglomération

    Lire

    Le vendredi 13 juillet, le président de Bordeaux Métropole Alain Juppé, et le président de Val de Garonne Agglomération Daniel Benquet ont tenu à Marmande (47) une réunion d’étape sur le projet de coopération territoriale entre les deux collectivités. Ce projet de coopération s’inscrit dans la démarche « Bordeaux métropole coopérative », en vue de tisser des liens vertueux avec d’autres polarités et d’optimiser le fonctionnement de l’aire d’influence métropolitaine.

  • 17/07/18 | Musique en Graves démarre son Festival

    Lire

    Les 19ème Rencontres Musicales Internationales des Graves se tiennent du 17 au 27 juillet avec comme Président d’Honneur ad vitam aeternam Mstislav Rostropovitch. Le festival propose 8 concerts riches en diversité musicale. Chaque concert sera suivi d’une dégustation offerte par les Châteaux des Graves et du Sauternais hôtes de ces soirées. Infos et réservations : www.musiqueengraves.com

  • 17/07/18 | Une saison réussie pour l’Opéra de Bordeaux !

    Lire

    La saison 2017/2018 du Grand-Théâtre et de l’Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux se termine sur de bons chiffres. 600 artistes se sont vus applaudis au cours de 270 levers de rideaux par 200 000 personnes (soit un taux de remplissage de près de 90%) dont un quart avaient moins de 30 ans. L’Opéra a également accueilli plus de 15 000 scolaires cette saison. La saison prochaine qui débutera le 18 septembre avec un récital du ténor Jonas Kaufmann a déjà 110 spectacles programmés. Pensez à réserver vos places !

  • 17/07/18 | Intempéries: le Département des Landes vote des aides d'urgence

    Lire

    Sans attendre le résultat des procédures de demande de reconnaissance de l’état de calamité agricole en cours d’instruction par les services de l’État, le Conseil départemental des Landes, qui siégeait ce lundi 16 juillet en commission permanente, a voté le déblocage d’aides d’urgences pour les agriculteurs impactés par les récentes intempéries. Pour les kiwiculteurs du secteur des Gaves, une aide exceptionnelle pour le nettoyage des vergers pour un montant prévisionnel de 80 000€ pour 120 ha. Et 40 000€ pour l’achat ou le transport de fourrages en soutien aux éleveurs des Barthes touchés par les inondations.

  • 17/07/18 | Festival Salut à vous, pour tous !

    Lire

    Le Festival Salut à vous revient les 20, 21 et 22 juillet à Jau-Dignac et Loirac (33). Cet évènement multiculturel à dimension humaine réunit la musique, le spectacle vivant et le sport. Au total 15 concerts sont organisés sur les 2 soirées ainsi que 3 jours d’activités pour tous les goûts et tous les âges dont les journées "Familles à vous" qui proposeront des activités gratuites comme des spectacles d’arts de rue et de cirque, des stands de vins... Infos et réservations : http://www.salutavous.fr/crbst_20.html

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes: Adour, le fleuve amour de Serge Airoldi

31/12/2013 | Voici l'histoire ou plutôt le récit très personnel d'un voyage au long du fleuve auquel l'auteur nous invite sans hâte et riche de témoins et d'évocations...

Adour, le fleuve amour de Serge Airoldi

Histoire fleuve: elle l'est en effet...Un gros livre que l'on prend en main avec le désir d'une lecture qui vienne honorer ce ruisseau singulier qui dévale des montagnes, s'enrichit des gaves aux furies improbables et abrite en son sein la migration de l'alose. Mais Serge Airoldi qui a reçu en partage le don de l'écriture ne cède pas au récit géographique. Il nous livre les découvertes et confidences nées d'un voyage aussi personnel que surprenant, une descente de l'amont vers l'aval qui aiguise notre curiosité, ravive quelques beaux souvenirs et témoigne d'une magnifique érudition.

Avouons-le, nous sommes entrés dans ce livre, avec l'humeur de l'écolier de "fin d'études primaires", nous qui avons avons été éduqué à la communale dans le goût des  fleuves et des chaînes de montagne, de la Garonne depuis le Val d'Aran jusqu'à l'Océan, de l'Aneto et du Vignemale, qui avons appris à les connaître  en les dessinant au crayon de couleur bleu et marron foncé... Qu'allions nous découvrir de si important qui justifie pareil ouvrage? Simplement la liberté, à l'état pur, de dire "au fil de l'eau". Alors commence un périple qui, de la Séoube, à moins qu'il ne s'agisse du Pic d'Espade et de la Mongie, nous révèle jusqu'à l'embouchure, jusqu'à cette barre de l'Adour tant redoutée des marins, un voyageur singulier que son métier prédisposait à tant de rencontres différentes et qui s'y adonne, entre insatiable curiosité et goût de l'autre. Un voyageur que la fréquentation de "Danube", un livre comme une révélation, et la rencontre à Bordeaux de son auteur, Claudio Magris, ont ébloui et inspiré. Magris, l'homme de Trieste et de la "Mitteleuropa" que nous eûmes le privilège de rencontrer dans sa ville, en 1989, alors qu'à Budapest le mur de Berlin se lézardait, avant de s'effondrer trois mois plus tard. 

"L'écumeur des jours"Serge Airoldi emprunte à Magris ces deux phrases dans lesquelles, à l'évidence, il se reconnaît "Ecrire c'est faire l'écumeur des jours" et, encore, "Quand on écrit on cherche à rejoindre quelqu'un". Le lecteur "d'Adour histoire fleuve" aura tout loisir de choisir lequel de ces personnages, dévoilés ou rencontrés, l'auteur aura préféré par dessus tout. Peut-être ce Paul Maymou, pépiniériste sur les Hauts de Sainte-Croix, cette ZUP de Bayonne, sur la rive droite de l'Adour, où l'on aborde, en priant que la nature résiste au béton, sept hectares et 300 essences, aux limites de la ville où en 1931, son bac philo en poche, Paul Maymou a entrepris de greffer les érables du Japon... et mille et un arbres fruitiers. Peut-être ce Xavier Burke qui, du pied de l'église de Cazères-sur-l'Adour va l'entraîner à la découverte des "Saligues", ces 220 hectares de végétation enchevêtrée, de bras morts du fleuve et de marécages, témoins du cours changeant des eaux et de la richesse de la flore et de la faune... A moins qu'il ne s'agisse de Jean-Jacques Taillentou qui, du Boucau, sur la rive du fleuve, de l'endroit où Louis de Foix fît dresser le barrage qui allait en détourner le cours, évoque le gigantesque chantier pour lequel les bayonnais furent sommés de mettre la main à la poche... Oui le lecteur aura le choix de voyager avec l'un ou l'autre et, au fil des jours, des lieux et des promontoires, car ce livre d'un autre genre se lit comme on aime à voyager sans hâte, et vraiment curieux du monde. Il se trouve, par bonheur, qu'il nous fait pénéter dans l'univers de cet autre fleuve de l'Aquitaine qui a bien de la chance d'en avoir deux que l'on nomme Garonne et Adour.

Adour, histoire fleuve; Serge Airoldi, éditions Le Festin 22€

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Editions le Festin

Partager sur Facebook
Vu par vous
2153
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
LABORDE | 07/01/2014

Je reste fidèle au voyage de "l'Adour et ses gaves "de René CUZACQ édité en 1937

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !