aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Agir pour Anglet ne digère pas la mutation de la salle de spectacle

30/08/2014 | L'accordéoniste angloy et ex-colistier de Jean Espilondo, Philippe de Ezcurra vit mal la cohabitation de Quintaou avec la Scène Nationale....ex bayonnaise

Manif quintaou

A trois jours de la présentation de la programmation de la saison de la salle Quintaou, passée de régie municipale sous la tutelle de la Scène nationale, une "association de vigilance" a manifesté devant la salle de spectacles. Agir pour Anglet, compte pas mal d'anciens familiers et soutiens à Jean Espilondo, évincé de la mairie aux dernières municipales. Créée en mai dernier, son chef d'orchestre en est le brillant accordéoniste Philippe de Ezcurra, un de ses anciens colistiers. Sans porter de jugement sur une programmation qu'elle juge même de qualité, c'est l'annexion de cette salle qu'elle dénonce

Le lieu est symbolique, comme la démarche: Quintaou, son marché et sa salle de spectacle inaugurée le 17 janvier 2014. Une table dressée à l'entrée de l'esplanade et des personnes qui distribuent un feuillet recto expliquant la pétition et verso l'invitation à la signature. Certains visages sont connus pour avoir été familiers ou des acteurs de l'ancienne municipalité, défenseurs du projet Quintaou en régie municipale. Mais ça, c'était avant. Aujourd'hui, ils campent devant un édifice qu'ils ont appelé de leurs vœux et qui semble s'orienter comme objet d'une annexion par la Scène nationale bayonnaise. Antithèse d'un lieu d'une vie culturelle typiquement angloye au coeur d'un ensemble culturel.

Mais rappelons les faits: lors de sa campagne pour les municipales, Claude Olive annonce que Quintaou sortira d'une gestion municipale onéreuse pour le contribuable angloy et sera integrée à la Scène nationale. Avec à la clé l'attribution d'une subvention de 400 000 euros. Un cadeau aussi pour son futur adjoint à la culture, Jean-Michel Barate, président de l'Académie du célèbre chocolat de Bayonne certes, mais aussi militant orthodoxe et cutivé du gaullisme; historique du poste de ministre de la Culture locale et doté de l'emphase et du verbe d'André Malraux. Un détail quand même: il est depuis quelques lustres le président... de la Scène nationale de Bayonne dirigée par un dinosaure de la culture bayonnaise: Daniel Burucoa. Et voilà donc que Claude Olive offrirait ce nouveau joyau sur un plateau à Jean-Michel Barate. Pour être honnête précisons que le sémillant président, les suffrages conduisant Claude Olive à la mairie d'Anglet, démissionne derechef de ce poste. Mais les événements suivent leurs cours... CQFD...

"C'est ce qui nous a invité à créer Agir pour Anglet", explique le président Philippe de Ezcurra. "Outre cette forme d'annexion par la Scène nationale de Bayonne, deux éléments nous ont invité à réagir. La location des abonnements et des spectacles s'effectue par l'intermédiaire d'un répondeur et les Angloys sont contraints d'aller chercher leurs abonnements ou leurs billets à Bayonne pour un spectacle à Anglet. Normal, le personnel administratif et d'accueil a été redéployé dans d'autres services. Autre exemple: à l'issue du prochain trimestre les spectacles familiaux du dimanche pour les enfants seront supprimés. Entre 2013 et 2014, 10 spectacles "Jeunes publics" familiaux ont été proposés. Les cinq restants sont maintenus pour solder le projet avant Noël puis disparaître. lls passent de 7 euros à 18, soit 157% de plus. Et Philippe de Escurra de poursuivre: "afin de permettre aux nombreux habitués de la bibliothèque de se rendre aux spectacles de Quintaou, dans le cadre d'un esprit pôle culturel, ils avaient droit à une remise symbolique de 2 euros. Le plein tarif passera à 32."
 "Une proximité qui risque de disparaître""C'est ce devenir avec la Scène nationale qui est humiliant pour des Angloys qui avaient enfin, comme leurs voisins, leur salle de spectacle. Véritablement en contradiction avec la démarche initiale et nous a conduit à nous mobiliser," rappelle encore Philippe de Ezcurra.
Beaucoup d'anciens de la liste de Jean Espilondo qui, il faut le préciser pensaient fortifier, pérenniser la salle angloye, ont spontanément rejoint l'association. On retrouve dans le bureau, Marie Hélène Bernard, vice-présidente, Corinne Forterre, ancienne secrétaire du maire, Frédéric Dassier, Jean-Jacques Bouyssie, ou encore Hélène Elhuyar. "La création de cette salle a suscité un engouement qui a conduit 900 personnes à souscrire à des abonnements en quatre mois, poursuit une des membres du bureau. "Outre que le dimanche après-midi, il n'y aura plus de spectacles familiaux, les futurs abonnés vont sentir la différence. Il y a quatre catégories d'abonnements dont les tarifs de gestion municipale à la gestion Scène nationale sont plutôt parlants: de 30 euros à 32 euros pour la catégorie A, (+6,6%), de 18 à 25 pour la catégorie B (+38,9%), de 15 à 18 pour la catégorie C (+20%), pour les familles de 7 euros à 18 euros, (+157%)."
"La ville d'Anglet ne peut-elle pas bénéficier d'un outil propre avec des moyens humains, afin que la culture puisse vivre dans cette ville de plus de 40 000 habitants aujourd'hui?" interroge la pétition. "Il ne s'agit pas de critiquer une programmation qui semble de qualité, ajoute Philippe de Ezcurra. Simplement Anglet prise entre deux villes qui étaient dôtées de salles de théâtre est-elle obligée d'être soumise au diktat de l'une de ses voisines?"

C'est aussi la réflexion que se sont faits les visiteurs du marché en ce jeudi. Un soufflet pour les Angloys. Est-ce la raison qui a conduit un accordéoniste de talent à inviter à la résistance?

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
635
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Malblanc | 08/09/2014

Je suis complètement contre cette mutation...M.Burocoa avait déjà tenté une intrusion sur Biarritz il y a de nombreuses années!!!mais n'a pas réussi. Qu'il reste à Bayonne.Quintaou doit rester aux Angloys.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !