18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Agora 2014, odyssée(s) dans l'Espace Public au Hangar 14

12/09/2014 | Agora c'est parti! Le «top départ» a été officiellement donné par l'inauguration de l'exposition du Hangar 14, où de l'étage au rez-de-chaussée, l'Espace public questionne le visiteur.

Exposition Agora 2014 au Hangar 14

Visitant le Hangar 14 vous serez frappés par le changement d'ambiance, entre étage et rez-de-chaussée. Deux extrêmes ici cohabitent. L'hyper-organisation d'un rez-de-chaussée très normé, réglementé et très ouvert, contraste avec l'espace quasi vide d'indication de l'étage. Le visiteur y flâne (ou s'y perd?) en liberté, dans une atmosphère nue et sombre, seulement habillée de grands rideaux abritant de petites alcôves (presque des espaces privés) cachées. Deux extrêmes de l'organisation de l'espace imaginés par l'architecte libanais Youssef Tohmé, commissaire de l'exposition avec la complicité de la scénographe Petra Blasse. A l'étage, c'est l'exposition Espace public [limites]; en bas, on retrouve l'exposition de l'ensemble des projets urbains de Bordeaux.

Le Hangar 14 est donc en quelque sorte un labo vivant de l'espace public, de son organisation et l'impact de cette organisation collective sur le comportement individuel. Mais l'exposition du deuxième étage, vient, à travers une série de 6 petits films de 5 minutes chacun, élargir la palette des possibles de l'espace public. Et quelle meilleure manière d'interroger l'Espace public que d'aller voir ailleurs ce qu'il s'y passe? Avec la projection de ces films, Youssef Tohmé ouvre ainsi 6 fenêtres sur des espaces publics de différentes villes du globe. Le visiteur est ainsi plongé dans la vie et la ville «poreuse» de Ouagadougou. Poreuse car l'espace public et privé s'y retrouve, on regarde la télé dans la rue. La raison de cette porosité pour l'urbaniste vient de ce que «la chaîne de production de l'espace public est bien plus visible». Hommes et femmes travaillent dans les carrières de pierre, taillent la pierre et la transportent là où se construit une rue. «On sait que l'on dépend des uns et des autres».

A Skopje, en Macédoine, l'espace public est espace de mémoire, de symboles. Les statues s'additionnent, les immeubles ont même été étêtés pour que la statue colossale d'Alexandre le grand, soit visible de partout dans la ville. «Un symbolisme qui se retrouve dans chaque ville du monde, mais qui ici est poussé à paroxysme», commente Youssef Tohmé. Vient ensuite Tokyo la géante, comme écraséee par le poids du collectif, mais qui en réalité voit son espace public humanisé dans les nombreux interstices permis entre les grands immeubles. Les trois derniers documentaires se consacrent à Mexico, Beyrouth, et Bordeaux, avec à chaque fois, un mot clé pour les caractériser. Sur Bordeaux, c'est la mobilité qui est mise en avant, la fluidité de cette mobilité (voiture /tram/vélo) autour du fleuve en contraste frappant avec le débordement des voitures de Beyrouth, où l'on en oublierait presque que la ville est en bord de mer.

Exposition Espace Public [Limites] au H14 dans le cadre d'Agora 2014a


17 architectes, urbanistes et paysagistesMais à l'étage, dans les espaces, un peu cocons, cloisonnés en souplesse par de grands rideaux, le commissaire de l'exposition donne la parole à 17 architectes, urbanistes et paysagistes qui partagent leurs visions et réflexions sur la notion d'espace public. Enfin, sur un grand écran, un autre film, établit un inventaire «des failles» (bienvenues) dans l'organisation ou les fonctions attribuées à l'espace public. Autrement dit, des appropriations imprévues de celui-ci. Plusieurs exemples de détournements artistiques (street art) , sportifs (skate) ou politiques (utilisation des places comme lieu de rébellion ou de résistance par exemple) de cet espace sont ici illustrés.
Si l'étage donne matière à réflexion, le rez-de-chaussée s'applique à l'exercice plus traditionnel d'Agora, l'exposition de multiples projets urbains de la ville. Les amateurs de maquettes seront servis. On y retrouve les grands projets architecturaux tels que le Grand stade, la Cité des Civilisations du Vin, le pont Chaban-Delmas (qui a même droit à une maquette en chocolat), ou encore le futur pont Jean-Jacques Bosc, accompagnés des différentes propositions présentées lors de l'appel à projet. Mais c'est aussi des quartiers entiers qui sont maquettés, avec un accent notamment sur les projets de Brazza, Garonne-Eiffel, ou encore Bordeaux Re-centre, sur la réhabilitation du centre ancien de Bordeaux. Bref, une vision de la ville de demain.

Mais Agora, jusqu'au 14 septembre, c'est aussi une foule d'évènements dans de nombreux autres lieux et... dans l'espace public bordelais. Au programme, expositions, débats, ateliers participatifs, projections cinéma, concerts, manifestations, performances et expérimentations artistiques, architecturales et urbanistiques...
Programme (très) complet ici: www.bordeaux2030.fr/bordeaux-agora/agora-2014

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1808
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !