Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Exposition: Aline Ribière en "Body Guard" à Mérignac

02/06/2013 | Après avoir successivement reçu 4 grands noms de la photographie tout au long de l'année, la Vieille Eglise de Mérignac propose une incursion dans l'art plastique contemporain d'Aline Ribière.

Aline Ribière et Dominique Dussol devant la série Carrés blancs, du plat au volume

Cet été, du 1er juin au 18 août, c'est le travail de la bordelaise Aline Ribière qui habille les murs et l'espace de la Vieille Eglise, avec son exposition Body Guard. Mise en place par l'artiste et Dominique Dussol, Commissaire d'exposition, l'exposition pourrait au premier coup d'oeil avoir des allures de présentation de mode: robes, manteaux, gants... Cependant, au delà de l'enveloppe, qu'elle soit vestimentaire ou charnelle, c'est le corps qui, sans cesse, taraude l'artiste. Son absence, sa présence, ses volumes, son «dedans», son «dehors», ses limites dans l'espace et dans le temps... Autant de regards que de techniques de travail présentées dans l'exposition.

C'est vrai, il est ici beaucoup question de robes : la « Robe Rouge », première création de l'artiste, la « Robe du Japon », composée de 27 robes superposées créée une 1ère fois en 1988 et recréée à l'occasion de cette exposition, la série organique des « Robes algues », « La Robe à l'envers », « La Robe aux fermetures Eclair », les « Robes de verre » ou encore ses derniers travaux « les Corps de Robe », en partie tissés du bout des doigts... Pourtant ne dites pas à Aline Ribière qu'elle est couturière ou styliste. Elle qui a toujours refusé d'apprendre la couture, s'en défend corps et âme. Si elle s'est laissée un temps aller, presque malgré elle, à quelques créations pour des chorégraphes ou des metteurs en scène, elle en est revenue. L'écart est trop important entre la réalisation des désirs de costumes des uns et ses propres aspirations de plasticienne, à créer non pas pour l'effet visuel ou fonctionnel d'un costume, mais pour mettre en forme ses propres réflexions, et questions, autour de la notion «d'enveloppe, qu'elle soit vêtement ou peau». Autrement dit, ce n'est pas la vision extérieure finale du vêtement qui l'intéresse, mais la traduction du point de départ de sa création: sa pensée.

"Absence et présence, présence dans l'absence"Cette démarche, propre à toute démarche artistique, est particulièrement représentée dans la série des «Carrés blancs» visible à l'entrée de la Vieille Eglise. Une série qu'elle a d'ailleurs entreprise après sa plongée non vraiment contrôlée dans l'univers du costume. Après «autant de foisonnement de créations devant répondre à des attentes et désirs d'autres personnes, j'ai voulu repartir d'une page blanche». Ce qu'elle a fait, au sens strict du terme. «Je me suis demandée comment créer une enveloppe à partir d'une simple pièce de tissu carré ou rectangulaire, sans couture de construction.» En découpant quelques fentes, et avec la seule aide «extérieure» de quelques boutons, une pièce de lin blanc prend bel et bien volume et forme de robe sur un cintre. Mais, la même robe peut redevenir tout aussi simplement un carré de tissu, où le corps qui pourrait l'habiter à aucun moment ne se devine; "absence et présence, présence dans l'absence" résume-t-elle. Une sorte d'origami où la simple marque des plis ne pourrait indiquer la forme finale de l'ouvrage. Un travail à la fois minimaliste et pas si éloigné de celui de l'architecte qui partant d'un dessin plat construit du volume.

Des robes en poussière

Autre série fortement représentative des réflexions d'Aline Ribière sur notre habit naturel qu'est la peau : les «Robes algues». La série se compose de deux types de Robes Algues, chacune en lien avec un aspect de la vision de la plasticienne. La première d'entre elle, «Les Mues» réalisée à base de laitue de mer, souligne la dimension éphémère de notre peau, et le rapport au temps de notre corps. Ces robes, véritables tissus organiques évoluent au fil du temps; comme nous et nos rides, elles vieillissent. Et pour certaines, elles ont d'ores et déjà disparu, «soit elles pourrissent et se désagrègent en raison d'une exposition à une trop grande humidité, soit au contraire elles se dessèchent totalement et finissent en poussière, comme tous corps humains ».
D'autres "Robes algues", révèlent par l'utilisation d'une algue rouge (le Gélidium) pressée entre deux films de PVC, un véritable système sanguin. Ici, l'enveloppe ne couvre pas mais, au contraire, met à jour l'intérieur du corps. Une thématique souvent reprise dans les travaux présentés à Mérignac, comme dans «la Robe à l'envers", autre création de l'artiste.
Impossible ici de détailler l'ensemble des techniques et réflexions développées par l'artiste depuis ses débuts. A noter, tout de même, qu'à l'occasion de cette exposition, un certain nombre de visites commentées sont assurées par l'artiste elle-même, le commissaire de l'exposition ou par la médiatrice culturelle. Des visites à ne pas manquer pour saisir toute la richesse des travaux présentés.

Entrée libre du mardi au dimanche de 14h à 19h
visites guidées sur inscription à 19h les 28 juin, 12 et 26 juilet, et le 9 août
Renseignements: 05 56 18 88 62

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2311
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !